Federer applaudit le passeport biologique dans le tennis

"C'est une bonne nouvelle", a déclaré l'ancien numéro un mondial, vainqueur de 17 titres du Grand Chelem, en évoquant l'annonce de la Fédération internationale du tennis (ITF) : Roger Federer a applaudi jeudi la création d'un passeport biologique pour lutter contre le dopage dans le tennis, qu'il réclamait.

Roger Federer
Crédit : AFP/M.Naamani
Roger Federer

"Nous entrons dans une nouvelle ère"
"Je pense que le tennis a fait un bon travail en essayant tout pour être aussi propre que possible, mais nous entrons dans une nouvelle ère. Tout devient plus professionnel, avec davantage d'argent", a déclaré Federer en marge du tournoi d'Indian Wells. "Il faut simplement nous assurer que nous faisons tout notre possible. Pour cette raison, il faut que les joueurs s'engagent dans ce processus. Nous devons tout faire pour que notre circuit reste aussi propre que possible."
   
Avec d'autres, Roger Federer avait récemment plaidé pour un durcissement de la politique antidopage pour éviter que son sport ne connaisse des scandales comme l'affaire Armstrong. Un passeport biologique est un document électronique qui garde en mémoire les résultats de tests sur la longue durée, ce qui permet en théorie de déceler des évolutions suspectes des données physiologiques.
   
Seulement 21 contrôles sanguins en 2011
Selon les chiffres disponibles sur le site de l'instance dirigeante du tennis mondial (www.itftennis.com), seulement 21 contrôles sanguins ont été pratiqués en 2011 sur le circuit professionnel en dehors des périodes de compétition. En comparaison, l'UCI, l'équivalent de l'ITF pour le cyclisme, avait réalisé 3.314 tests similaires la même année et a introduit le passeport biologique dès 2008.
   
"Les choses changent", assure cependant Federer . "Avant, on disait: 'Ok, vous allez où ?' Aujourd'hui, c'est: 'Où serez-vous à telle heure tel jour ? Il faut leur donner tous les détails. Certains ont du mal à s'habituer." Le champion suisse regrette cependant que les contrôles sanguins ne soient pas plus répandus. "L'an dernier, entre Dubaï, Rotterdam et Indian Wells, trois tournois que j'ai gagnés, je n'ai pas été contrôlé une seule fois", a-t-il souligné.

Murray également satisfait
"C'est une très bonne chose que cela ait été mis en place aussi vite", a réagi Murray, vainqueur de l'US Open. "C'est une des meilleures façons de s'assurer que notre sport reste propre et c'est bien que le tennis ait fait le saut". Également interrogé sur le sujet, l'Espagnol Rafael Nadal, descendu à la 5ème place mondiale après coupure de sept mois sur blessure, a simplement indiqué : "Tout ce qui rend le sport plus propre est une bonne chose". 

Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous