1 min de lecture Info

Abdelkader Merah mis en examen et placé en détention

Le frère de Mohamed Merah, le "tueur au scooter" de Toulouse, a été mis en examen dimanche en fin d'après-midi pour "complicité d'assassinats", "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'acte de terrorisme" et "vol en réunion". Il a été immédiatement placé en détention dans un lieu tenu secret. Quatre juges d'instruction anti-terroristes ont été par ailleurs saisis de l'enquête. Peu après, son avocate a expliqué à la presse qu'il "réfute tous les chefs d'accusation portés contre lui". "Il n'est pas du tout fier des actes de son frère comme ça a été dit un peu partout dans la presse", a-t-elle détaillé. "Il les condamne fermement. Pour le reste, il espère juste ne pas devenir le bouc émissaire des actes de son frère car c'est un peu ce qui est en train de se passer".

Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze et Jean-Alphonse Richard

Une "participation vraisemblable" aux crimes de son frère

Abdelkader Merah (29 ans), frère aîné de Mohamed, le "tueur au scooter" de Toulouse, était présenté dimanche à un juge anti-terroriste dans le cadre d'une information judiciaire pour complicité d'assassinats et association de malfaiteurs en vue de la préparation d'acte de terrorisme
, ouverte dimanche par le parquet.

"Les investigations diligentées par les service de police ont permis d'établir à l'encontre de Merah Abdelkader l'existence d'indices graves ou concordants rendant vraisemblable sa participation comme complice à la commission des crimes en lien avec une entreprise terroriste", avait indiqué le parquet.

Abdelkader Merah avait en effet déclaré aux enquêteurs avoir accompagné son cadet chez un concessionnaire Yamaha où ce dernier s'était rendu le 6 mars pour demander en vain comment désactiver le système de géolocalisation du deux-roues. Il était également présent au moment du vol du scooter dont s'est servi Mohamed pour commettre ses crimes.

Au cours de son audition, les enquêteurs avaient également expliqué que le frère aîné du tueur présumé s'était dit "fier" des actes de son cadet, tombé jeudi à Toulouse sous les balles du Raid après avoir abattu sept personnes. Une déclaration qui a donc été démentie par Me Anne Sophie Laguens, son avocate dimanche soir.

"Il ne veut pas être un bouc émissaire"

Cette dernière a en effet expliqué dimanche soir que le frère aîné des Merah "condamne" les actes de Mohamed. Son client tient, selon elle, "à ce qu'il n'y ait pas trop d'amalgames qui soient vite faits entre sa vision à lui des choses et ce qu'a fait son frère". "Il ne faudrait pas déplacer le procès qu'on aurait aimé faire à Mohamed Merah sur lui parce que c'est le seul qu'on ait en ce moment".

Abdelkader Merah a de surcroît toujours nié avoir aidé son frère à assassiner froidement trois enfants et un enseignant juifs et trois parachutistes en huit jours, à Toulouse et Montauban.

Il avait été transféré tôt dimanche matin au palais de justice de Paris. Sa compagne, avec laquelle il est marié religieusement, a en revanche été libérée, au terme d'une grade à vue de près de 94heures. Aucune charge n'a été retenue contre elle, a précisé le parquet.

"C'est un soulagement pour elle mais elle est également effondrée car son mari va être déféré", avait annoncé tôt dimanche Guy Debuisson, l'avocat de la femme.
  
"En fonction des éléments qui ressortent de l'enquête, il parait évident que le mari a les plus grandes chances d'être incarcéré", avait estimé à juste titre l'avocat.

Lire la suite
Info Polémique Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7745919945
Abdelkader Merah mis en examen et placé en détention
Abdelkader Merah mis en examen et placé en détention
Le frère de Mohamed Merah, le "tueur au scooter" de Toulouse, a été mis en examen dimanche en fin d'après-midi pour "complicité d'assassinats", "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'acte de terrorisme" et "vol en réunion". Il a été immédiatement placé en détention dans un lieu tenu secret. Quatre juges d'instruction anti-terroristes ont été par ailleurs saisis de l'enquête. Peu après, son avocate a expliqué à la presse qu'il "réfute tous les chefs d'accusation portés contre lui". "Il n'est pas du tout fier des actes de son frère comme ça a été dit un peu partout dans la presse", a-t-elle détaillé. "Il les condamne fermement. Pour le reste, il espère juste ne pas devenir le bouc émissaire des actes de son frère car c'est un peu ce qui est en train de se passer".
https://www.rtl.fr/actu/abdelkader-merah-mis-en-examen-pour-complicite-d-assassinats-7745919945
2012-03-26 08:45:00