Ligue 1 - 4ème journée : Lyon congratule Steed Malbranque

Un an après son dernier match professionnel, Steed Malbranque a été l'homme du match Lyon-Valenciennes (3-2), démontrant que le pari osé par l'OL, faute de moyens financiers, de rappeler son ancien joueur pour une année de contrat pourrait s'avérer payant sportivement. S'il maintient le niveau affiché face aux Nordistes durant une heure et quart, Malbranque, 32 ans, plaque tournante du jeu lyonnais, va très vite s'avérer indispensable. Bien plus qu'un Yoann Gourcuff, qui joue de temps en temps lorsqu'il n'est pas blessé tout en coûtant un prix exorbitant pour un rendement général bien faible, à tous points de vue. Le public de Gerland ne s'y est pas trompé, réservant une "standing ovation" à la dernière recrue du club, qui a signé il y a seulement huit jours et pourrait endosser l'habit du leader à aduler, après le départ d'Hugo Lloris.

Steed Malbranque lors de son passage à Sunderland
Crédit : AFP/A.Dennis
Steed Malbranque lors de son passage à Sunderland

Retour au bercail réussi

Formé à l'OL, où il avait débuté en "pros" en février 1998, Malbranque était parti en juillet 2001 pour Fulham avec un transfert de 51 millions de francs avant de passer dix ans en Angleterre, également à Tottenham et Sunderland. Toujours impressionnant physiquement, il retrouve avec fracas la Ligue 1 et semble avoir les moyens de vivre une belle seconde carrière. 

"J'ai bien observé Steed durant la semaine. Je l'ai senti comme on l'a vu évoluer durant le match. Il a retrouvé beaucoup de spontanéité, de clairvoyance dans son jeu", commente l'entraîneur Rémi Garde, "surpris un peu quand même car cela faisait longtemps qu'il n'avait pas joué". "Il a vraiment livré un bonne performance. Si les Anglais avaient assisté à la rencontre, il aurait, je pense, été élu 'man of the match', assure le technicien qui a lui même joué à Arsenal (1996-1999). "Vue de la France, sa carrière en Angleterre n'a pas eu l'éclairage qu'elle aurait mérité, car disputer plus de 300 matches en Premier League, quel que soit le club, bien qu'il ait joué dans de bonnes équipes, c'était aussi quelque chose", poursuit Garde.

Vercoutre, heureux de la performance de Malbranque

International espoirs (7 sélections), Malbranque, qui compte au total 419 matches en Angleterre (58 buts), n'a jamais été appelé chez les Bleus. Son nom a pourtant été évoqué pour une naturalisation afin de porter les couleurs de l'Angleterre et même de la Belgique où il est né, à Mouscron, en 1980. "Maintenant, il a livré un bon match. Je suis content pour le groupe qui a trouvé un joueur supplémentaire sur qui on peut compter dans un secteur de jeu où l'on a des besoins. Son registre nous permet de perdre le ballon un peu moins souvent dans des phases où l'on a besoin d'un peu plus de contrôle", ajoute l'entraîneur.

Le gardien Rémy Vercoutre loue également la performance de Malbranque. "Nous sommes de la même génération. Je le connais depuis tout jeune. Il est à l'entraînement avec nous depuis quelques semaines et on sentait chez lui un peu d'impatience pour jouer. Cela a donné du grand Steed. Autant il est réservé dans la vie, autant sur le terrain, c'est un gagneur, un lion. C'est super pour lui car il avait hâte de retrouver le haut niveau", souligne le portier lyonnais. "Je ne suis pas surpris par sa qualité car c'est un joueur de caractère. Nous sommes très contents de l'avoir dans nos rangs car il répond à beaucoup d'interrogations. Il va nous aider grandement cette saison", conclut Vercoutre. 

Le programme de la 4ème journée :

Samedi
  
Lyon - Valenciennes 3 -2
AC Ajaccio - Evian/Thonon 2 - 0
Bastia - Saint-Etienne 0 - 3
Brest - Troyes 2 - 1
Lorient - Nancy 3 - 0
Sochaux - Montpellier 2 - 3
Toulouse - Reims  1 - 1

Dimanche
Bordeaux - Nice 1 - 1
(17h00) Marseille - Rennes
(21h00) Lille - PSG

TOUS LES DIRECTS, RESULTATS ET CLASSEMENTS SUR RTL.FR

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous