1 min de lecture Belgique

Bernard Arnault aurait mis une partie de sa fortune en Belgique il y a plus d'un an

Selon "Libération", Bernard Arnault, l'homme le plus riche d'Europe, a transféré une partie de sa fortune en Belgique depuis un an. RTL a eu la confirmation auprès de l'entourage du patron de LVMH qu'il a bien transféré 6,5 milliards d'euros à une fondation Outre-Quiévrain. Ce type de fondation n'existe pas en France. C'est une manière, explique-t-il, de "préserver l'intégrité du groupe de luxe pendant au moins dix ans". Mais Bernard Arnault fait savoir qu'il continue de payer ses impôts en France.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Secrets belges"

Selon le quotidien, le 7 décembre 2011, le milliardaire français a transféré dans une de ses sociétés belges, Pilinvest, 31% du capital de Groupe Arnault, sa holding familiale (Ndlr, qui contrôle LVMH), ainsi que l'usufruit des 48,5% détenus par ses cinq enfants en nue-propriété.

"En clair, cela fait plus d'un an que Bernard Arnault a déjà logé son patrimoine personnel en Belgique. Si on y ajoute l'usufruit des actions qu'il a données à ses enfants, cela signifie que près de 80% des dividendes versés par Groupe Arnault au patron de LVMH atterrissent également à Bruxelles", explique le journal.

Cité par "Libération", un membre de l'entourage de Bernard Arnault déclare que le montage "juridiquement impossible en France" aurait uniquement pour but "d'assurer la pérennité et l'intégrité de son groupe en cas de décès accidentel". Après la révélation en septembre de sa demande de naturalisation belge, l'homme le plus riche de France avait démenti vouloir s'exiler fiscalement. L'épisode avait déclenché une vive polémique, bien qu'il ait récusé tout geste "politique", quatre mois après le retour de la gauche au pouvoir.

Bernard Arnault a demandé la nationalité belge en septembre. Mais le procureur de Bruxelles s'est prononcé contre il y a deux semaines.


Lire la suite
Belgique Exil fiscal Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants