La victime de Teddy Tamgho raconte une agression très violente

Glodie Tudiesche, une athlète de 19 ans, raconte l'agression extrêmement violente dont elle a été victime de la part de Teddy Tamgho en octobre 2011 au CREPS de Boulouris dans le Var. Elle accuse la Fédération française d'athlétisme d'avoir voulu étouffer l'affaire, au niveau de sa région et au niveau national, pour éviter la mort sportive de Teddy Tamgho, à environ 6 mois des Jeux Olympiques de Londres. Le sportif français a écopé de 6 mois de suspension ferme plus 6 mois avec sursis le 20 décembre dernier.

Teddy Tamgho en mars 2011 à Paris
Crédit : AFP/F.Fife
Teddy Tamgho en mars 2011 à Paris

Coups de poing, coups de pied, coups de genou, étranglement...

La jeune femme suivait une formation d'entraîneur au CREPS de Boulouris dans le Var. Teddy Tamgho, accompagné d'un autre homme, a alors commencé à l'agresser "verbalement". Glodie Tudiesche aurait prétendu être la copine de Teddy Tamgho selon des bruits de couloir, ce qui a mis hors de lui Teddy Tamgho. La fille de 19 ans affirme que "c'est totalement faux".

Elle s'apprêtait à partir, pensant l'incident clos. "Il m'a attrapée violemment par la gorge et m'a étranglée. Il m'a serrée très fort, j'ai commencé à avoir des vertiges. Puis il m'a fait une balayette et je suis tombée au sol assez violemment, notamment sur le coude. Il me maintenait au sol par les cheveux et m'a trainé sur cinq mètres. Deux filles se sont interposées en lui demandant d'arrêter", dit-elle.

Mais l'agression ne s'arrête pas là. Glodie Tudiesche poursuit : "Quand j'ai essayé de me relever, il a commencé à me frapper. J'ai reçu des coups de genou dans la tête, des coups de poing et des coups de pied de manière ininterrompue. Une de mes copines a essayé de s'interposer mais il lui a donné un coup de poing dans la mâchoire."

Il aura fallu l'intervention de plusieurs entraîneurs pour immobiliser Teddy Tamgho à terre. La jeune femme a été invitée à partir pour calmer la situation.

La suite est aussi très gênante pour Teddy Tamgho si les faits sont avérés. L'entraîneur qui a séparé les deux athlètes était complètement en sang, ouvert au niveau de la tête. "Teddy est revenu en courant et en criant qu'il allait me tuer. L'entraîneur s'est encore interposé in extremis. Cette fois, Teddy l'a frappé en lui mettant des coups de pied dans la tête. Il rigolait en même temps", affirme la victime.

Des visites aux urgences et des plaintes déposées

Suite à cette agression, Glodie est allée aux urgences. "Je n'avais pas de fractures mais plusieurs hématomes, un traumatisme des cervicales et une inflammation de la trachée. Ma copine a eu une luxation de la mâchoire. J'ai été arrêtée une semaine, mon amie aussi", précise-t-elle.

Le lendemain matin, elle a porté plainte à Toulon. Son amie et l'entraîneur ont fait de même à Saint-Raphaël. Glodie Tudiesche soutient qu'il ne s'est rien passé depuis.

La Fédération française d'athlétisme accusée d'avoir étouffé l'affaire

Suite à cet incident, Glodie Tudiesche est convoquée pour une commission disciplinaire, avec dans ses bagages les témoignages et les déclarations de police nécessaires.

Le rendez-vous est finalement reporté car Teddy Tamgho était parti aux Etats-Unis pour s'entraîner. "J'ai ensuite appris qu'il était en France et qu'il s'entrainait normalement. Il s'en fout. Il savait d'avance qu'il n'aurait rien de grave", déplore-t-elle.

La commission de la Fédération a finalement décidé de le suspendre 6 mois ferme plus 6 mois avec sursis. Une sanction prise le 20 décembre 2011 qu'elle juge fausse : "Il revenait de blessure et il avait décidé de faire l'impasse sur la saison hivernale et de ne reprendre qu'en début d'été pour les championnats de France. Or, sa suspension se termine juste avant."

Glodie Tudiesche n'hésite pas à attaquer la Fédération pour son comportement dans cette histoire : "Il n'y a pas de justice. Ils ont essayé d'étouffer l'affaire au niveau de ma région et au niveau national. Ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas sa mort sportive."

En ce qui concerne Teddy Tamgho, elle ne comprend pas le comportement des instances après la réponse vidéo du sportif dans une vidéo de rap, spécialement réalisée pour l'occasion. L'athlète cible Glodie Tudiesche en chantant : "Si tu veux un euro symbolique, je te le donne." Les médias sont aussi ouvertement pointés du doigt dans cette chanson.

Elle est aussi agacée que Teddy Tamgho puisse représenter la France aux Jeux Olympiques. "Ce n'est pas normal et pas logique. Je ne veux pas casser sa carrière. C'est quelqu'un de brillant, mais ça ne lui donne pas tous les droits. Je ne veux pas casser sa carrière, c'est un bon athlète et quelqu'un qui a des valeurs", a-t-elle répondu dans une interview pour RMC Sport.

Si Teddy Tamgho devenait champion olympique à Londres, cette médaille serait celle de la "honte" selon Glodie Tudiesche.

"La prochaine fois, il tuera quelqu'un", prévient-elle.

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7741585590
La victime de Teddy Tamgho raconte une agression très violente
La victime de Teddy Tamgho raconte une agression très violente
Glodie Tudiesche, une athlète de 19 ans, raconte l'agression extrêmement violente dont elle a été victime de la part de Teddy Tamgho en octobre 2011 au CREPS de Boulouris dans le Var. Elle accuse la Fédération française d'athlétisme d'avoir voulu étouffer l'affaire, au niveau de sa région et au niveau national, pour éviter la mort sportive de Teddy Tamgho, à environ 6 mois des Jeux Olympiques de Londres. Le sportif français a écopé de 6 mois de suspension ferme plus 6 mois avec sursis le 20 décembre dernier.
http://www.rtl.fr/sport/la-victime-de-teddy-tamgho-raconte-une-agression-tres-violente-7741585590
2011-12-31 12:36:00
http://media.rtl.fr/cache/Vye9uT5s9S123p9aYJRWgg/330v220-2/online/image/2011/1220/7741165686_teddy-tamgho-en-mars-2011-a-paris.jpg