2 min de lecture Faits divers

Angers : les voisins sous le choc après l'empoisonnement mortel d'une fillette par sa mère

TÉMOIGNAGE RTL - Une mère de 47 ans a été mise en examen pour avoir tué sa fille de six ans, en lui injectant une dose mortelle de produits vétérinaires, avant de tenter de se suicider. Les riverains sont sous le choc.

Une mère de 47 ans a été mise en examen pour avoir tué sa fille de six ans
Une mère de 47 ans a été mise en examen pour avoir tué sa fille de six ans Crédit : DR
Christian Panvert et La rédaction numérique de RTL

Des scellés rouges sont posés sur la porte du petit pavillon où s'est noué le drame : le 3 août, une femme de 47 ans a été mise en examen à Angers pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans, après avoir volontairement donné la mort à sa fille de six ans au moyen d'une injection mortelle.

La rédaction vous recommande

Les faits sont survenus mercredi dernier au domicile de la mère, séparée depuis plusieurs années du père de la fillette, dans la commune du Lion d'Angers, au nord-ouest de la préfecture du Maine-et-Loire. René, le plus proche voisin, est sous le choc. " Je connaissais bien la petite fille, elle était vraiment charmante, très ouverte", témoigne-t-il au micro de RTL

Qu'est-ce qu'il peut se passer dans la tête d'une personne pour faire une chose pareille ?

René, un voisin
Partager la citation

Et d'ajouter : "Je l'avais vu 24 heures avant, elle m'avait interpellé en me disant 'Bonjour Monsieur le voisin' et puis 24 heures après c'est la catastrophe, qu'est-ce qu'il peut se passer dans la tête d'une personne pour faire une chose pareille ?", s'interroge-t-il.

À lire aussi
Cheval-Blanc, dans le Vaucluse faits divers
Vaucluse : un homme asperge sa compagne d'essence et tente de l'immoler
>
Elle tue sa fille en l'empoisonnant, les voisins sont sous le choc Crédit Média : C. Panvert | Durée : | Date :

La mère travaillait dans un cabinet vétérinaire

Au cours de sa garde à vue vendredi, "la mère a reconnu avoir volontairement donné la mort à sa fille en lui injectant des produits anesthésiants et euthanasiants avant de s'administrer elle-même un produit euthanasiant. Elle avait auparavant euthanasié ses deux chiens", a expliqué le procureur de la République adjoint d'Angers, François Touron.

Celui-ci confie à RTL que les "examens médicaux de l'enfant ont permis de relever des traces de piqures sur les bras".

Secrétaire dans un cabinet vétérinaire, la mère a laissé une lettre précisant ses "intentions homicides suicidaires", mais François Touron a indiqué que "ses motivations restent à ce stade de l'enquête peu explicites". C'est un ami de la famille qui avait découvert le corps de la fillette et celui, inanimé, de sa mère. L'enfant est décédé à l'hôpital le lendemain. Sa mère a été placée en détention provisoire dans un cadre médicalisé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763616037
Angers : les voisins sous le choc après l'empoisonnement mortel d'une fillette par sa mère
Angers : les voisins sous le choc après l'empoisonnement mortel d'une fillette par sa mère
TÉMOIGNAGE RTL - Une mère de 47 ans a été mise en examen pour avoir tué sa fille de six ans, en lui injectant une dose mortelle de produits vétérinaires, avant de tenter de se suicider. Les riverains sont sous le choc.
https://www.rtl.fr/actu/angers-les-voisins-sous-le-choc-apres-l-empoisonnement-mortel-d-une-fillette-par-sa-mere-7763616037
2013-08-07 06:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S_qcOPzlJ2QEwc8_0v7pFg/330v220-2/online/image/2013/0807/7763616199_la-mere-de-l-adolescent-lui-aurait-injecte-du-valium.jpg