4 min de lecture Cinéma

Golden Globes 2017 : les moments forts de la cérémonie

VIDÉOS - Entre l'hommage à Carrie Fisher et le discours engagé de Meryl Streep contre Donald Trump, la soirée des Golden Globes a été riche en événements.

>
Golden Globes 2017 : les moments forts de la cérémonie Crédit Image : Paul Drinkwater/AP/SIPA | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date :
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

C'est la soirée qui ouvre la saison des récompenses au cinéma. Dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 janvier, les Golden Globes ont fait des heureux à Hollywood. Un palmarès assez inédit avec un record de récompenses, mais aussi une française sacrée et des discours engagés. Devant un parterre très glamourJimmy Fallon a animé la soirée avec brio et décontraction. 

Il a notamment entamé le gala avec un sketch humoristique pour parodier l'un des grands favoris (et des plus récompensés), le film La La Land, de Damien Chazelle. L'animateur s'est entouré d'acteurs renommés pour le soutenir dans sa parodie, tels que John Travolta, Nicole Kidman ou encore Kit Harington. Le film était la véritable vedette de la 74e édition de ces Golden Globes battant un record de récompenses. La comédie musicale portée par Ryan Gosling et Emma Stone a en effet reçu 7 prix sur 7 nominations.

À lire aussi
Superman dans le dernier trailer de "Justice League" Cinéma
"Justice League" : pourquoi le visage de Superman pose problème

"La La Land" et ses 7 prix

C'est une première aux Golden Globes. Au total, il a donc reçu les prix de meilleur acteur dans une comédie pour Ryan Gosling, meilleure actrice dans une comédie pour Emma Stone, meilleure comédie, meilleur scénario, meilleur metteur en scène pour son auteur-réalisateur Damien Chazelle, meilleure musique et chansons originales. Ce palmarès inédit est un bon signe pour les Oscars à venir, dont les nominations définitives seront connues le 24 janvier prochain.

L'auteur-réalisateur Damien Chazelle a remercié ses producteurs et le studio Lionsgate pour "avoir parié sur ce film" et "cru qu'il existe un public pour un film comme ça". À seulement 31 ans, ce jeune prodige du cinéma avait déjà fait sensation à Hollywood avec son film Whiplash en 2014, récompensé de trois Oscars et un Golden Globe. La La Land, ode au Los Angeles en technicolor est un succès inattendu en salle. Une fresque étincelante qui raconte la romance entre une aspirante actrice et un musicien de jazz, et qui débarque dans les cinéma français à partir du 25 janvier prochain. 

Isabelle Huppert en or

Elle était confrontée à une compétition coriace, mais Isabelle Huppert l'a emporté. Face à Natalie Portman, Amy Adams ou encore Jessica Chastain, l'actrice française a imposé son talent dans le cœur des jurés et a donc été sacrée du Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique. "C'est extraordinaire, c'est génial, s'est réjouit Isabelle Huppert au micro de RTL. Je suis trop heureuse, pour moi, pour Paul Verhoeven aussi, qui a aussi remporté le Globe du meilleur film étranger, c'est génial, c'est vraiment formidable"

Elle raconte l'histoire de Michèle, une cheffe d'entreprise agressée sexuellement chez elle par un homme cagoulé. Au lieu de porter plainte, elle se lance sur les traces de son violeur ; un jeu dangereux, constitué de traque et de manipulation, s'installe alors entre eux. La prestigieuse récompense, qui lui a été remise par l'unique Leonardo DiCaprio est de bonne augure pour la prochaine cérémonie : les Oscars. 

Des attaques anti-trump

La soirée a aussi été l'occasion de s'attaquer au nouveau président des États-Unis, Donald Trump. Le milieu du cinéma n'a jamais caché son aversion envers leur nouveau chef d'État. Jimmy Fallon a été le premier à mettre le pied à l’étrier. Mentionnant le film de Stephen Frears Florence Foster Jenkins, qui évoque une très mauvaise chanteuse d'opéra, l'animateur de la chaîne NBC a expliqué que "même elle" avait refusé de se produire lors de la cérémonie d'investiture de Donald Trump, le 20 janvier.  

Hugh Laurie, ancien médecin râleur dans Dr House, y est aussi allé de ses commentaires, évoquant les "derniers Golden Globes". "Je ne veux pas être sombre. C'est juste qu'il y a les mots 'Hollywood', 'étranger' et 'presse' dans le titre" de la Hollywood Foreign Press Association qui forme le jury, a-t-il expliqué. Ensuite, c'est Meryl Streep qui a repris le flambeau. "Hollywood croule sous les gens venus d'ailleurs et les étrangers, a expliqué l'actrice qui a reçu le prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière. Si vous les mettez tous dehors, vous n'aurez plus rien à regarder que du football américain et des arts martiaux mixtes, qui ne sont pas de l'art (...) L'irrespect amène l'irrespect. La violence incite à la violence. Et quand les puissants se servent de leur rang pour brutaliser les autres, nous sommes tous perdants." 


Enfin, Isabelle Huppert a aussi ajouté un commentaire : "Il y a des gens du monde entier dans cette salle, de Chine, d'Amérique, d'Europe. N'attendez pas du cinéma qu'il dresse des murs et des frontières". Un message direct au président élu, qui a promis d'ériger un mur entre les États-Unis et le Mexique. 

Hommage à Carrie Fisher et Debbie Reynolds

Dernier moment marquant de cette soirée placée sous le signe du glamour : l'hommage rendu à Carrie Fisher et Debbie Reynolds. Les deux stars disparues à un jour d'intervalle, les 27 et 28 décembre derniers, laissent un vide intergalactique dans le cœur du monde du cinéma. Jimmy Fallon l'a rappelé pendant la nuit avant de diffuser une vidéo en hommage aux deux actrices. 

Vidéo émouvante dans laquelle on les découvre aussi bien dans leur intimité entre mère et fille que dans leurs rôles phares qui ont marqué les esprits, à l'instar de Kathy Selden dans Chantons sous la pluie ou de la légendaire princesse Leia dans Star Wars

>
The Golden Globes Tribute to Carrie Fisher and Debbie Reynolds
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Golden Globes Isabelle Huppert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786648286
Golden Globes 2017 : les moments forts de la cérémonie
Golden Globes 2017 : les moments forts de la cérémonie
VIDÉOS - Entre l'hommage à Carrie Fisher et le discours engagé de Meryl Streep contre Donald Trump, la soirée des Golden Globes a été riche en événements.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series/golden-globes-2017-les-moments-forts-de-la-ceremonie-7786648286
2017-01-09 09:03:00
http://media.rtl.fr/cache/AIA-tV1PcpJ7CpB0zJXjig/330v220-2/online/image/2017/0109/7786648385_mery-streep-a-sorti-un-discours-engage-contre-donald-trump-lors-des-golden-globes-2017.jpg