1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. 5 sports à pratiquer en extérieur pendant l'hiver
3 min de lecture

5 sports à pratiquer en extérieur pendant l'hiver

L'arrivée du froid n'est pas forcément un obstacle à la pratique d'un sport en extérieur. À condition d'y être parfaitement préparé.

L'hiver n'est pas incompatible avec la pratique sportive.
L'hiver n'est pas incompatible avec la pratique sportive.
Crédit : iStock
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Le froid hivernal naissant rebuterait-il les athlètes en herbe à s'exercer dehors ? Il existe pourtant des activités sportives simples, praticables pendant la saison froide. Certains réflexes sont à prendre afin de mieux appréhender les basses températures et éviter le rhume.

La course à pied

"La course à pied se pratique qu’il fasse 40°C ou -10°C", explique Guillaume Pleissinger, coach sportif. Elle nécessite toutefois plus de préparation en cette période. Cette dernière passe par le choix des vêtements : gant et grosses chaussettes de ski sont recommandés. Les plus frileux pourront également se parer d'un bonnet et une écharpe, bien que ces derniers puissent vite constituer un désagrément pendant l'effort. "Aujourd'hui, il est très facile de trouver des vêtements de compression - collant, bonnet et top - qui permettent de maintenir le corps à une bonne température durant l'exercice", précise Lassana Sylla, coach sportif. 

Un renforcement musculaire peut accompagner l'exercice à l'issue de la course. Avant et après l'effort, il ne faut pas oublier de s'hydrater correctement. "Le corps utilise de l'énergie et l'on transpire, il ne faut pas oublier que l'on reste dans une activité physique, il faut donc boire de l'eau", explique Guillaume Pleissinger.

Boot Camp et run collectif

Pour se motiver davantage à vaincre le grand froid, les réseaux sociaux permettent désormais de constituer des groupes de course. Le Boot Camp est une activité tout droit importée des États-Unis. Elle s'inspire des entraînements de l'armée américaine. Elle se veut ludique et peut être pratiquée par tous. L'objectif : travailler en groupe (pas de minimum, 30 personnes maximum) pour s'aider à repousser progressivement ses limites. Le Boot Camp se pratique dans des parcs, au bord de lacs ou en forêt. Il consiste en l'enchaînement d'exercices variés tels que les pompes, les squats ou les tractions. Ces exercices s'accompagnent généralement de courses et de challenges, qui varient de la course traditionnelle et motivent les participants.

À lire aussi

Pour les amateurs de course qui n'aiment pas courir seuls, Adidas a lancé le concept de Boost Battle Run. L'idée est simple : les membres de l'équipe, divisés en groupes de niveaux, partent courir tous ensemble, "qu’il pleuve ou qu’il neige", explique la cheffe de l'un des boosts sur cocy.fr. Une fois la course terminée, un moment de détente s'offre aux participants, le tout dans une ambiance sportive... Et conviviale. Des compétitions sont régulièrement organisées entre chaque "boost". À Paris, il n'en existe pas moins de dix.

On profite des aménagements urbains

D'autres infrastructures permettent de s'exercer là où les réseaux sociaux sportifs ne se sont pas encore développés. Idéal pour les personnes qui n'aiment pas la course à pied, le parcours santé, aménagé dans certains parcs ou en forêt par les municipalités, casse la morosité sportive. Chaque étape du parcours est aménagée de rondins de bois, d'échelle horizontale ou encore de pont de singe et permet de pratiquer un exercice. Le sportif se rend d'une étape à une autre à son rythme, en sprint ou en petites foulées. Au cœur de l'hiver, une fois armé contre le froid, le sportif appréciera l'association du sport et des éléments naturels.

Pour les plus citadins, de nombreuses villes aménagent désormais des aires de sport extérieur, équipées du mobilier dédié. Libres d'accès, ces espaces ressemblent à des aires de jeux pour enfants. Que l'on ne s'y trompe pas : bien utilisés, les machines disponibles en extérieur sont de redoutables alliées fitness. De la même manière, le street work out consiste à s'emparer du mobilier urbain pour effectuer des exercices de musculation au poids du corps : pompes, tractions, gainage... Hiver comme été.

La marche nordique

La marche nordique s'adresse à tous et en particulier aux plus de 50 ans qui veulent rester en bonne forme physique sans courir. Il s'agit d'une marche rapide accompagnée de bâtons - sortes de bâtons de ski qui confèrent une posture de glisse - qui se pratique sur sentiers battus. "L'avantage de la marche nordique est qu'elle peut se pratiquer sur du dénivelé", explique Guillaume Pleissinger. Importée de Finlande dès les années 1930, la marche nordique, comme le sous-entend son nom, est loin d'être incompatible avec le froid.

Le Crossfit

Pour les sportifs avertis, le crossfit - comprendre "entraînement croisé" - peut lui aussi être pratiqué durant l'hiver. Comme son nom l'indique, il combine différentes activités physiques et sportives telles que la gym, l'endurance, l'athlétisme ou encore l'haltérophilie. Cette méthode de conditionnement physique permet au sportif de se dépenser de façon variée. Le crossfit allie également haltères, anneaux de gymnastique ou encore sacs. Pratiqué régulièrement, il procure une bonne endurance cardiovasculaire, respiratoire et musculaire.

Enfin, pas de saison pour les grands classiques : vélo, foot, rugby et basket peuvent continuer à être pratiqués en hiver. Attention toutefois aux terrains bosselés ou endurcis par le froid, propices aux blessures et aux traumatismes de type entorse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/