2 min de lecture Bercy

"Bercy tient le ministère de la Santé en laisse", dénonce l'Alliance contre le Tabac

INVITE - Ex-député UMP et président de l'Alliance contre le tabac, Yves Bur regrette que le ministère de la Santé n'aille pas "plus loin" dans sa politique de lutte contre le tabagisme.

Yves Bur, président de l'Alliance contre le tabac, invité de "RTL Midi"
Yves Bur, président de l'Alliance contre le tabac, invité de "RTL Midi" Crédit : RTL
Micro RTL
La rédaction de RTL et La rédaction numérique de RTL

Impossible de lutter contre le tabagisme sans volonté politique. Invité de RTL, Yves Bur, ex-député UMP et président d'Alliance contre le tabac a réagi aux annonces de Marisol Touraine, qui souhaite notamment réguler la vente des cigarettes électroniques.
"Il faut taper fort et désintoxiquer l'état des taxes de l'industrie du tabac", réclame-t-il. "La politique du tabac est cogérée à Bercy avec les multinationales du tabac (...) Bercy tient le ministère de la Santé en laisse."

Yves Bur souhaite que le prix des cigarettes augmente à nouveau et regrette que la France n'impose pas le "paquet neutre", pour dissuader les fumeurs. "L'Irlande vient de décider qu'en 2004 elle allait l'instaurer (...) Il y a un manque de volonté politique en France."

Des "communes sans tabac" ?

Marisol Touraine propose de mettre en place des "espaces sans tabac", comme les parcs pour enfants, ou de laisser aux restaurateurs la possibilité de proposer des terrasses non-fumeur, sur la base du volontariat. "Un vœu pieu", juge Yves Bur. "Cela représente un volume de chiffre d'affaires conséquent, je ne les vois pas ouvrir leur terrasse ou l'interdire."

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013 entreprises
Entreprises : Bercy a décidé de sévir avec les mauvais payeurs

"Quant aux communes, ça peut être intéressant, des communes sans tabac avec un label", estime-t-il. "Maintenant il faut aussi le contrôler, il ne suffit pas de mettre une affiche."

"Il faut taper fort"

Le gouvernement est de toute façon encore trop timide à son goût. "Au niveau de la politique du tabac, il faut aller beaucoup plus loin, taper fort", juge-t-il. "Nous avons 32% de fumeurs réguliers. Le nombre a augmenté ce qui est quasi-unique alors que dans un pays comme la Grande-Bretagne on est à 20%."

Yves Bur salue cependant la décision d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics et aux moins de 18 ans. "Il y a un risque", affirme-t-il. "C'est un objet nouveau, qui s'installe dans le paysage qui peut amener les jeunes à s'y lancer directement et donc à tomber dans une dépendance à la nicotine."

>
Yves Bur, président de l'Alliance contre le tabac, invité de "RTL Midi" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bercy Info Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761879307
"Bercy tient le ministère de la Santé en laisse", dénonce l'Alliance contre le Tabac
"Bercy tient le ministère de la Santé en laisse", dénonce l'Alliance contre le Tabac
INVITE - Ex-député UMP et président de l'Alliance contre le tabac, Yves Bur regrette que le ministère de la Santé n'aille pas "plus loin" dans sa politique de lutte contre le tabagisme.
https://www.rtl.fr/actu/bercy-tient-le-ministere-de-la-sante-en-laisse-denonce-l-alliance-contre-le-tabac-7761879307
2013-05-31 14:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yTl4C_cpxuMj49mnZaHGyw/330v220-2/online/image/2013/0531/7761881093_yves-bur-president-de-l-alliance-contre-le-tabac-invite-de-rtl-midi.jpg