5 min de lecture Halloween

VIDÉOS - Halloween : 8 films d'horreur tirés d'histoires vraies à (re)voir

Pour une nuit blanche, foncez sur ces grands classiques de l'horreur, tous inspirés de faits divers sordides, faits réels et événements paranormaux.

>
"Le Projet Blair Witch" - Bande-annonce Crédit Image : USD | Date :
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
et Capucine Trollion

C'est la nuit  par excellence où peut se faire peur. Halloween, c'est l'occasion de (re)voir un film d'épouvante pour hurler (ou se cacher sous la couette). Mais cette année, pourquoi ne pas innover avec des longs-métrages cultes, tirés d'histoires vraies ? Des phénomènes paranormaux aux faits-divers, le cinéma d'horreur s'inspire parfois de la réalité, comme pour Amityville, Massacre à la tronçonneuse ou Le Silence des agneaux. Sans oublier le terrifiant Projet Blair Witch, filmé caméra au poing, comme si tout était vrai.

Vous l'aurez compris, cette nuit ce sera difficile d'éteindre la lumière. Ces 8 films ont marqué l'histoire du cinéma horrifique et ont terrifié des générations de spectateurs. Attention donc à ne pas les regarder avec un public trop jeune. Des forêts infestées de sorcières aux maisons hantées, sans oublier les tueurs psychopathes, la rédaction vous a sélectionné la crème de la crème pour un Halloween terrifiant. 

1. "Le Projet Blair Witch" remonte le temps

Sorti en 1999, Le Projet Blair Witch est devenu culte. Écrit et réalisé par Daniel Myrick et Eduardo Sanchez, il se passe à la fin des années 90. Trois étudiants sont portés disparus alors qu'ils tournent un documentaire sur la forêt de Blair, dans laquelle une sorcière se cacherait. Leurs enregistrements sont retrouvés une année plus tard.

Le Projet Blair Witch
s'inspire en fait d'une histoire vieille de plusieurs siècles, à l'époque des colons britanniques. Tout commence vers 1630, lorsque la petite ville de Blair est construite dans ce qui deviendra l'État du Maryland. Vers 1784, des enfants accusent une immigrée irlandaise, Elly Kedward, de les attirer chez elle pour boire leur sang. La jeune femme est déclarée coupable de sorcellerie, et est abandonnée dans la forêt, attachée à une charette. Deux ans plus tard, la moitié des enfants de Blair disparaissent, ce qui fait fuir les habitants. Blair devient une ville fantôme et en 1809, un livre nommé Blair Witch Cult est retrouvé, racontant l'histoire de la ville. 

À lire aussi
La chanteuseAdèle, 27 ans, chanteuse anglaise qui a dépassé le milliard de vues Youtube avec son titre "Hello" people
Jim Carrey répond à Adèle sur son costume d'Halloween

Vers 1820, Blair est rachetée et rebaptisée Burkittsville. Assez vite, des enfants disparaissent dans des circonstances étranges. Une équipe est ainsi lancée à la recherche d'une adolescente, Robin Weaver, perdue dans la forêt en 1886. Les cinq hommes formant l'équipe auraient été retrouvés nus et attachés dans une disposition rappelant un pentagramme, à Coffin Rock, lieu où une enfant s'était noyée cinquante ans auparavant. 

Dans les années 1940, d'autres disparitions d'enfants ont lieu à Burkittsville. Un homme se rend à la police : Rustin Parr, un ermite qui vivait dans la forêt. Plusieurs tombes sont retrouvées près de sa maison, dans laquelle se trouve un petit garçon encore vivant. Rustin Parr affirme aux autorités qu'une voix de vieille femme (la sorcière de Blair ?) lui a ordonné de tuer ces enfants, puis de se dénoncer. Rustin Parr sera pendu par la justice. 

2. "The Conjuring" : l'histoire des époux Warren

Récemment, une suite au film The Conjuring : les dossiers Warren a été annoncée pour juillet 2016, sous le titre Conjuring 2 : Le Poltergeist d'Enfield. Sorti en 2013, The Conjuring, réalisé par James Wan (Insidious), s'inspire de l'histoire réelle des époux Ed et Lorraine Warren, qui ont sillonné les États-Unis dans les années 1970 pour chasser des fantômes. Lui se présentait comme démonologue, et elle comme médium et clairvoyante. Ils ont consigné les possessions, exorcismes et poltergeist dont ils ont été témoins dans plusieurs ouvrages. Ed et Lorraine Warren ont aussi fondé un groupe de recherche sur les fantômes, qui les a amenés à donner des conférences dans des universités. Leur particularité était d'accumuler chez eux, dans une pièce dédiée, les objets possédés qu'ils ont croisé sur leur route. 

The Conjuring relate le cas de la famille Warren, dont la maison semble hantée. The Conjuring a réalisé de très bons scores au box-office : plus de 130 millions de dollars de bénéfices. Un spin-off est sorti en 2014, intitulé Anabelle, et deux autres sont prévus. 

3. "L'Exorcisme d'Emily Rose" : l'histoire d'Anneliese Michel

Les histoires d'exorcisme ont souvent fasciné les réalisateurs. L'une d'elles plus particulièrement : l'exorcisme d'Anneliese Michel, une jeune Allemande catholique. En 1968, elle est prise de violentes crises de spasmes et de visions effrayantes. Elle pense être possédée par des démons.

Pendant huit ans, deux prêtres pratiquent sur elle des séances d'exorcisme, une à deux fois par semaine. De nombreuses photos, choquantes, de ces séances sont visibles sur Internet, ainsi que des enregistrements audio supposés. La jeune femme, qui ne s'alimentait plus, meurt en 1976 à l'âge de 23 ans. Ses parents et les deux prêtres qui l'ont exorcisées ont été condamnés à six mois de prison avec sursis, pour maltraitance. L'histoire tragique d'Anneliese Michel a été adaptée en 2005 dans le film L'Exorcisme d'Emily Rose, qui rencontre un énorme succès. 

4. "Amityville" : du meurtre à la légende

L'un des films d'horreur adapté d'une histoire réelle les plus connus est bien sûr Amityville, sorti en 1979. Une grosse partie du monde occidental connaît l'histoire glaçante des DeFeo, une famille paisible vivant à Long Island, près de New York. Dans la nuit du 13 novembre 1974, l'aîné, Ronald Junior, assassine au fusil ses parents et ses 4 frères et soeurs, dans leur sommeil. À son procès, il prétend que le Diable, ou des voix, l'ont sommé de tuer sa famille. Ce qui n'était peut-être qu'une stratégie de défense - il est fréquent de plaider la folie pour alléger sa peine - devient le point de départ d'une légende urbaine. 

En 1975, une nouvelle famille emménage dans la maison de DeFeo : les Lutz. Ces derniers demandent à un prêtre de bénir les lieux. Celui-ci aurait été témoin de phénomènes étranges dans les chambres des deux frères assassinés. La famille Lutz assurera par la suite avoir elle-même vu des choses étranges dans la maison, comme des variations de température, des odeurs écœurantes, des taches noires dans les sanitaires ou des nuées de mouches en plein hiver. Les Lutz déménagent moins d'un mois après leur arrivée. C'est à partir de leurs témoignages, qu'ils compilent dans un livre controversé, qu'est écrit le scénario d'Amityville : la Maison du Diable.  Le film devient un classique du genre et réalise plus de 100 millions de dollars de recettes.

5. "La Colline a deux yeux" : une histoire de cannibalisme

D'autres films d'horreur ont été adaptés de faits divers sordides. C'est le cas de La colline a des yeux, originellement sorti en 1977 et l'un des plus essentiels de la filmographie de Wes Craven, décédé en 2015. Ce film est adapté d'une histoire qui avait secoué l'Écosse du 17e siècle. À l'époque, une famille cannibale et incestueuses est arrêtée sur ordre du roi, avec à sa tête Sawney Bean. Ses membres auraient tué et mangé une quarantaine de voyageurs isolés, auxquels ils tendaient des pièges. Le clan Bean est exécuté sans procès. Plusieurs siècles plus tard, Wes Craven met en scène une famille d'Américains partie sur les routes de Californie. Un accident en plein désert fait basculer son voyage dans l'horreur. 

6,7,8 : Un même tueur inspire trois films

On l'oublie parfois, mais Massacre à la tronçonneuse est également tiré d'une histoire vraie. Sorti en 1974, le film met en scène cinq jeunes amis qui traversent des endroits étranges du Texas à bord d'un minibus. Ils s'arrêtent dans une ferme isolée pour acheter de l'essence à son propriétaire et se font attaquer par un individu masqué et armé d'une tronçonneuse.

Ce film ultra-violent est interdit à sa sortie dans plusieurs pays, dont la France. Il est inspiré de l'histoire du tueur en série Ed Gein, qui déterrait aussi des cadavres. Il a sévi dans les années 1950 et était surnommé le "boucher de Plainfield". La police a retrouvé chez lui de nombreux restes humains, dont il faisait des costumes ou des objets, comme des rideaux. C'est aussi Ed Gein qui a inspiré les films Le Silence des Agneaux, dont l'intrigue correspond plus à sa vie, et Psychose.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Halloween Cinéma Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785530777
VIDÉOS - Halloween : 8 films d'horreur tirés d'histoires vraies à (re)voir
VIDÉOS - Halloween : 8 films d'horreur tirés d'histoires vraies à (re)voir
Pour une nuit blanche, foncez sur ces grands classiques de l'horreur, tous inspirés de faits divers sordides, faits réels et événements paranormaux.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series/videos-halloween-projet-blair-witch-8-films-d-horreur-tires-d-histoires-vraies-a-re-voir-7785530777
2016-10-31 17:49:00
http://media.rtl.fr/cache/7OBqu5hta1B8YT6DKW7p0A/330v220-2/online/image/2016/1031/7785531186_19196752-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx.jpg