2 min de lecture Google

Les examens surveillés à distance

REPLAY - Certains examens sont désormais contrôlés par des surveillants à distance.

Sophie Jousselin Innovations week-end Sophie Joussellin
>
Télécharger SURVEILLANCE A DISTANCE DES EXAMENS Crédit Image : AFP / RICHARD A. BROOKS | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

On peut désormais passer certains examens depuis son domicile ou les locaux de son entreprise et être surveillé à distance. C'est le cas notamment pour les épreuves du Tosa (le tosa est une certification qui atteste que vous êtes capables d'utiliser correctement des logiciels de bureautique comme Word ou Excel).

Comme dans une salle d'examen, l'identité du candidat est vérifiée. Pour cela, au début de l'épreuve, le candidat se prend en photo et prend une photo de sa pièce d'identité avec sa webcam.Il ne s'agit pas d'un contrôle en temps réel. Le principe est basé sur l'enregistrement de la webcam, de l'écran et du micro du candidat. Cet enregistrement est ensuite visionné par une personne habilitée pour voir si le candidat n'a pas tenté de tricher. Ce n'est qu'après ce visionnage que la certification est accordée ou non.

Faits et gestes scrutés à distance

L'e-surveillant quand il visionne l'enregistrement de l'examen traque les comportements et attitudes suspects du candidat qui peuvent l'amener à annuler l'épreuve. Par exemple, si le candidat se lève, quitte son poste.

À lire aussi
John Logie Baird, l'inventeur de la télévision invention
John Logie Baird, l'Écossais qui a inventé la télévision mécanique, célébré par Google

S'il parle, ça peut aussi être un cas d'annulation, tout dépend de ce qu'il dit. Il arrive fréquemment, notamment dans les entreprises, qu'un employé entre dans la salle où un de ses collègues passe l'examen et il ne le sait pas. A ce moment-là, un mini-dialogue s'instaure du genre : "je te dérange... oui tu me déranges" Dans ce cas là, il n'y a pas d'annulation. Enfin via la webcam, le e-surveillant peut traquer le regard du candidat et voir s'il ne manipule pas son smartphone. Dans ce cas, l'annulation est immédiate.

Pour cette e-surveillance, le candidat doit avoir un ordinateur classique mais avec cependant une webcam et un micro. En revanche, il ne doit utiliser aucun logiciel excepté un navigateur sécurisé.

Tosa, Mooc.... et bac peut-être ?

La e-surveillance est utilisée aujourd'hui pour le Tosa, pour des certifications professionnelles très pointues comme celle en bonnes pratiques en pharmacie et dans certains Mooc, les cours universitaires en ligne. Le contrôle final du Mooc "Gestion de projets" délivré par l'école centrale de Lille est surveillé à distance. En Irlande, les services de l'éducation nationale ont demandé à Isograd, l'entreprise française qui gère le Tosa, de surveiller à distance les examens de niveau dans le primaire.

Techniquement on pourrait faire passer les épreuves du Baccalauréat à distance et les surveiller à distance mais pour l'instant le chantier est loin d'être lancé !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Google Les innovations de Sophie Application
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776763855
Les examens surveillés à distance
Les examens surveillés à distance
REPLAY - Certains examens sont désormais contrôlés par des surveillants à distance.
http://www.rtl.fr/culture/futur/des-e-surveillants-pour-le-controle-des-examens-7776763855
2015-03-24 17:10:00
http://media.rtl.fr/cache/zzS3mgCo9LkKWtNWLInsLg/330v220-2/online/image/2014/1120/7775462622_un-habitant-de-hong-kong-discute-par-webcam-avec-une-professeur-dans-le-centre-de-la-chine-le-27-mars-2007-archives.jpg