2 min de lecture États-Unis

Lance Armstrong n'est pas mort, il prépare son procès

REPLAY - Le 6 novembre prochain, le septuple vainqueur du Tour de France, déchu pour s’être dopé, va comparaître à Washington.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Lance Armstrong n'est pas mort, il prépare son procès Crédit Image : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

C'est une très courte vidéo, sans parole. On entend juste le bruit de fond d'un autoradio. Dans une voiture sur l'autoroute, on y voit sur un téléphone ouvert sur un article titré : "Le coureur cycliste Lance Armstrong est mort". La caméra remonte alors de la main au visage de l'homme qui tient le téléphone. Lance Armstrong, limite hilare, fait "non" de la tête. Dépouillé de ses sept titres du Tour de France, suspendu à vie, chassé de sa fondation contre le cancer, peut-être bientôt ruiné, Lance Armstrong n'est pas encore mort. La "fake news" du mois dernier lui a permis d'avertir la justice américaine : il a l'intention de se battre.

Le procès du Texan aura lieu à Washington devant la justice fédérale des États-Unis. Car c'est le gouvernement américain qui attaque l'ex-superstar du vélo. L'État l'accuse d'avoir fraudé et abusé de l'argent du contribuable en se dopant pour toucher des dollars de son sponsor, l'US Postal, la poste américaine en partie publique.

"The rumors of my death are greatly exaggerated." - Mark Twain

Une publication partagée par Lance Armstrong (@lancearmstrong) le

Le survivant du cancer

C'est donc un procès pour fraude, mais l'accusation va devoir prouver qu'il y a eu dopage dans l'équipe US Postal, que Lance Armstrong était le chef d'orchestre du système, que de l'argent public a servi au dopage, et surtout que le sponsoring, à cause de l'affaire du dopage, a été préjudiciable à l'image de l'US Postal. Il va falloir démontrer cet enchaînement. "Cela n'est pas gagné devant un jury populaire d'Américains", prédit Pierre Ballester, l'auteur de Fin de cycle, qui dénonce la corruption du cyclisme et qui est peut-être l'homme qui connait le mieux Lance Armstrong.

À lire aussi
Margot Robbie incarne la patineuse Tonya Harding dans le film "Moi, Tonya" patinage
Tonya Harding, l'enfant terrible du patinage américain

"Il va y avoir douze membres du jury américains qui n'y entendent pas grand chose en matière de cyclisme et de dopage. La décision ne peut être donnée qu'à l'unanimité", explique Pierre Ballester. "On sait qu'il a fauté, mais il y a une empathie : Lance Armstrong jouit encore d'une certaine image de marque. Il a été, et reste aux yeux de bon nombre d'Américains le plus important : c'est un survivant du cancer. C'est ce sur quoi il a thésaurisé et fait sa carrière aux États-Unis, et non sur le fait d'avoir gagné sept Tours de France", poursuit-il. Désormais, "Armstrong va vouloir sauver sa peau financièrement parlant".

Déjà 12 millions de dollars de frais d'avocat

Dans ce procès au civil, Lance Armstrong ne risque pas de prison mais des amendes colossales. L'État a fixé son objectif (sa "ligne d'arrivée", pourrait-on dire) : 100 millions de dollars. Trois fois le montant payé par l'US Postal à l'équipe d’Armstrong entre 2000 et 2004. En cas de condamnation, un quart de l'amende sera versé au lanceur d'alerte ou à celui qui fournira des informations - en l'occurrence ici son ancien coéquipier, Floyd Landis.

Les avocats de Lance Armstrong font tout en moment pour démonter l’accusation, pour empêcher Greg LeMond de témoigner et pour invalider le rapport accablant de l'agence américaine anti-dopage. Avec des tarifs à quatre chiffres l'heure d'avocat, ça coûte très cher à Lance Armstrong. Pierre Ballester estime que Lance Armstrong, qui a vendu plusieurs maisons, dont sa villa à Austin, a dépensé au moins 12 millions de dollars en frais d'avocat pour affronter les différentes procédures. On saura après le procès du 6 novembre si, en matière judiciaire, le cycliste disgracié a choisi la bonne route pour éviter la banqueroute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Lance Armstrong
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789163999
Lance Armstrong n'est pas mort, il prépare son procès
Lance Armstrong n'est pas mort, il prépare son procès
REPLAY - Le 6 novembre prochain, le septuple vainqueur du Tour de France, déchu pour s’être dopé, va comparaître à Washington.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/lance-armstrong-n-est-pas-mort-il-prepare-son-proces-7789163999
2017-06-30 11:51:00
http://media.rtl.fr/cache/0RMNs8126J7lAYC6OOgK1Q/330v220-2/online/image/2017/0630/7789164620_lance-armstrong-le-17-juillet-2015-pres-de-rodez.jpg