2 min de lecture High-tech

Stolen : pourquoi l'application qui fait fureur sur Twitter ferme déjà ses portes

L'application qui permettait d'acheter des comptes Twitter à été désactivée par ses fondateurs.

Stolen a connu un succès éphémère
Stolen a connu un succès éphémère Crédit : Stolen
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le retour de flamme aura été fulgurant. Stolen, la dernière application en vogue sur Twitter, a fermé ses portes jeudi 14 janvier, jusqu'à nouvel ordre, après seulement quelques jours d'existence. "L'application n'est plus disponible dans l'App Store. Nous avons entendu vos inquiétudes et avons décidé que c'était la meilleure chose à faire", a annoncé la start-up sur son compte Twitter. Disponible seulement sur iOS, le logiciel de l'iPhone, et accessible sur invitation (il faut un code pour l'activer), Stolen permettait à ses utilisateurs d'acheter et de collectionner des comptes Twitter, à la manière d'actions boursières.

Après trois jours, 40.000 personnes s'étaient déjà muées en traders de profils Twitter, d'après les fondateurs de l'application. Stolen était d'abord réservé aux comptes Twitter certifiés (réservés aux personnalités et aux journalistes). Devant son succès, de nombreux internautes ont cherché à obtenir des invitations pour s'y inscrire, donnant lieu à une importante surenchère sur les réseaux sociaux et les plateformes de revente en ligne.

À lire aussi
iOS 11 sera disponible cet automne pour le grand public How To
iOS 11 est disponible, comment installer la mise à jour sur son iPhone ou son iPad

Mais la fièvre capitaliste a rapidement montré ses limites. De nombreux utilisateurs de Twitter se sont sentis floués que leur profil fasse l'objet de spéculations sans leur consentement. N'importe quelle personne inscrite sur Twitter participait de fait au jeu. Peu importe qu'elle ait donné son accord ou qu'elle ait téléchargé l'application. Dans une interview à The Verge, le créateur de Stolen a expliqué qu'un trop grand nombre d'utilisateurs demandaient que leur compte soit retiré de l'application. Les modérateurs du compte Twitter de l'entreprise ont fini par être lassés de répondre à toutes les réclamations.

Stolen permettait aussi à ses utilisateurs de rédiger une courte bio à propos des profils qu'ils venaient de "voler". Aux États-Unis, la députée du Massachusetts Katherine Clark a mis en lumière le risque que cette fonctionnalité soit utilisée par certains pour harceler d'autres utilisateurs. Elle a écrit une lettre à Twitter et Apple pour qu'ils suspendent immédiatement l'application de leurs plateformes. La start-up lui a répondu sur Twitter qu'elle soutenait ses réserves et fermait l'application jusqu'à ce qu'elle puisse résoudre ce problème.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Réseaux sociaux Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781386392
Stolen : pourquoi l'application qui fait fureur sur Twitter ferme déjà ses portes
Stolen : pourquoi l'application qui fait fureur sur Twitter ferme déjà ses portes
L'application qui permettait d'acheter des comptes Twitter à été désactivée par ses fondateurs.
http://www.rtl.fr/culture/futur/stolen-pourquoi-l-application-qui-fait-fureur-sur-twitter-ferme-deja-ses-portes-7781386392
2016-01-17 10:30:00
http://media.rtl.fr/cache/vBy9RRIaPCNviNC2EurjAQ/330v220-2/online/image/2016/0115/7781387677_stolen-a-connu-un-succes-ephemere.jpg