Tennis : Nadal offre la Coupe Davis 2011 à l'Espagne !

Dantesque ! Rafael Nadal a offert à l'Espagne la cinquième Coupe Davis de son histoire (après 2004, 2008 et 2009) en dominant dimanche à Séville l'Argentin Juan Martin Del Potro en 4 sets d'une rencontre folle (1-6 6-4 6-1 7-6) de plus de quatre heures. L'Espagne s'impose donc 3 victoires à 1 et succède à la Serbie, victorieuse en 2010 face à la France. Annoncé moribond, Nadal a remporté ses deux matchs et signe un troisième succès personnel dans l'épreuve (il était absent en 2008), clôturant en beauté une année 2011 "délicate". Pour l'Argentine, c'est la troisième défaite en finale, après deux échecs en 2006 et 2008. Le début d'une malédiction ?

4 décembre 2011 : Rafael Nadal offre à l'Espagne la 5ème Coupe Davis de son histoire en dominant à Séville l'Argentin Juan Martin Del Potro en 4 sets (1-6 6-4, 6-1, 7-6). L'Espagne s'impose 3 victoires à 1 et succède à la Serbie
Crédit : AFP/J.Soriano
4 décembre 2011 : Rafael Nadal offre à l'Espagne la 5ème Coupe Davis de son histoire en dominant à Séville l'Argentin Juan Martin Del Potro en 4 sets (1-6 6-4, 6-1, 7-6). L'Espagne s'impose 3 victoires à 1 et succède à la Serbie

La 5ème pour l'Espagne depuis 2000

La veille, l'Argentine avait préservé ses chances en remportant le double, David Nalbandian et Eduardo Schwank s'imposant à la paire espagnole composée de Feliciano Lopez et Fernando Verdasco.

Rafael Nadal, deuxième mondial, et David Ferrer, cinquième, avaient offert à leur équipe les deux premiers points de cette finale en battant respectivement vendredi les Argentins Juan Monaco et Juan Martin Del Potro.

Avec ce cinquième sacre après ceux de 2000, 2004, 2008 et 2009, l'Espagne confirme un peu plus son statut de meilleure équipe de ce début de siècle. N'en déplaise à Yannick Noah...

Après avoir longtemps couru derrière son premier Saladier d'argent, elle est revenue en seulement onze ans à deux longueurs de la Suède, quatrième au classement de tous les temps. L'Argentine en revanche continue à être maudite en Coupe Davis où elle est devenue la première nation de l'histoire à perdre ses quatre premières finales.

Mais autant elle pouvait se mordre les doigts d'avoir perdu celle à domicile il y a trois ans face à une Espagne privée de Nadal, autant elle n'a pas de regret à avoir sur celle de Séville.

L'énorme match de Del Potro face à Nadal !

Face à une Espagne invaincue à domicile depuis 1999. l'Argentine a logiquement cédé malgré le talent de son leader Juan Martin Del Potro, seulement battu au cinquième set par Ferrer vendredi et auteur d'une partie époustouflante dimanche contre le sextuple vainqueur de Roland-Garros. 
  
Injouable pendant une heure, Del Potro a fait trembler les supporters espagnols lorsqu'il a mené 6-1, 1-0 et 40-0 sur son service face à un Nadal assommé par ses coups droits à répétition.

Mais Nadal s'est accroché pour revenir à hauteur et faire ainsi le plus dur face à un Del Potro entamé après avoir joué près de cinq heures vendredi et qui a fini la partie avec un énorme bandage à chaque cuisse.

Alors qu'on le croyait condamné après la perte de son service en début de quatrième manche, Del Potro a pourtant réussi à revenir et enflammer la partie avec des coups magiques pour servir pour le set à 5-3.

Nadal finit l'année en beauté

Nadal a alors serré la vis pour reprendre le dessus et s'imposer sur un tie-break dans un match immense de 4h08 disputé dans un ambiance magique.

C'est la première fois que Nadal apporte le point décisif à son pays, dans le même stade olympique où il était devenu, en 2004, le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Coupe Davis, à l'âge de 18 ans.

Nadal : "C'était mon jour, mon moment"

Son explosion de joie fut en conséquence, d'autant que cette victoire lui permet de finir en beauté une dernière moitié de saison compliquée et vierge de tout titre depuis sa victoire à Roland-Garros début juin.  Le Majorquin, qui avait déclaré avoir perdu un peu de sa passion pour le jeu, peut partir en vacances  l'esprit léger.

"C'est une journée avec beaucoup d'émotions. Il n'y a pas de meilleur moyen de finir la saison. Gagner la Coupe Davis pour la quatrième... pardon la cinquième fois, c'est vraiment incroyable", a avoué Nadal à la fin de la rencontre.

"Ca a été un match très compliqué pour moi. Il a réussi des coups fantastiques du fond du court. J'ai connu des hauts et des bas. J'ai traversé quelques moments très durs. Mais j'ai toujours cru en moi, c'était mon jour, mon moment, il fallait que j'y croie plus que jamais. Le deuxième jeu du deuxième set a été très important. Après avoir réussi à revenir de 0-40, j'ai eu l'impression que le match venait de commencer pour moi." a conclu le Majorquin.

Les réactions :

Tito Vazquez (capitaine de l'équipe d'Argentine): "L'Espagne est l'une des meilleures équipes de l'histoire. Je suis très fier de mon équipe de lui avoir résisté. On n'a pas été très loin lors de ce week-end et on a réussi une belle année. Si on avait été à 1-1 après les deux premiers simples, on aurait peut-être pu espérer mieux." 

Juan Martin Del Potro (joueur argentin): "J'ai donné tout ce que j'avais dans le quatrième set mais ça n'a pas suffi. C'est dur à encaisser mais dans quelque temps on va réaliser qu'on a fait une belle campagne cette année. On a cru en nos chances et on n'était pas si loin de battre l'Espagne chez elle. J'ai fait deux bons matches contre Ferrer et Nadal mais sur terre battue ils sont quasiment intouchables." 

David Nalbandian (joueur argentin): "On a une très belle équipe qui n'a malheureusement pas encore réussi à aller jusqu'au bout. L'année prochaine encore ça ne va pas être facile. On commence par un premier tour compliqué face à l'Allemagne. Mais on continue à y croire." 

Rafael Nadal (joueur espagnol): "C'est une journée avec beaucoup d'émotions. Il n'y a pas de meilleur moyen de finir la saison. Gagner la Coupe Davis pour la quatrième... pardon la cinquième fois, c'est vraiment incroyable. La gagner ici dans cette atmosphère la rend encore plus spéciale. Je suis très heureux, très heureux de cette victoire et de faire partie de cette équipe. Ca a été un match très compliqué pour moi. Il a réussi des coups fantastiques du fond du court. J'ai connu des hauts et des bas. J'ai traversé quelques moments très durs. Mais j'ai toujours cru en moi, c'était mon jour, mon moment, il fallait que j'y croie plus que jamais. Le deuxième jeu du deuxième set a été très important. Après avoir réussi à revenir de 0-40, j'ai eu l'impression que le match venait de commencer pour moi." 

Albert Costa (capitaine de l'équipe d'Espagne). "C'est une superbe victoire, on est très heureux. Gagner la Coupe Davis a plus de saveur quand on est joueur mais c'est un honneur aussi de la gagner comme capitaine. Je voudrais remercier mes joueurs qui m'ont permis de vivre ça. Ils ont réussi une grande saison alors que ce n'a pas toujours été facile pour eux." 

Vendredi:
Rafael Nadal (ESP) bat Juan Monaco (ARG) 6-1, 6-1, 6-2
David Ferrer (ESP) bat Juan Martin Del Potro (ARG) 6-2, 6-7 (2/7), 3-6, 6-4, 6-3 

Samedi:
David Nalbandian/Eduardo Schwank (ARG) battent Feliciano Lopez/Fernando Verdasco (ESP) 6-4, 6-2, 6-3 

Dimanche:
Rafael Nadal (ESP) bat Juan Martin Del Potro (ARG) 1-6, 6-4, 6-1, 7-6 (7/0) 

**Selon le règlement de la Coupe Davis, le cinquième match ne sera pas disputé, car il n'a pas d'enjeu et que le match entre Nadal et Del Potro a duré plus de trois sets.

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7739940185
Tennis : Nadal offre la Coupe Davis 2011 à l'Espagne !
Tennis : Nadal offre la Coupe Davis 2011 à l'Espagne !
Dantesque ! Rafael Nadal a offert à l'Espagne la cinquième Coupe Davis de son histoire (après 2004, 2008 et 2009) en dominant dimanche à Séville l'Argentin Juan Martin Del Potro en 4 sets d'une rencontre folle (1-6 6-4 6-1 7-6) de plus de quatre heures. L'Espagne s'impose donc 3 victoires à 1 et succède à la Serbie, victorieuse en 2010 face à la France. Annoncé moribond, Nadal a remporté ses deux matchs et signe un troisième succès personnel dans l'épreuve (il était absent en 2008), clôturant en beauté une année 2011 "délicate". Pour l'Argentine, c'est la troisième défaite en finale, après deux échecs en 2006 et 2008. Le début d'une malédiction ?
http://www.rtl.fr/sport/tennis-nadal-offre-la-coupe-davis-2011-a-l-espagne-7739940185
2011-12-04 17:28:00
http://media.rtl.fr/cache/GBZaIcVcsO-VN4-EEwAntQ/330v220-2/online/image/2011/1204/7739939831_rafael-nadal-exulte-apres-sa-victoire-face-a-del-potro-qui-offre-la-coupe-davis-2011-a-l-espagne-3-victoires-a-1-dimanche-a-seville.jpg