1 min de lecture Christiane Taubira

Adoption et mariage homosexuels : couac entre Taubira et Bertinotti ?

Christiane Taubira a dévoilé mardi les grandes lignes du projet de loi sur le mariage et l'adoption homosexuels, à la surprise des associations qui ont regretté des "absences en termes d'égalité". L'interview de la ministre de la Justice n'a en tout visiblement pas plu à son homologue Dominique Bertinotti, en charge de la Famille. "Il faut bien entendre qu'on est au début des auditions et de la concertation", précise cette dernière sur RTL. Elle affirme notamment que la question de procréation médicalement assistée pour les couples de femmes homosexuelles n'est pas tranchée, contrairement à ce qu'annonçait Christiane Taubira. Un "couac" de communication qui tombe mal, alors que François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont rappelé leurs ministres à l'ordre ces derniers jours.

Virgine Garin
Virginie Garin et La rédaction de RTL

Le projet de loi en préparation donnera le feu vert adoption mariage, selon Christiane Taubira. Vous confirmez ?

"Oui, il faut prendre cette interview de Christiane Taubira comme l'expression de la volonté du gouvernement de faire aboutir cette loi, dans des délais brefs, après la phase de concertation qui vient de débuter."

Il semble y avoir consensus autour du mariage. Et pour l'adoption, qu'en est-il ? Peut-on autoriser l'un sans l'autre ?


"Cette loi est fondée sur le principe d'égalité. Mêmes droits, mêmes devoirs. Quand un couple hétérosexuel se marie, il acquiert des droits à l’adoption, donc il y aura mêmes droits, mêmes devoirs pour les couples homosexuels."

Christiane Taubira exclut en revanche d'accorder le droit aux couples de femmes homosexuelles de recourir à la procréation médicalement assistée (PMA)...

"Il faut bien entendre qu'on est au début des auditions et de la concertation. Nous recevons, avec Mme Taubira, des associations et des institutionnels qui ont des avis qui ne sont pas forcément les mêmes. C'est à l'issue de ces auditions que le projet de loi pourra être présenté au Premier ministre et au président de la République, qui arbitreront seuls. Le débat reste ouvert."

Les annonces de Christiane Taubira ont donc été précipitées ?

"Rien n'est tranché. Le projet de loi définitif ne sera présenté en Conseil des ministres qu'à la fin octobre, voire début novembre. Il y aura une étape préalable qui est le passage du texte devant le Conseil supérieur de l'Adoption et au Conseil d'Etat. Nous avons encore trois semaines, un mois pour mener l'ensemble de ces auditions."

Ne faudrait-il pas en passer par un référendum sur ces questions sociétales, comme le propose Christine Boutin ?

"Il y a eu une campagne électorale avec une clarté sur les engagements de François Hollande sur cette question. Ensuite, les députés se sont portés candidats au nom de ces 60 engagements et il y a eu une majorité à l'Assemblée nationale. Les Français ont donc déjà clairement choisi."

L'Eglise réclame un débat de société...

"Aujourd'hui il n'y a plus un seul modèle familial. Il y a des familles mono-parentales, des familles recomposées, des familles homoparentales. Or le droit est en retrard par rapport à cette situation. Ces familles demandent à rentrer dans la norme, d'être protégées y compris pour sécuriser la situation de leurs enfants. C'est une adaptation du droit à un société qu'il faut prendre telle qu'elle est".

La mariage homosexuel : le projet de loi du gouvernement

Lire la suite
Christiane Taubira Politique Homosexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants