1 min de lecture Bensançon

Besançon : des gendarmes pris à partie par des supporters de l'Algérie

Une trentaine de supporteurs algériens ont dégradé un véhicule de gendarmerie mardi à Besançon. Une gendarme a été légèrement blessée.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Trois gendarmes qui circulaient à bord d'une voiture dans le quartier sensible de Planoise à Besançon, peu avant 22h, ont été stoppés à un feu rouge par une trentaine de jeunes brandissant des drapeaux algériens et bloqués par d'autres véhicules, a indiqué ce mercredi 20 novembre une source judiciaire.

Les supporters ont recouvert le véhicule avec les drapeaux, avant de donner des coups de pieds dans la carrosserie et d'arracher un essuie-glace et le pare-choc arrière, a précisé la gendarmerie. Un individu a lancé une pierre sur une vitre latérale arrière qui s'est brisée sous le choc. Une femme gendarme a été blessée à l’œil gauche par les débris de verre, a-t-elle ajouté. Les supporters se sont dispersés avant l'arrivée de la police. Une enquête a été ouverte.

Une agression "stupide" et "gratuite"

La victime a été transportée au CHRU de Besançon pour recevoir des soins, avant d'être examinée mercredi à l'institut médicolégal de la ville. La gendarmerie a l'intention de déposer plainte pour l'agression des militaires et pour les dommages matériels.

Contacté par l'AFP, l'officier de communication de la gendarmerie de Franche-Comté, Didier Guériaud, a souligné le "caractère particulièrement stupide de cette agression gratuite qui aurait pu avoir de graves conséquences". L'Algérie s'est qualifiée pour le Mondial en battant le Burkina Faso 1-0 mardi à Blida.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bensançon Mondial 2014 au Brésil Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants