Apple Pay : payer avec un iPhone en France pourrait être possible dès cette année

L'arrivée en France du service de paiement mobile de la marque à la pomme pourrait être annoncée en juin lors de la conférence WWDC.

Jennifer Bailey, responsable du programme Apple Pay, lors de la WWDC Apple le 8 juin 2015 à San Francisco.
Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Jennifer Bailey, responsable du programme Apple Pay, lors de la WWDC Apple le 8 juin 2015 à San Francisco.

Payer directement avec son iPhone pourrait devenir une réalité en France dans les prochains mois. Selon le site spécialisé dans l'actualité de l'informatique iGénération, Apple pourrait annoncer le lancement d'Apple Pay dans l'Hexagone au premier semestre 2016, vraisemblablement durant la WWDC, la conférence à l'attention des développeurs qui se tient tous les ans au mois de juin. La date de mise en service est inconnue. Déjà disponible aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, le service de paiement mobile d'Apple serait accompagné par plusieurs partenaires à son lancement français, indique iGen, sans préciser lesquels. La France serait le troisième pays européen à accueillir Apple Pay qui est aussi attendu en Espagne dans les prochaines semaines.

Lancé en octobre 2014 aux États-Unis dans la foulée d'iOS 8, Apple Pay est un service de paiement sans contact. Il fonctionne grâce à la technologie NFC qui permet d'établir une communication entre deux appareils compatibles. Les utilisateurs d'Apple Pay peuvent associer leurs cartes bancaires à l'application et régler leurs achats en passant un iPhone, un iPad ou une montre Apple Watch au-dessus d'un terminal de paiement équipé de la norme NFC. Le code Pin et le bouton Touch ID équipé du lecteur d'empreintes digitales des derniers iPhone sont ensuite utilisés pour confirmer les transactions. Apple a d'ailleurs évoqué ce point pour justifier le blocage des iPhone par l'erreur 53.

Aux États-Unis, un premier bilan mitigé

Un an et demi après son lancement, Apple Pay peine encore à séduire. Les consommateurs ne sont pas encore convaincus de l'intérêt de privilégier Apple Pay à leurs cartes de crédits traditionnelles. Selon le cabinet Aite Group, le service n'était utilisé que pour régler un achat sur cent en octobre dernier aux États-Unis. Une étude du cabinet Phoenix Marketing International réalisée auprès de 15.000 personnes indiquait également que la part des porteurs de cartes américains ayant adopté Apple Pay n'était que de 14% et qu'elle n'avait augmenté que de 3% entre février et septembre 2015.

La croissance d'Apple Pay est aussi freinée par le manque de commerces partenaires. Au début du mois de janvier, la banque d'investissement Piper Jaffray affirmait dans une note à ses clients que seuls 10% à 20% des commerces utilisent le service. Mais selon un analyste de Piper Jaffray, l'usage d'Apple Pay pourrait être dopé par l'introduction de plusieurs nouveautés cette année : "Nous pensons que 2016 sera l'année des nouveautés pour Apple Pay et qu'Apple va introduire deux nouvelles fonctionnalités cette année : le paiement de pair à pair et les paiements mobile via le navigateur".

Selon le Wall Street Journal, Apple est en discussion avec plusieurs banques américaines pour mettre en place un système de paiement entre particuliers. La marque à la pomme serait toujours en négociations avec plusieurs établissements, dont JP Morgan Chase et Wells Fargo, pour bâtir un service en complément de l'offre d'Apple Pay. Ce nouveau service permettrait aux utilisateurs d'échanger de l'argent en ligne directement entre particuliers, à la manière de ce que proposent Paypal via sa filiale Venmo ou la start-up française Pumpkin, deux services populaires chez les jeunes.

Apple attendu de pied ferme par ses concurrents français

La bataille pour le paiement mobile est l'un des principaux chantiers d'Apple. La marque à la pomme fait face à une vive concurrence alors qu'elle projette de s'implanter en Chine, où le marché est déjà bien installé, dans les prochains jours. Samsung, Google, Facebook et Snapchat se sont déjà lancés sur ce créneau sur lequel lorgnent également les établissements bancaires et les opérateurs téléphoniques. En France, la start-up Lydia, compatible avec l'iPhone, revendique déjà près de 300.000 utilisateurs. Orange, partenaire historique d'Apple, prépare le lancement d'une banque en ligne qui viendra compléter en 2017 son service de paiement mobile Orange Cash, qui compte près de 100.000 utilisateurs. Le PDG du groupe, Stéphane Richard, a lancé les hostilités mercredi 17 février en indiquant qu'il avait sollicité Apple à propos de l'incompatibilité de son service avec l'iPhone évoquant pour la première fois un problème d'entrave à la concurrence.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781934751
Apple Pay : payer avec un iPhone en France pourrait être possible dès cette année
Apple Pay : payer avec un iPhone en France pourrait être possible dès cette année
L'arrivée en France du service de paiement mobile de la marque à la pomme pourrait être annoncée en juin lors de la conférence WWDC.
http://www.rtl.fr/culture/futur/apple-pay-payer-avec-un-iphone-en-france-pourrait-etre-possible-des-cette-annee-7781934751
2016-02-18 08:30:00
http://media.rtl.fr/cache/Oq2mBwzrS3oWgtQaWvWn7A/330v220-2/online/image/2015/0608/7778651511_apple-pay.jpg