1 min de lecture Économie

2012 pourrait être la pire année pour le pouvoir d'achat depuis 1984

La France devrait échapper de justesse cette année à la récession, mais la croissance restera minimale (0,4% par rapport à 2011) et légèrement inférieure aux objectifs du gouvernement (0,5%), tandis que le chômage continuera d'augmenter, selon les prévisions de l'Insee publiées mardi. La détérioration de la conjoncture s'explique en grande partie par les "tensions" financières qui "ont repris" en zone euro depuis avril. Coup dur pour les ménages : le pouvoir d'achat individuel des Français devrait baisser de 1,2% en 2012, enregistrant son plus fort recul depuis 1984, affecté notamment par le ralentissement des revenus d'activité et la hausse des impôts.

Le ministère des Finances à Bercy
Le ministère des Finances à Bercy Crédit : AFP / Archives
Micro RTL
La rédaction de RTL et Philippe Roy-Contancin

L'économie française devrait ralentir fortement en 2012, avec une croissance limitée à 0,4% par rapport à l'année précédente, après 1,7% en 2011, affirme l'Institut national de la statistique et des études économiques dans sa note de conjoncture.

C'est un peu moins que le 0,5% escompté par le gouvernement pour tenir ses engagements de réduction du déficit public. Il aura l'occasion d'ajuster son objectif lorsqu'il présentera le 4 juillet son projet de budget rectifié.

Cette prévision est aussi plus pessimiste que celles de l'OCDE (+0,6%) et du FMI (+0,5). Et elle place la France derrière l'Allemagne, qui devrait connaître, selon l'Insee, une croissance de 1% en 2012, mais au-dessus de la moyenne de la Zone euro, en pleine récession (-0,3%).
Les prévisions de l'Insee

Dans le détail, le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait faire moins bien que prévu précédemment au deuxième trimestre, en stagnant comme au premier. Il repartirait ensuite très mollement aux troisième (+0,1%) et quatrième (+0,2%) trimestres.

L'Insee ne prévoit donc pas de recul du PIB, contrairement à la Banque de France qui table sur une contraction de 0,1% au deuxième trimestre.

Le pouvoir d'achat par unité de consommation, la mesure la plus proche du ressenti des ménages, reculerait pour la deuxième année consécutive (-0,1% en 2011). Le pouvoir d'achat plus global diminuerait aussi, de 0,6%, alors qu'il a augmenté de 0,5% l'an dernier.

L'ancienne majorité s'était targuée, durant la campagne électorale, d'avoir maintenu une progression constante du pouvoir d'achat durant le quinquennat.

(Avec AFP)

Lire la suite
Économie Croissance Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7750053167
2012 pourrait être la pire année pour le pouvoir d'achat depuis 1984
2012 pourrait être la pire année pour le pouvoir d'achat depuis 1984
La France devrait échapper de justesse cette année à la récession, mais la croissance restera minimale (0,4% par rapport à 2011) et légèrement inférieure aux objectifs du gouvernement (0,5%), tandis que le chômage continuera d'augmenter, selon les prévisions de l'Insee publiées mardi. La détérioration de la conjoncture s'explique en grande partie par les "tensions" financières qui "ont repris" en zone euro depuis avril. Coup dur pour les ménages : le pouvoir d'achat individuel des Français devrait baisser de 1,2% en 2012, enregistrant son plus fort recul depuis 1984, affecté notamment par le ralentissement des revenus d'activité et la hausse des impôts.
https://www.rtl.fr/actu/2012-pourrait-etre-la-pire-annee-pour-le-pouvoir-d-achat-depuis-1984-7750053167
2012-06-27 06:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JLFOw4-vlpvb0cGsJEWDsw/330v220-2/online/image/2010/0929/5952956981_le-ministere-du-budget-a-bercy.jpg