1 min de lecture Économie

AAA : la France dégradée d'un cran par Standard and Poor's

Et ce n'est peut-être pas fini. Standard & Poor's a annoncé vendredi soir que la note française était dégradée de AAA à AA+, une annonce que François Baroin, le ministre de l'Economie, avait confirmé au JT de 20h de France 2 vendredi. Plus inquiétant, S&P indique que la France a au moins une chance sur trois pour que sa note soit à nouveau dégradée en 2012 ou 2013. Une nouvelle note AA+ placée sous "perspective négative". L'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Finlande et le Luxembourg ont en revanche été épargnés par l'agence de notation américaine. S&P a en revanche aussi abaissé d'un cran la note de l'Autriche, de la de la Slovénie, de Malte, et de la Slovaquie avec perspective négative sauf pour ce dernier pays. Les notes de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal ont été abaissées de deux crans et demeurent sous perspective négative

Micro RTL
La rédaction de RTL et Bénédicte Tassart

Tous les pays de la zone euro sous perspective négative, sauf l'Allemagne et  la Slovaquie 

L'agence de notation financière Standard and Poor's a placé sous perspective négative tous les pays de la zone euro, sauf l'Allemagne et la Slovaquie, à l'issue de son processus d'évaluation des pays européens frappés par la crise de la dette, achevé vendredi.

"Les perspectives sur les notes long terme de l'Autriche, la Belgique, Chypre, l'Estonie, la Finlande, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Slovénie et l'Espagne, sont négatives", selon un communiqué de l'agence qui estime à une sur trois les chances d'un nouvel abaissement en 2012 ou 2013. La Grèce était déjà sous perspective négative.

La France a perdu son triple A

C'est François Baroin qui l'a annoncé officiellement dans le 20h de France 2 vendredi soir : L'agence de notation Standard & Poor's a dégradé la note souveraine de la France d'un cran de AAA à AA+. "C'est un abaissement d'un cran. C'est une demi-surprise", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas une catastrophe même si ce n'est pas une bonne nouvelle".

Il s'est voulu rassurant concernant l'hypothèse d'un plan de rigueur. Il n'y aura "pas de nouveau plan de rigueur car ce n'est pas une question de rigueur budgétaire", a-t-il affirmé.

La ministre du Budget Valérie Pécresse a assuré vendredi dans une interview à l'AFP que "la stratégie de la France ne changera pas" après la perte de son triple A et restera focalisée sur le désendettement, la compétitivité de l'économie et la croissance. Interrogée sur un risque de décrochage économique par rapport à l'Allemagne dont la note n'a pas été abaissée par Standard & Poor's, Valérie Pécresse, également porte-parole du gouvernement, a jugé "absolument nécessaire que la convergence franco-allemande se poursuive".

"La France est sur la bonne voie", a estimé de son coté le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, vendredi. "Nous devons tous ensemble tenir les règles, renforcer la compétitivité, nous le faisons tous ensemble", a déclaré M. Schäuble à des journalistes en marge d'un meeting électoral pour une élection régionale à Kiel (nord).

Le couperet est tombé après plusieurs semaines d'incertitude

L'agence de notation financière Standard & Poor's a décidé de dégrader la France en lui retirant sa note d'excellence triple A. En revanche, les notations AAA de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg ont été maintenues.

Cette décision était attendue depuis que mi-décembre l'agence a averti qu'elle pourrait rapidement abaisser la note de plusieurs pays, dont la France notée "AAA".

Le 5 décembre, Standard & Poor's a annoncé que la plupart des pays de la zone euro pourraient voir leur note abaissée à très court terme en raison d'une aggravation des tensions systémiques liées à la crise de la dette .

L'agence de notation avait alors mis une pression particulière sur la France en précisant qu'elle pourrait être dégradée de deux crans contre un seulement pour les cinq autres pays AAA de la zone euro.

L'Allemagne et la Belgique épargnées, pas l'Espagne ni l'Italie

L'agence de notation Standard & Poor's a également dégradé vendredi les notes souveraines de l'Autriche, duPortugal, de l'Italie et de l'Espagne (un cran pour la première, deux crans pour les autres).

Les Pays-Bas, l'Allemagne, le Luxembourg et la Finlande, qui bénéficient de la note la plus élevée, le "triple A", ont en revanche été épargnées par l'agence de notation.

Que vont faire Fitch et Moody's ?

L'espoir était pourtant revenu côté français avec les annonces encourageantes de Fitch mardi dernier. L'autre grande agence de notation (avec Moody's) avait assuré qu'il n'y aurait pas de dégradation du 'triple A' français en 2012.

Moody's avait de son côté annoncé le 18 octobre son intention de réévaluer la perspective stable du 'AAA' attribué à la France. Ses conclusions sont attendues au premier trimestre 2012.

Lire la suite
Économie Union européenne Agences de notation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7742191550
AAA : la France dégradée d'un cran par Standard and Poor's
AAA : la France dégradée d'un cran par Standard and Poor's
Et ce n'est peut-être pas fini. Standard & Poor's a annoncé vendredi soir que la note française était dégradée de AAA à AA+, une annonce que François Baroin, le ministre de l'Economie, avait confirmé au JT de 20h de France 2 vendredi. Plus inquiétant, S&P indique que la France a au moins une chance sur trois pour que sa note soit à nouveau dégradée en 2012 ou 2013. Une nouvelle note AA+ placée sous "perspective négative". L'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Finlande et le Luxembourg ont en revanche été épargnés par l'agence de notation américaine. S&P a en revanche aussi abaissé d'un cran la note de l'Autriche, de la de la Slovénie, de Malte, et de la Slovaquie avec perspective négative sauf pour ce dernier pays. Les notes de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal ont été abaissées de deux crans et demeurent sous perspective négative
https://www.rtl.fr/actu/aaa-la-france-degradee-d-un-cran-par-standard-and-poor-s-7742191550
2012-01-13 23:11:00