"Mad Max : Fury Road", le film féministe que l'on n'attendait pas

Avant même sa sortie en salles le 13 mai, on sait que "Mad Max : Fury Road", ne risque pas de manquer d'effets spéciaux. En revanche, et c'est une surprise, ce film d'action pourrait surtout se révéler comme féministe.

Dans "Mad Max : Fury Road", Charlize Theron joue Furiosa, l'un des rôles marquants de cette année
Crédit : Jasin Boland - Warner Bros. Pictures
Dans "Mad Max : Fury Road", Charlize Theron joue Furiosa, l'un des rôles marquants de cette année

Si le nom de "Mad Max" ne vous évoque que des gros bras vêtus de cuir et se battant dans le désert, c'est que vous n'avez pas encore vu le dernier volet. Car Mad Max : Fury Road, attendu dans les salles le 13 mai, s'annonce autant comme un film d'action que comme un film féministe. Au-delà du personnage de Max, interprété ici par Tom Hardy, le film retrace l'histoire d'Imperator Furiosa, guerrière au crâne rasé et au regard de tueuse, incarnée par Charlize Theron. 

Furiosa conduit l'action

Ce quatrième volet de la série de George Miller s'ouvre sur la libération, par Furiosa, de quatre épouses/esclaves sexuelles, séquestrées par le très peu ragoûtant Immortan Joe. Sur sa route, Furiosa croise ensuite Max, qui leur vient en aide. C'est donc elle qui conduit véritablement l'action. Les quatre ex-captives, dont l'une est enceinte après avoir été violée par son bourreau, vont peu à peu s'imposer comme des héroïnes, et non des victimes.

Pour l'ensemble du scénario, et en particulier pour les - nombreux - personnages féminins mis en scène, le réalisateur s'est entouré d'une référence, en matière de féminisme : Eve Ensler, auteure des Monologues du Vagin, a notamment accompagné des femmes victimes de violences sur des terrains de guerre.

"Comment se sent-on quand on porte l'enfant de son violeur ?"

Interrogée sur cette collaboration par le magazine américain Time, elle revient notamment sur sa surprise, quand George Miller l'a contactée : "Je pense qu'il m'a entendue lors d'une conférence sur les droits de l'homme à Sydney", explique-t-elle. "Il m'a demandé si j'étais d'accord pour venir en Namibie une semaine, où ils tournaient, pour travailler avec l'équipe et en particulier les épouses (d'Immortan Joe, ndlr.) Il voulait que je leur donne un point de vue sur les violences faites aux femmes à travers le monde, et en particulier dans les zones de guerre."

Eve Ensler a donc pu partager son expérience avec les actrices, qui lui ont posé des tas de questions sur leurs personnages. "Qu'est-ce que ça peut impliquer d'avoir été une esclave sexuelle retenue très longtemps en captivité? Comment se sent-on quand on porte l'enfant de son violeur ? Qu'est-ce que c'est que de se sentir liée à son bourreau malgré les abus, parce qu'ils durent depuis si longtemps?" énumère l'auteure, soulignant aussi l'engagement du réalisateur pour toutes ces questions.

George Miller a fait un film d'action féministe

Eve Ensler

"Je pense que George Miller est féministe, et qu'il a fait un film d'action féministe", estime Eve Ensler. "C'était vraiment stupéfiant de sa part, de savoir qu'il avait besoin de l'avis d'une femme ayant de l'expérience avec ces sujets." Interrogée de son côté par Esquire, l'actrice et mannequin Rosie Huntington Whiteley, qui interprète Splendide, l'esclave enceinte, a souligné l'importance de cette aide sur le tournage : "C'était un privilège de l'avoir à nos côtés, pour faire de ces personnages plus que cinq jolies filles." Des propos qui font écho aux mots de Furiosa au tout début du film. Avant de s'enfuir en compagnie des quatre anciennes esclaves, elle laisse une simple note à l'attention d'Immortan, et un avertissement aux spectateurs : "Les femmes ne sont pas des objets".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7778313121
"Mad Max : Fury Road", le film féministe que l'on n'attendait pas
"Mad Max : Fury Road", le film féministe que l'on n'attendait pas
Avant même sa sortie en salles le 13 mai, on sait que "Mad Max : Fury Road", ne risque pas de manquer d'effets spéciaux. En revanche, et c'est une surprise, ce film d'action pourrait surtout se révéler comme féministe.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/mad-max-fury-road-le-film-feministe-que-l-on-n-attendait-pas-7778313121
2015-05-11 19:35:00
http://media.rtl.fr/cache/oR3SFiFFEtW2Dm6aENpZRA/330v220-2/online/image/2015/0511/7778313216_mad-max.jpg