Léa Seydoux : "Mon personnage n'a pas besoin de James Bond pour exister"

REPLAY - INVITÉES RTL - Monica Bellucci et Léa Seydoux évoquent ensemble leur participation au 24ème volet de "James Bond", "Spectre", et surtout leur rencontre avec le charismatique Daniel Craig.

>
Léa Seydoux : "Mon personnage n'a pas besoin de James Bond pour exister" Crédit Image : Cécile de Sèze / Ambre Lefèvre / RTL.fr Crédit Média : Yves Calvi et Stéphane Boudsocq

Le 24ème James Bond, Spectre, sortira sur les écrans le 11 novembre. Dans ce nouveau volet, les femmes, plus que de simples James Bond girls, ont un rôle à part entière. "Monica et moi jouons des rôles très différents, explique Léa Seydoux à RTL. Monica est une femme - comme elle se décrit elle-même du passé - qui est souvent éprise des hommes et moi je suis un personnage, on va dire, plus moderne et plus indépendante, qui n'a pas besoin de James Bond pour exister et qui sauve l'espion dans le film."

Monica Bellucci a été très surprise d'être choisie pour jouer dans Spectre à 50 ans. Pour elle, les femmes de James Bond étaient éternellement jeunes. "J'ai rencontré Sam Mendes qui m'a dit qu'il cherchait une femme mûre. On a créé ce personnage de veuve avec des secrets et c'est une femme qui n'a plus la beauté de la jeunesse mais qui a encore sa féminité et sa féminité la sauve."

Daniel Craig est source d'inspiration car il est très sexy

Monica Bellucci

Les deux actrices se sont longtemps illustrées dans le cinéma d'auteur. Ont-elle appréhendé de jouer dans un blockbuster, dans cette grosse machinerie qu'est James Bond ? Parfois, il est difficile d'y trouver sa place. "Il y avait Sam Mendes, nuance Monica Bellucci. C'est un réalisateur qui est devenu hollywoodien mais qui vient du théâtre. Il sait comment faire sortir le meilleur de tout le monde. Et puis on avait envie de partager des moments de jeu avec Daniel Craig. C'est facile de créer une alchimie car il aime les femmes. Il est source d'inspiration car il est très sexy. Parfois c'est difficile de créer une intimité avec quelqu'un que l'on ne connaît pas mais avec lui, c'est facile. C'est un acteur très éclectique."

Léa Seydoux partage ce sentiment avec sa consœur. Il est très facile et agréable de jouer avec celui qui incarne James Bond depuis presque 10 ans. "Quand je l'ai rencontré la première fois, j'étais très intimidée. C'est James Bond donc c'est intimidant. J'avais déjà joué dans Mission Impossible et cela m'a beaucoup aidée car ce sont des films où la technique est reine. C'est un challenge."

Dans les derniers James Bond incarnés par Daniel Craig, la personnalité de l'espion a changé. Dans Skyfall particulièrement, il est apparu plus fragile, moins sûr de lui. Ce qui n'était pas le cas des tous premiers épisodes de la saga, confirme Monica Bellucci. "Mon premier James Bond, c'était avec Sean Connery. Et c'est vrai qu'il incarnait l'homme sûr de lui. C'était une masculinité affirmée, très sûr de lui, qui ne doute jamais. C'est très rassurant pour les femmes mais ça n'existe pas."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780392438
Léa Seydoux : "Mon personnage n'a pas besoin de James Bond pour exister"
Léa Seydoux : "Mon personnage n'a pas besoin de James Bond pour exister"
REPLAY - INVITÉES RTL - Monica Bellucci et Léa Seydoux évoquent ensemble leur participation au 24ème volet de "James Bond", "Spectre", et surtout leur rencontre avec le charismatique Daniel Craig.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/lea-seydoux-mon-personnage-n-a-pas-besoin-de-james-bond-pour-exister-7780392438
2015-11-06 09:28:00
http://media.rtl.fr/cache/OH7qpBK4Pc_s8wYdlnP3vg/330v220-2/online/image/2015/1105/7780387658_lea-seydoux.jpg