Euro 2012 : battue par la Suède, la France affrontera l'Espagne en quarts

Les Bleus devaient monter en puissance pour ce dernier match de poule. Ils ont complètement sombré et s'offrent une remise en question à haut risque à ce stade de la compétition. Défaite par la Suède 2 buts à 0 mardi à Kiev, l'équipe de France est en effet totalement passée à côté de sa rencontre, dominée physiquement et tactiquement dans tous les compartiments du jeu. Une contre-performance qui lui coûte la première place de ce groupe D, qui revient à l'Angleterre (victorieuse 1-0 face à l'Ukraine), et la condamne à jouer son quart de finale contre le Champion d'Europe et du Monde en titre, l'Espagne, samedi prochain (20h45).

Zlatan Ibrahimovic jubile après son magnifiue but face à la France
Crédit : AFP/F.Fife
Zlatan Ibrahimovic jubile après son magnifiue but face à la France

Les buts suédois :



Le but d'Ibrahimovic :



De l'art de ne pas appliquer les intentions affichées

Laurent Blanc avait rappelé ses principes de jeu comme une évidence face aux journalistes, avant la rencontre. Oublié le début de match poussif du premier match contre l'Angleterre, l'équipe de France avait trouvé sa voie face à l'Ukraine. Elle aimait et savait jouer, et se faisait un point d'honneur d'attaquer le match de la qualification avec entrain. Mais ça, c'était la théorie.

En pratique, les Bleus ne sont parvenus à jouer que cinq petites minutes. Coincés face à l'Angleterre, libérés face à l'Ukraine, ils ont été cette fois-ci complètement brouillons. Le sélectionneur avait choisi de continuer à faire tourner son effectif. Exit donc Les deux buteurs du match précédent : Ménez, remplacé par un autre technicien rapide, Ben Arfa, et Cabaye, ménagé et suppléé par M'Vila, titulaire pour la première fois dans cet Euro qu'il avait abordé blessé. Pour le reste, le "11" de départ de l'Ukraine était reconduit.

Durant quelques minutes, les Bleus donnent l'illusion qu'ils sont repartis sur les bases de leur match précédent. Ils jouent vite et court devant, et Ribéry se procure une occasion à la 7ème minute, en tentant de glisser un ballon au ras-du-poteau d'Isaksson. Ce sera le seul tir cadré de l'équipe de France en première mi-temps.

Un coup de pompe physique

Ce qui passait pour de l'animation offensive se transforme petit à petit en chaos consternant. En face, les Suédois jouent à l'anglaise, en imposant d'emblée un combat physique de haute volée, récupérant les ballons au milieu de terrain et se projetant rapidement vers l'avant grâce à un Ibrahimovic très inspiré, auteur de petites déviations précieuses dans le jeu. Leur travail est payant. A la 10ème minute, Mexès se troue complètement en dehors de sa surface, laissant Toivonen filer vers le but. Les Bleus évitent le pire grâce à une sortie intelligente de Lloris, qui ferme bien l'angle.

Réduits à l'impuissance par la mise en place suédoise, qui comme les Anglais avaient dressé deux lignes de quatre joueurs imperméables, les Ben Arfa, Benzema et Nasri (fantomatique) sont incapables d'accélérer le jeu. Seul Ribéry surnage un peu dans ce fouillis offensif.

La fin de la première mi-temps a des relents de désespoir. Les Bleus, à l'image du match contre l'Angleterre, s'en remettent à des frappes lointaines pour tenter de forcer la muraille suédoise. Le premier coup franc dangereux est signé Adil Rami à la 25ème minute. Il s'envole dans les nuages. Viendront ensuite des tentatives lointaines signées Ben Arfa (34ème), Benzema (41ème) et Ribéry (44ème), toutes non cadrées.


Le temps du naufrage

Au bout des 45 premières minutes, il apparaît crucial de changer quelque chose à la mi-temps, tant le système de jeu mis en place par Laurent Blanc paraît grippé. L'engagement des joueurs, l'envie, l'implication, sont des facteurs qui comptent, mais les choix du sélectionneur doivent donner un nouveau souffle à cette équipe. Raté.

Les mêmes joueurs reviennent sur la pelouse à la sortie des vestiaires. Ils vont vivre un enfer. Rien n'y fait, les déchets techniques s'accumulent. Il n'y a pas un joueur qui sort du lot alors que les Suédois montent en puissance et s'imposent dans tous les compartiments du jeu, faisant preuve d'une forme physique impressionnante. Première alerte pour Lloris à la 54ème minute, sur une volée de Larsson, mais le gardien veille.

Mais c'est reculer pour mieux sauter. Sur le corner qui suit, la pépite Ibrahimovic est oubliée dans la surface. Seul, l'attaquant vedette du Milan AC claque une superbe reprise de volée. Lloris ne peut rien faire. La Suède mène 1-0.

Les minutes qui suivent sont interminables. Le portier français multiplie les arrêts, sur des frappes de Wilhelmsson puis Mellberg. La charnière Mexès-Rami semble totalement dépassée, absente physiquement des duels et peu inspirée sur ses placements. Le premier récolte un carton jaune idiot, dans la surface de jeu adverse, et sera suspendu pour le quart de finale. L'animation offensive tricolore devient complètement inefficace, et Laurent Blanc finit par décider de faire un changement en sortant Ben Arfa, qui a clairement manqué l'occasion de démontrer qu'il pouvait compter, pour faire entrer Malouda (59ème).

Nasri (64ème) puis Ribéry (65ème) parviendront à frapper, ce qui est en soi un exploit au vu du match, mais sans réellement inquiéter leurs adversaires. Les entrées en jeu de Ménez à la place de Nasri (77ème) et de Giroud à la place de M'Vila (82ème) ne changeront pas le cours du match. Le cauchemar prend fin sur un centre venant de la droite. Holmen frappe sur la barre. Le ballon revient au point de penalty sur Larsson qui marque d'une puissante demi-volée en pleine lucarne. La Suède rentre à la maison la tête haute. La France s'en va vers un quart contre l'Espagne avec la peur au ventre.

Fiche technique :

A Kiev (Stade Olympique): la Suède bat la France 2 à 0 (0-0)
France qualifiée pour les quarts, jouera l'Espagne 
Temps: beau
Spectateurs: 63.000
Arbitre: P. Proença (POR) 
Buts:
Suède: Ibrahimovic (54), Larsson (90+1) 
Avertissements:
Suède: Svensson (70), Holmen (80)
France: Mexès (68) 
Les équipes:
Suède: Isaksson - Granqvist, Mellberg, J. Olsson, M. Olsson - Larsson, Svensson (Holmen 78), Ibrahimovic (cap), Källström, Bajrami (Wilhelmsson 46) - Toivonen (Wernbloom 78)
Entraîneur: Erik Hamren 
France: Lloris (cap) - Debuchy, Rami, Mexès, Clichy - Nasri (Ménez 77), A. Diarra, Mvila (Giroud 83) - Ben Arfa (Malouda 59), Benzema, Ribéry
Entraîneur: Laurent Blanc 

Bouton revivez match

Euro-2012 - Groupe D : le point final 
  
Mardi :
Suède - France : 2 - 0
Angleterre - Ukraine : 1 - 0

Déjà joués :
France - Angleterre : 1 - 1
Ukraine - Suède : 2 - 1
Ukraine - France : 0 - 2
Suède - Angleterre : 2 - 3 
  
Classement final:           Pts   J   G   N   P  bp  bc dif
1. Angleterre                7   3   2   1   0   5   3   2
2. France                    4   3   1   1   1   3   3   0
----------------------------------------------------------
3. Ukraine                   3   3   1   0   2   2   4  -2
4. Suède                     3   3   1   0   2   5   5   0 

Euro-2012 : le programme à partir des quarts de finale 

Quarts de finale :

Match N.1 - 21 juin (Varsovie): République Tchèque - Portugal
Match N.2 - 22 juin (Gdansk/POL): Allemagne - Grèce
Match N.3 - 23 juin (Donetsk/UKR): Espagne - France
Match N.4 - 24 juin (Kiev): Angleterre - Italie 
  
Demi-finales :

27 juin (Donetsk/UKR): Vainqueurs Match N.1 et match N.3
28 juin (Varsovie): Vainqueurs Match N.2 et Match N.4 

Finale :
1er juillet (Kiev) 

EURO 2012 : LE DOSSIER SPECIAL DE LA REDACTION

Dossier bandeau promo Euro 2012

ANIMATION : les groupes de la compétition

(cliquez sur l'image)

Euro 2012 : les groupes

ANIMATION : présentation des 16 équipes de l'Euro 
(cliquez sur l'image)
 Les groupes, le calendrier, les équipes : présentation des 16 équipes de l'Euro

ANIMATION - Les stades de l'Euro 2012 et le programme des matchs
(cliquez sur l'image)
ANIMATION : Les stades de l'Euro 2012

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Le blog Foot de RTL

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous