3 min de lecture Bretagne

Coupe de France : l'ambition de Rennes face à l'enthousiasme de Guingamp

PRÉSENTATION - Rennes et Guingamp se retrouvent ce samedi 3 mai en finale de la Coupe de France. Une affiche identique à celle de 2009.

Ola Toivonen est la bonne trouvaille de Rennes
Ola Toivonen est la bonne trouvaille de Rennes
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

La grande fête annuelle du football français aura cette saison des allures de Fest-noz à Saint-Denis, où le Stade de France accueillera une affiche bretonne pour la finale de la Coupe de France. Comme en 2009, le Stade Rennais sera opposé à Guingamp et la capitale de la Bretagne voudra enfin voir un trophée qui la fuit depuis 1971 venir couronner la saison de ses Rouge et Noir. 

En face, la petite ville de Guingamp, qui avait raflé le jackpot il y a 5 ans, tentera de priver à nouveau l'ogre régional d'un succès qu'il convoite depuis tellement longtemps qu'il en devient obsédé, voir complexé. Plus qu'une opposition régionale, c'est une opposition de style qu'abritera l'enceinte dionysienne.  

Les Rouge et Noir devront exiler leurs complexes

Il est assez rare de voir un derby régional en finale de la Coupe de France, et encore plus deux fois en 5 ans. Mais il semble bien que Rennes et Guingamp soient liés par le sort. Ils devront encore une fois en découdre pour la suprématie régionale, et ce sera l'occasion pour les Rennais d'effacer le traumatisme de la défaite de 2009, après l'ouverture du score de Bocanegra, effacée en 10 minutes par un doublé mortel d'Eduardo, qui offrit à l'époque le sacre à une équipe guingampaise évoluant en Ligue 2. 

À lire aussi
Tom Pagès au Finist'Air Show 2015 FMX
VIDÉO - Tom Pagès réalise le premier front flip de l'histoire

Depuis, une étiquette de "loser" accompagne le club du milliardaire François Pinault, qui gère son club sans folie dépensière au risque de le laisser végéter dans le ventre-mou du championnat. Une image renforcée par la défaite en finale de Coupe de la ligue il y a un an, face à Saint-Étienne qui était bredouille depuis plus de 30 ans

La défaite de trop, qui provoqua le départ du manager Pierre Dréossi et de l'entraîneur Frédéric Antonetti pour laisser place à Philippe Montanier. L'architecte de la Real Sociedad a reçu les clés pour faire du 8e budget de Ligue 1 une machine à bien jouer, et pour changer l'image sans relief du club auprès du grand public. 

Attention à la fraîcheur du "Petit Poucet"

Si le projet du "nouveau Rennes" mettra du temps avant d'aboutir, il pourrait voir une première saison terne (15e de Ligue 1) se terminer avec une vraie note d'espoir et un trophée qui enterrerait enfin le chat noir accolé au club depuis 43 ans, date de la finale remportée en 1971 au Stade de Colombes. Un plan parfait, qu'adoreraient contrecarrer les autres Rouge et Noir, ceux des Côtes-d'Armor. Guingamp, qui lutte pour le maintien avec le plus petit budget de Ligue 1, a en tête de rééditer le "braquage" de 2009 et de déjouer les pronostics établis par la hiérarchie financière et sportive. 

Un rôle de trouble-fête qui sied à merveille au club de l'ancien président Noël Le Graët, désormais aux commandes de la Fédération française de football. Pourtant, à l'été 2010, lorsque l'En Avant descend en National, peu auraient mis un billet sur un retour aussi rapide au premier plan, mais c'était sans compter sur le travail exceptionnel de Jocelyn Gourvennec. L'entraîneur inexpérimenté, ancien meneur de jeu de Nantes, Marseille et... Rennes, a insufflé un esprit de renouveau au Roudourou. L'équipe remonte en une saison en Ligue 2, avant de revenir au bout de 2 saisons en Ligue 1. 

Le secret de ce Guingamp tient dans la fraîcheur et l'insouciance qui se dégagent d'un groupe qui ne perd jamais le fil de la philosophie de son coach : le jeu. Cette équipe ne "bétonne" pas, elle prend des risques quitte à perdre parfois des points en championnat, mais pas en Coupe de France. Ce jeu a permis aux Costarmoricains de sortir l'AS Monaco en demi-finale, avant peut être de signer un autre exploit ce samedi soir. 

Services
Rennes et Guingamp en finale de la Coupe de France 2014
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Coupe de France Guingamp
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7771677665
Coupe de France : l'ambition de Rennes face à l'enthousiasme de Guingamp
Coupe de France : l'ambition de Rennes face à l'enthousiasme de Guingamp
PRÉSENTATION - Rennes et Guingamp se retrouvent ce samedi 3 mai en finale de la Coupe de France. Une affiche identique à celle de 2009.
http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-de-france-l-ambition-de-rennes-face-a-l-enthousiasme-de-guingamp-7771677665
2014-05-03 15:50:00
https://media.rtl.fr/cache/LdV7ysvRocKscWe_WPz90Q/330v220-2/online/image/2014/0503/7771679218_ola-toivonen-est-la-bonne-trouvaille-de-rennes.jpg