2 min de lecture Sommeil

3 bonnes raisons de faire la sieste

La sieste n'est pas bénéfique que pour les enfants. Chez l'adulte, elle permet de développer la créativité, ainsi que de rattraper le sommeil manqué.

La sieste après une courte nuit confirmée scientifiquement (image d'illustration).
La sieste après une courte nuit confirmée scientifiquement (image d'illustration). Crédit : Thinkstock
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

On y pense souvent peu après avoir mangé. Une fois que l'on a le coup de barre du milieu d'après-midi, l'envie de faire une sieste se fait sentir. Faire une sieste est tout un art. Pour qu'elle soit efficace, c'est-à-dire qu'elle repose notre esprit et notre corps, elle ne doit pas excéder 30 minutes.

1. Rattraper les heures de sommeil

Ce petit laps de temps où l'on dort pourrait même être plus important que l'on ne le pense. L'homme ne dort qu'une fois par jour et connaît un déficit de sommeil. Même s'il vous manque beaucoup d'heures de sommeil, tout ceci est rattrapable en dormant. La sieste reste ainsi un excellent moyen pour y parvenir.<

Il est important qu'elle ne s'étale pas dans la longueur. Une sieste doit durer entre 10 et 30 minutes et doit s'effectuer de préférence entre 13 heures et 16 heures. Si elle dure plus longtemps, vous tombez dans "l'inertie du sommeil". C'est pour cela que souvent, on se réveille d'une sieste encore plus fatigué et avec une sensation de malaise.

2. Améliorer la mémoire

La sieste est aussi bonne pour la mémoire. Selon l'Université de Sheffield en Grande-Bretagne et l'Université de la Ruhr en Allemagne, elle permet aux bébés de mieux assimiler les milliers de découvertes qu'ils ont faites. Cet avantage se retrouve aussi chez les adultes puisque des études publiées par le Journal of Sleep, ont démontré que des siestes très courtes de six minutes, ont des effets bénéfiques sur la mémoire.

À lire aussi
L'EMDR peut permettre de mieux gérer les traumatismes bien-être
Bien-être : comment soigner ses traumatismes avec l'EMDR ?

Des chercheurs allemands ont demandé à 24 volontaires de mémoriser 15 paires de cartes représentant des images d'animaux et des objets usuels. Quarante minutes plus tard, la moitié d'entre eux, maintenus en éveil, a dû mémoriser une autre série de cartes légèrement différentes, l'autre moitié a eu droit à une courte sieste avant d'avoir à garder en mémoire la seconde série de cartes. Les résultats ont montré que ceux qui avaient dormi se souvenaient en moyenne de 85% des cartes, contre seulement 60% pour ceux qui étaient restés éveillés.

3. Baisser la pression sanguine

En plus de stimuler la créativité, la sieste est aussi bonne pour l'organisme. En opérant sur la pression artérielle, elle permet au système cardiovasculaire de récupérer des effets du stress psychologique. Concrètement, une sieste de 45 minutes se traduit presque systématiquement par une baisse de la pression sanguine.

En 2007, des scientifiques grecs de l'Université d'Athènes ont voulu démontrer le lien entre le cœur et la sieste. Ils ont ainsi réalisé une étude sur 23.681 personnes atteintes de maladies cardiaques et de cancer. Les personnes qui faisaient une sieste de trente minutes, au moins trois fois par semaine avaient 37% moins de risques de mourir d'une défaillance cardiaque.

Service
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sommeil Bien-être Forme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants