2 min de lecture France

Argenteuil : la jeune femme agressée a perdu son bébé

A Argenteuil, la femme voilée victime d'une agression a perdu le bébé qu'elle portait.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'agression d'une jeune femme voilée jeudi 13 juin à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, pourrait avoir de lourdes conséquences. La jeune femme, qui était enceinte au moment des faits, a perdu lundi 17 juin le bébé qu'elle portait, selon des sources concordantes. La victime, âgée de 21 ans, a porté plainte vendredi 14 juin, assurant avoir été agressée par deux hommes la veille, alors qu'elle se trouvait dans la rue, où elle terminait une conversation téléphonique avec sa mère.

Son mari m'a appelé cet après-midi. Elle a perdu son bébé.

L'avocat de la victime, Hosni Maati
Partager la citation


On ignore encore si le drame est directement lié à l'agression du jeudi 13 juin. Une source proche du dossier a confirmé que la jeune femme, enceinte de quatre mois, avait perdu son bébé lundi 17 juin.  La jeune femme a indiqué que deux hommes lui avaient "arraché son voile" et coupé un bout de son vêtement, a raconté le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier. Avant de prendre la fuite, "l'un d'eux lui a donné un coup de pied à la hanche", a ajouté Yves Jannier.

Vive émotion chez les musulmans de la ville


La jeune femme qui avait dans un premier temps mis en cause deux skinheads et évoqué un acte islamophobe, a indiqué dans sa plainte avoir été agressée par deux hommes, sans toutefois évoquer de caractère raciste à l'agression.

Examinée vendredi par un médecin, la jeune femme ne s'était pas vu prescrire d'Interruption totale de travail (ITT). Son agression présumée, près de trois semaines après celle d'une autre femme voilée et deux jours après des affrontements entre policiers et habitants à la suite d'un contrôle d'une femme portant le voile intégral islamique, a suscité une vive émotion chez les musulmans de la ville.

À lire aussi
Une fontaine à absinthe (illustration) patrimoine
L'absinthe de Pontarlier obtient le label européen d'indication géographique protégée

La Coordination contre le racisme et l'islamophobie (CRI) a exprimé dans un communiqué "ses condoléances et sa solidarité à la famille", faisant "part de sa consternation et sa très grande colère face à ce drame". "La vague d'agressions et de comportements islamophobes nécessite une réaction ferme et sans concession de la part de la République qui doit exprimer sa solidarité à toutes les victimes et pas seulement à celles que le ministre de l'Intérieur juge digne d'en bénéficier", ajoute le CRI.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Info Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762412671
Argenteuil : la jeune femme agressée a perdu son bébé
Argenteuil : la jeune femme agressée a perdu son bébé
A Argenteuil, la femme voilée victime d'une agression a perdu le bébé qu'elle portait.
https://www.rtl.fr/actu/argenteuil-la-jeune-femme-agressee-a-perdu-le-bebe-qu-elle-portait-7762412671
2013-06-18 01:49:00