4 min de lecture Super

"Luke Cage" : 3 bonnes raisons de foncer sur la série

NOUS L'AVONS VU - La nouvelle série Marvel/Netflix est une pépite qui bouleverse complètement le monde des super-héros qu'on connaît sur le petit écran.

Luke cage, symbole du renouveau de Harlem
Luke cage, symbole du renouveau de Harlem Crédit : Myles Aronowitz/Netflix
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Rarement une série Marvel/Netflix n'a été aussi forte. Avec Luke Cage, Netflix monte d'un cran le niveau déjà amenés avec Daredevil et Jessica Jones. Cette fois-ici, on quitte Hell's Kitchen pour Harlem, sa violence, ses malfrats. Impossible de ne pas faire le rapprochement entre le super-héros noir résistant aux balles et le jeune Travyon Martin, assassiné par la police aux États-Unis. Impossible aussi de ne pas succomber à cette série audacieuse portée par des personnages fascinants. Le 30 septembre, préparez-vous à enfiler une capuche et battre le pavé en compagnie de Luke Cage.

La série est fidèle au comics né en 1972, véritable révolution à son époque avec ce super-héros noir dans une société qui en a tout juste finit avec la ségrégation. En 2016, Luke Cage a autant d'impacts après la mort de Trayvon Martin (2012) et le mouvement Black Lives Matter. Engagée, inédite, la série est bien celle qu'il ne faut pas louper cette rentrée. Et pas de panique : pas besoin d'avoir regardé Daredevil et Jessica Jones avant.

1. Un héros inédit

Luke Cage, le héros de Harlem
Luke Cage, le héros de Harlem Crédit : Myles Aronowitz/Netflix

Luke Cage n'est pas le premier super-héros noir de Marvel (Black Panther né en 1966), mais il est celui qui a réussi attirer la ferveur et l'admiration des fans. Il est un homme de la rue, ancien prisonnier condamné à tort, qui tente de faire sa vie sans faire de vagues. Loin d'un Daredevil qui agit dans l'ombre ou d'une Jessica Jones qui tente de comprendre son passé, Luke Cage n'a pas d'identité secrète et cherche à fuir sa vie d'avant. Il enchaîne les petits boulots et fuit sa propriétaire lorsqu'il rentre chez lui car il n'a pas de quoi payer son loyer. 

À lire aussi
Iron Man dans le teaser d'"Avengers : Infinity War" Avengers : Infinity War
"Avengers : Infinity War" : ce qu'on sait de la nouvelle armure d'Iron Man

Luke Cage a peu d'amis, mais un mentor et père de substitution : Pops, le barbier qui connaît son secret. C'est d'ailleurs lui qui le pousse à faire plus avec son pouvoir. Luke refuse, dénie son aptitude exceptionnelle, tout en regardant, d'abord impuissant, son quartier et ses jeunes basculer dans la violence.  C'est aussi l'occasion de découvrir un héros Marvel sur Netflix, qu'on ne peut pas tuer. Luke Cage ne souffre pas, du moins physiquement. Comment donc le toucher ? On vous laisse le suspense et les 13 épisodes pour le découvrir.

2. Une série engagée

On fait rapidement le rapprochement entre ce super-héros noir bulletproof et Travyon Martin. Le showrunner Cheo Hodari Coker a d'ailleurs volontairement habillé Luke Cage d'une capuche pour "montrer que les afro-américains avec une capuche ne sont pas des criminels", comme il l'a confié à RTL.fr. Un symbole fort dans un environnement qui l'est tout autant. Harlem et sa violence, sa corruption, son parrain du crime Cottonmouth (excellent Mahershala Ali), sa classe politique véreuse. Vous avez un air de "déjà vu" ? Attendez de découvrir les héros du quotidien qui tentent de sauver la jeunesse des griffes du crime. Pops le barbier en est le meilleur exemple et prouve que la violence des quartiers défavorisés n'est pas une fatalité.

En outre, Luke Cage est la première série de super-héros dédiée à la culture afro-américaine. Elle puise ses racines dans la blaxploitation, mouvement de la culture américaine des années 70. Ce courant artistique qui donne une visibilité à la communauté afro-américaine dans la culture "mainstream" et dont l'un des étendards n'est autre que Luke Cage. 46 ans plus tard, il incarne le héros de l'Amérique qui ne peut mourir à cause des balles et peut sauver Harlem, délaissé par les autres communautés.

3. Des personnages excellents

Mahershala Ali dans le rôle de Cottonmouth
Mahershala Ali dans le rôle de Cottonmouth Crédit : Netflix

Luke Cage est entouré de personnages qui ne manqueront pas de vous séduire. Mention spéciale pour Cottonmouth, le méchant du show, qu'on adore détester. Toujours bien apprêté, amateurs de cocktails, pianiste hors-pair, il tient d'une main de fer Harlem. Ses sbires terrorisent et rackettent la communauté, rendant impossible l'évolution du quartier. Policé, roi de la magouille, il est autant présent que Luke Cage à l'écran, contrairement à Wilson Fisk (Daredevil) et Kilgrave (Jessica Jones) et c'est tant mieux. Attention quand il décide de s'énerver, ça saigne beaucoup. 

De l'autre côté de la loi, nous avons Misty Knight (Simone Missick) qui a grandi avec des hommes comme Cottonmouth. Elle est une enfant du quartier, qui a dédié son métier (elle est policière) à sa communauté. Avec son équipier, elle tente de faire tomber Cottonmouth, tout en essayant de comprendre si Luke Cage est un ami ou un ennemi. Si la jeune femme n'a pas de bras bionique comme son personnage dans les comics, elle n'est pas moins une héroïne des temps modernes. Enfin, Mariah Dillard (Alfre Woodard) la politicienne qui est vouée à sa communauté, mais qui s'unit avec le crime pour parvenir à ses fins. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Super Séries Marvel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784999868
"Luke Cage" : 3 bonnes raisons de foncer sur la série
"Luke Cage" : 3 bonnes raisons de foncer sur la série
NOUS L'AVONS VU - La nouvelle série Marvel/Netflix est une pépite qui bouleverse complètement le monde des super-héros qu'on connaît sur le petit écran.
http://www.rtl.fr/culture/super/luke-cage-3-bonnes-raisons-de-foncer-sur-la-serie-7784999868
2016-09-30 06:00:00
http://media.rtl.fr/cache/yK4J7YTMk0B7m9K8oNJMgA/330v220-2/online/image/2016/0928/7785035891_luke-cage-symbole-pour-le-renouveau-de-harlem.jpg