3 min de lecture Cinéma

"Les Gardiens de la Galaxie 2" : un Marvel pas toujours rock'n'roll

NOUS L'AVONS VU - Le nouveau volet des "Gardiens de la Galaxie" en met plein la vue, malgré une intrigue qui s'embourbe un peu trop vite. Garantie sans spoilers.

L'équipe des "Gardiens de la Galaxie 2"
L'équipe des "Gardiens de la Galaxie 2" Crédit : Marvel Studios 2017
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Les hors-la-loi les plus célèbres de la galaxie Marvel sont de retour. Trois ans après leur première aventure mondialement acclamée, Star-Lord, accompagné de Drax le Destructeur, Gamora, Rocket et l'adorable Baby Groot vont de nouveau sauver l'Univers. Et cette année, ils pourront compter sur les aides de leurs précédents ennemis : Yondu, le Ravageur et Nebula, la demi-sœur de Gamora. Si certains trouveront que l'humour et la spontanéité de cette nouvelle intrigue sont trop forcés par rapport au premier volet, Les Gardiens de la Galaxie 2 reste quand même un excellent divertissement.

Le réalisateur James Gunn aura donc fait patienter trois ans les fans avant de les faire vibrer avec Les Gardiens de la Galaxie 2. On retrouve avec plaisir les 5 protagonistes de cette super-team, apparus pour la première fois dans le comics Annihilation Conquest en 2008. Égoïstes, violents, (presque) sans morale et devenus héros malgré eux, ces personnages détonnent avec l'image plus lisse d'un Captain America ou le manichéisme de l'équipe des Avengers. Que vaut donc ce second opus ? On vous en dit plus, sans spoilers. 

>
Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 - Bande-annonce finale (VOST)

Un réel plaisir de retrouver les personnages

Dès les premières minutes du film, on ne peut que sourire en retrouvant nos héros préférés. Et rapidement on remarque que l'une des stars du film, c'est bien Baby Groot. Avec sa taille minuscule et ses gros yeux expressifs, sans oublier sa petite voix (Vin Diesel dans la version originale), tout y est pour capter votre attention et vous faire craquer. Star-Lord et Gamora jouent toujours au "je t'aime, moi non plus", tandis que Drax fonce dans le tas, quitte à avoir le rôle "du lourd" jusqu'à la fin et Rocket reste souvent agressif avec ses coéquipiers. 

À lire aussi
Isabelle Huppert reçoit le César de la Meilleure actrice Cinéma
César 2018 : votez pour choisir votre meilleure actrice

Vous l'aurez compris, après avoir sauvé la galaxie une première fois, les héros n'ont toujours pas mis leurs différents de côté. Mention spéciale à Star-Lord et Rockett qui se bagarrent comme des coqs pour savoir qui est le meilleur pilote. James Gunn réserve également quelques surprises comme l'héroïne Mantis pour doper ce space-opera Marvel.

Certains personnages sont plus exploités que d'autres, comme Gamora, Yondu et Star-Lord, ce qui permet un bon renouvellement de l'univers des Gardiens. On en saura ainsi plus sur leur personnalité, mais aussi leur passé. Celui de Star-Lord est le plus important. L'histoire de ce nouveau volet tourne d'ailleurs autour de ce père qu'il n'a jamais connu, incarné par Kurt Russell, mais qu'il découvre rapidement dans l'aventure. On sent un peu l'univers de Star Wars se profiler pour la relation père-fils, mais on ne vous en dira pas plus... 

Une intrigue qui patine vite

Pour autant, on se lasse au bout d'une heure de cette partie de l'histoire entre le père et son fils. Même si on pense que James Gunn a délibérément utilisé la carte du cliché des retrouvailles avec le slow-motion et le coucher du soleil dans un endroit paradisiaque... 

Le côté extravagant du premier volet n'est donc pas aussi naturel dans Les Gardiens de la Galaxie 2 et c'est dommage. Le comique de répétition est usé trop longtemps dans certains passages, et on remarque rapidement que les meilleures blagues du film ont toutes été dévoilées dans les bandes-annonces. Il y aura aussi des scènes d’émotions, qui seront crédibles ou non pour certains spectateurs. Mention spéciale tout de même encore pour Baby Groot, mais aussi Yondu qui tirent leur épingle du jeu. 

En somme, le film qui dure 2h16, démarre très bien, patine au milieu et redécolle tout juste à la fin. C’est décevant. Surtout après l'intrigue du premier qui était parfaite. Mais, avec une bande-originale de nouveau soignée de Sam Cook à Cat Stevens, en hommage aux années 70 et 80, Les Gardiens de la Galaxie 2 reste un blockbuster divertissant et les scènes post-génériques sont de véritables pépites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Les gardiens de la galaxie Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788230015
"Les Gardiens de la Galaxie 2" : un Marvel pas toujours rock'n'roll
"Les Gardiens de la Galaxie 2" : un Marvel pas toujours rock'n'roll
NOUS L'AVONS VU - Le nouveau volet des "Gardiens de la Galaxie" en met plein la vue, malgré une intrigue qui s'embourbe un peu trop vite. Garantie sans spoilers.
http://www.rtl.fr/culture/super/les-gardiens-de-la-galaxie-2-un-marvel-pas-toujours-rock-n-roll-7788230015
2017-04-26 07:26:00
http://media.rtl.fr/cache/awyLpymWyFpUBUR5WDDvvA/330v220-2/online/image/2017/0316/7787693093_505563-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx.jpg