Les dix meilleures répliques des "Tontons flingueurs" pour leur 50ème anniversaire

"Les tontons flingueurs" de Georges Lautner et Michel Audiard fêtent leurs cinquante ans, une occasion en or pour un petit passage en revue des meilleures répliques du film.

Bernard Blier, Francis Blanche et Lino Ventura dans "Les tontons flingueurs"
Crédit : Capture d'écran YouTube
Bernard Blier, Francis Blanche et Lino Ventura dans "Les tontons flingueurs"

Happy birthday les Tontons !
Le 27 novembre 1963 sortait l'un des films cultes du cinéma français. Avec Georges Lautner à la caméra et Michel Audiard à la plume, Les tontons flingueurs soufflent cette année leurs 50 bougies. Inspiré d'abord de quelques pages du roman d'Albert Simonin, Grisbi or Not Grisbi, ce long-métrage raconte l'histoire de Fernand Naudin (Lino Ventura), ex-truand forcé de revenir dans les affaires après la mort du gangster Louis, dit le Mexicain (Jacques Dumesnil). 

Le film s'ouvre sur la vie tranquille de Fernand à Montauban, appelé au chevet du Mexicain. Ce-dernier lui confie en héritage l'éducation de sa fille Patricia (Sabine Sinjen) et la gérance de ses affaires. cette-dernière va faire de nombreux jaloux, et en première ligne les frères Raoul (Bernard Blier) et Paul (Jean Lefebvre) Volfoni. 

Dix scènes et répliques cultes
Lors de sa sortie en 1963, Les tontons flingueurs ne connaissent pas un énorme succès populaire. Seulement 430 000 spectateurs seront allés voir le film au cinéma en 6 mois. Pourtant aujourd'hui, il est devenu l'un des films français les plus mémorables, surtout grâce à la plume aiguisée des dialogues de Michel Audiard : quinze diffusions à la télévision avec à chaque fois entre 4 à 6 millions de téléspectateurs et 150 000 exemplaires vendus après sa sortie en DVD en 2002.

Résultat : des répliques cultissimes que l'on ne se lasse pas de regarder. A commencer par la scène de la cuisine qui en réunit à elle seule au moins cinq. Alors même qu'elle a bien failli ne pas exister car Michel Audiard la trouvait inutile. 
 
Dans la cuisine
Fernand Naudin est prêt à pardonner les petites erreurs de parcours des frères Volfoni et les invite chez lui. Mais il n'avait pas prévu que Patricia aurait organisé une soirée (alcoolisée), ce qui va engendrer des situations inattendues et hilarantes. Ici, Maître Folace (Francis Blanche) n'est pas sûr que les frères oseront répondre à l'invitation :

Mais ils sont venus, et sont surpris de la tâche qui les attend :

L'une des invités à la fête fait remarquer le pénurie d'alcool. A la vue de l'énorme butin sur la table, saoule, elle va tenter de prendre quelques billets pour qu'on en achète, ce qui va déclencher la réplique, si ce n'est la plus drôle, certainement la plus culte du film :

Et les brigands modernes aussi boiraient bien un petit coup. Seulement, tout ce qu'ils trouvent dans le placard c'est du vitriol, et il faut plutôt avouer que c'est du brutal :

Et non, il n'y a pas que de la pomme...

"Il connait pas Raoul ce mec"
Michel Audiard a particulièrement gâté l'un de ses personnages : Raoul Volfoni (Bernard Blier) mérite à lui tout seul un petit panel de répliques cultes. Alors que Fernand Naudin aimerait pouvoir rentrer sur la péniche où se tient une réunion secrète organisée par les frères Volfoni contre leur nouveau chef, son notaire Maître Folace commente les manières des marins :

On passe à l'intérieur de la péniche, dans la réunion secrète, pendant laquelle Raoul Volfoni exprime son irritation à se voir diriger par Fernand Naudin, à qui il n'a pas du tout envie de se soumettre : 

Et voici la réaction du chef qui cherche à se faire entendre...

A moins que le dernier plan de vengeance fonctionne :

Des bruitages cocasses 
Outre les dialogues irrésistibles, le film est aussi hilarant par ses bruitages. Et notamment ceux des silencieux qui ajoutent une pincée de ridicule aux personnages qui se veulent violents :


La dernière diffusion des Tontons flingueurs date du 2 décembre dernier sur France 2. Ce soir-là, la chaîne cumule 5.3 millions de téléspectateurs, soit 20.2% de part d'audience. Comme quoi, les Tontons c'est toujours un régal ! Pour un melting-pot plus complet, visionnez la bande annonce de l'époque :

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous