2 min de lecture Culture-loisirs

Le festival de Fontdouce, entre jazz et classique

Dans l'arrière-pays de la Charente-Maritime, loin du tourisme de masse, le festival de Fontdouce fête ses 20 ans. Musique classique et jazz à écouter jusqu'au 9 août.

Charlotte Latour et La rédaction numérique de RTL

Nous sommes en pleine campagne, dans l'abbaye de Fontdouce. Un lieu dont le directeur artistique du festival, le pianiste Philippe Cassard est tout de suite tombé amoureux quand il l’a découvert.

"On arrive sur un joli chemin qui vous mène droit devant une gentilhommière très chic du début 19e", raconte-t-il au micro de RTL. "On tourne à droite, on tourne à gauche et là c'est un immense parc entouré de très hauts arbres protecteurs et à l'intérieur de ce parc vous avez plusieurs lieux de festivals."

À lire aussi
Chaque bière fait obligatoirement un litre bière
À l'Oktoberfest, la bière version XXL

"Sous cette gentilhommière, on a retrouvé un ancien réfectoire roman du 12e siècle avec des voûtes magnifiques, une pierre jaune extrêmement chaude", poursuit-il. "A côté, vous avez une immense abbatiale, il ne reste qu'un transept, un mur, très impressionnant. L'acoustique est merveilleuse."

>
Les Festivals de Musique Classique de l'Été du 04 août 2013 : le festival de Fontdouce Durée : | Date :

Un mur devant lequel est donnée une bonne partie des concerts. L’abbaye de Fontdouce a été construite en 1111 pour accueillir une communauté de bénédictins. Il s'agit d'un lieu privé, acheté par la famille Boutinet il y a 200 ans et qui se transmet depuis de génération en génération.

"Il y a un cellier, un dortoir, une salle capitulaire gothique, deux petits chapelles romanes", détaille Philippe Cassard. "C'est un lieu multiple, un immense parc où l'on fait les concerts de jazz avec jusqu'à 1.500 personnes dans le public."

Un concert devant l'enclos abbatial. Crédit : C. Breschi / Festival de Fontdouce

Philippe Cassard à la programmation classique

Kyle Eastwood, le fils de Clint, sera en concert à Fontdouce, jeudi soir, car le festival revendique le mélange classique et jazz. Arshie Shepp, Antoine Hervier et André Ceccarelli font d’ailleurs partie des invités jazz. Pour la programmation classique, Philippe Cassard est à la présentation.

"Il y aura Cédric Pescia, qui est un pianiste suisse, l'un des artistes majeurs de sa génération", commence-t-il à détailler. "Un pianiste russe qui vit à Londres, Yevgeny Sudbin. Il fait la une de tous les magazines de musique classique en Angleterre et aux États-Unis, en France, on ne le connaît pas assez." Il faut aussi compter sur Dominique Merlet, son "maître", "75 ans cette année", précise-t-il.

Sans oublier l’ensemble Mare Nostrum, qui interprètera lundi de la musique ancienne italienne. Le festival de Fontdouce dure jusqu’au 9 août. On y entend deux concerts par jour : un en fin d’après-midi à 18h30 et un le soir à 21h30, souvent précédé d’une présentation de l’œuvre par ce grand conteur qu’est Philippe Cassard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture-loisirs Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763573544
Le festival de Fontdouce, entre jazz et classique
Le festival de Fontdouce, entre jazz et classique
Dans l'arrière-pays de la Charente-Maritime, loin du tourisme de masse, le festival de Fontdouce fête ses 20 ans. Musique classique et jazz à écouter jusqu'au 9 août.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/le-festival-de-fontdouce-entre-jazz-et-classique-7763573544
2013-08-04 14:54:00