VIDEOS - Tous ces refrains que l'on n'entendra pas à l'Euro 2012

Même si ça va être dur, non, il ne faut pas se moquer. Si l'Euro 2012 commence le 8 juin, pour l'instant, pas de véritable hymne que l'on chante dans les moments les plus sombres de la troisième mi-temps. Une bonne nouvelle comme le port du protège-tibia face à Cyril Rool ? Pas si sûr. Car on n'est jamais à l'abri d'une chanson qui rentre en force dans nos petites méninges comme un pénalty de Taiwo. Enfin, réjouissons-nous : voici les titres que l'on entendra pas cet été. Equipe-type du hors-jeu musical.

Marius Trésor, Jean-Pierre Foucault ou Thierry Roland : tous ont essayé de faire du foot un tube
Crédit : Copie d'écran Youtube / Montage RTL.fr
Marius Trésor, Jean-Pierre Foucault ou Thierry Roland : tous ont essayé de faire du foot un tube

"Forcément, c'est carton rouge, là". C'est facile aujourd'hui de dire ça. Sauf qu'en 98, qui n'a pas, un soir de joie intense, beuglé le "La, lala, lalaaa" de "I Will Survive". Si cette année, on entendra pas parler d'un Johnny qui parlera de "Bleus" ou de "François le Français" d'Omar et Fred, par contre, le passé nous a égratigné les oreilles comme un tacle par l'arrière.

Comme nous sommes fair-play, la rédaction de RTL.fr a (longtemps) analysé ces chansons. Et une seule question persiste : pourquoi ?

Le hit "Coup de poing"

Sa grande gueule et son crane rasé ont marqué le foot des années 90. Le refrain de sa chanson "Tape dans un ballon" beaucoup moins :  "Tape , tape dans un ballon / À coups de tête , à coups de pieds / Tape , tape dans un ballon / Allez vas-y pour t'éclater". On préfère limite le Corse dans son interprétation du "Gentleman farmer" dans "La Ferme Célébrités" face à Vincent McDoom.

Pascal Olmeta avec "Tape dans un Ballon"


Porte-malheur ?

En 1978, les Français s'envolent plein d'espoir pour le Mondial en Argentine. Il faut dire qu'ils avaient un soutien de poids : Jean-Pierre Foucault et Léon. Dans une chanson au texte ciselé comme des crampons, on peut reprendre à tue-tête : "Allez la France, allez ! Il faut gagner". Mais non, rien n'y fait : les Bleus de Platini sont éliminés dès le premier tour. Et c'est leur dernier mot.

Jean Pierre Foucault et Léon - Allez la France


Le tube underground

Avec son "Il n'y aura pas de match retour" en 1982, Rémy Tarrier adopte un style intello. Vikash Dhorasso va aimer. Dans cette jolie ritournelle, c'est tout le champ lexical du foot qui passe à la moulinette du Bontempi. Mais ce refrain, c'est un coup de génie comme le coup du scorpion : "T'es belle comme un coup-franc de Platini qui va dans la lucarne / Sensuelle comme un p'tit pont d'Pelé dans un mouchoir de poche / Moi qui suis comme un tir de Rocheteau qui s'écrase sur le poteau / Imagine comme je fus étonné qu'tu m'aies sélectionné"



Botter en touche

Que s'est-il passé ? Joël Bats, gardien émérite, a, lors des années 80, eu un éclair de lucidité. Non, il n'a pas inventé le poteau rétractable ou la sortie dans les pieds. Il a juste arrêté sa carrière de chanteur. Car avec son "L'escargot" et "Soli Solitude", Bats a fait surtout rêver une maison de disques. Mais pas les supporters.

Joël Bats - L'escargot



Joël Bats - Soli Solitude


La séance des tirs au but

Bien avant le méga-tube des Black Eyed Peas, "I Got A Feeling", en 1992, déjà, ils avait ressenti un truc. Eux, c'est Basile Boli et Cris Waddle, partenaires de jeu du côté de l'Olympique de Marseille. Si l'Histoire a retenu, notamment la mobylette de Basile et la coupe de Cris, par contre, on aurait dû oublier cette chanson...

Basile Boli et Cris Waddle - We've Got A Feeling


L'après-match

Une chorégraphie qui sent le Macumba, un costume de scène qui rendrait folle de jalousie Lady Gaga : c'est Thierry Roland, chanteur soliste de "Carton Rouge". Sur un rythme chaloupé qui rappelle vaguement "C'est la Ouate" de Caroline Loeb, les trois compères font du rap en 1988. Et puis c'est vrai après tout quel est le moment que le sportif attend ? "C'est la, c'est la troisième mi-temps". Pas vrai, Jean-Mimi ?

Carton rouge - La troisième mi-temps


Sacré Marius

On ne peut pas parler de musique "footix" sans évoquer la pépite de ce Trésor. Marius, de son petit nom de défenseur. Au moins, ça sent bon le soleil tout ça. Et comme le dit ce "Sacré Marius", "Dieu qu'elle est belle la vie"...

Sacré Marius... de Maris Trésor

Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous