Quelle icône de la pop culture êtes-vous ?
4 min de lecture Espace

Le film "Seul sur Mars", une formidable vitrine pour la NASA

EN IMAGES - Par son réalisme et la portée qu'il peut avoir auprès du grand public, le film offre une opportunité de communication inégalée à la NASA, qui envisage des missions habitées sur Mars.

L'habitat dans "Seul sur Mars" Crédits : Twentieth Century Fox | Date : 26/08/2015
8 >
L'habitat dans "Seul sur Mars" Crédits : Twentieth Century Fox | Date : 26/08/2015
L'habitat développé par la NASA Crédits : NASA | Date : 26/08/2015
Marc Watney fait pousser des pommes de terre sur Mars Crédits : Peter Mountain | Date : 26/08/2015
La NASA récolte sa salade de l'espace cultivée à bord de l'ISS Crédits : NASA | Date : 26/08/2015
La combinaison imaginée dans "Seul sur Mars" Crédits : Giles Keyte | Date : 26/08/2015
La combinaison mise au point par la NASA Crédits : NASA | Date : 26/08/2015
La "rover" dans "Seul sur Mars" Crédits : Giles Keyte | Date : 26/08/2015
Le "rover" de la NASA Crédits : NASA | Date : 26/08/2015
1/1
CharlieVandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

"Une lettre d'amour à la science". C'est ce que Drew Goddard, le scénariste de Seul sur Mars, a voulu offrir avec ce film très attendu qui sortira en octobre au cinéma. Avec Matt Damon dans le rôle principal, il raconte la lutte pour la survie d'un astronaute échoué sur Mars à la suite d'une mission avortée. Par son réalisme et la portée qu'il promet d'avoir auprès du grand public, ce film s'annonce surtout comme une formidable vitrine pour la NASA.

Depuis 50 ans cette année, l'agence spatiale américaine explore en détails la planète rouge à l'aide de robots (dont Curiosity est le plus célèbre). Quinze missions ont déjà été menées. La NASA vient même d'établir un équivalent de Google Earth de cette planète. Appelée Mars Trek, l'application permet de visiter virtuellement Mars. Dans un avenir qui n'est maintenant plus si lointain, l'agence spatiale prévoit d'envoyer des hommes sur Mars et devra pour cela trouver des fonds.

La "génération Mars"

Consciente de l'opportunité de communication sans précédent que représente cette fiction, la NASA a donné une conférence il y a quelques jours, au cours de laquelle 50 minutes du film ont été diffusées. Matt Damon et le réalisateur Ridley Scott étaient présents. "On parle d'une génération Mars", a expliqué l'un des astronautes de la NASA pendant la conférence, pour évoquer l'engouement du grand public autour de la planète rouge. Un engouement qu'il compare d'ailleurs à celui des générations précédentes pour la Lune. "Quand nous avons fait atterrir Curiosity sur Mars, nous avons eu l'attention du monde entier. C'est ça la génération Mars (...) et le livre et le film sont pour nous une opportunité fabuleuse de célébrer cela", estime l'astronaute.

À lire aussi
La Nasa diffuse pour la première fois une émission en 4K en direct depuis l'espace Propulsé
VIDÉO - Regardez la première émission de la Nasa en direct 4K depuis l'espace
>
The Martian | NASA JPL Cast & Filmmaker Q&A Highlights [HD] | 20th Century FOX

À l'origine, Seul sur Mars (The Martian en anglais) est un livre de science-fiction devenu best-seller, sorti en 2011 sous forme de e-book, et en papier en 2014. Le roman d'Andy Weir visait un très grand réalisme mais l'auteur a reconnu que les progrès de la NASA avaient déjà dépassé ce qu'il imagine dans son livre, qui se déroule dans 20 ans. Le film est en tout cas réaliste à 100% et la NASA compte bien le faire savoir. L'agence a donc publié un article sur son site le 19 août pour présenter les 9 technologies présentes dans le film et qui existent déjà. Des comparatifs en images sont même présentés, avec d'un côté, les photos du film et de l'autre, celles de la NASA.

Un toit et de la nourriture

On découvre ainsi que l'habitat dans lequel le personnage de Matt Damon est contraint de survivre existe tel quel. Ce simulateur s'appelle HERA (Human Exploration Research Analog) et permet aux équipes de s'entraîner pour de longues missions spatiales en isolement.

Alors que la station spatiale internationale (ISS) est ravitaillée par cargo, les équipes qui poseront un jour le pied sur Mars devront produire leur propre nourriture, car une livraison, même la plus rapide, prendrait au moins 9 mois. Dans le film, Matt Damon finit par réussir à faire pousser des pommes de terre dans une serre, mais dans la réalité, c'est la salade qui est pour l'instant privilégiée. Sur l'ISS, un système appelé "Veggie" permet de faire pousser des plantes. Au début du mois d'août on a ainsi pu voir des astronautes déguster la toute première salade de l'espace

De l'eau et de l'oxygène

Comme l'explique un astronaute cité par la NASA, dans l'espace, "le café d'hier devient le café d'aujourd'hui". Puisqu'il n'y a pas de source d'eau à la surface de Mars ni dans les stations spatiales, toutes les eaux utilisées sont transformées : l'urine, l'eau utilisée pour se laver, etc. L'eau réagissant de manière différente dans l'espace, ce procédé est assez complexe. Sur l'ISS, le WRS (Water Recovery System) est chargé de recycler et de filtrer l'eau usée pour la rendre consommable. Il en va de même avec l'oxygène, récupérée dans l'habitacle pour être recyclée et reproduite grâce à l'Oxygen Generator System.

Une combinaison et une "voiture"

L'un des enjeux sur Mars, en plus de la chaleur et du manque d'oxygène, est la poussière omniprésente. La NASA est en train de développer plusieurs modèles de combinaisonscomme le Z-2, qui permettront aux astronautes de pouvoir marcher longtemps sur la planète et de collecter différents éléments, mais qu'ils pourront aussi ôter facilement, afin de ne pas rapporter de poussière au sein de leur habitat et de ne pas être incommodés.

Pour pouvoir étudier leur environnement, les astronautes ont aussi besoin d'engins motorisés pouvant les mener plus loin que leurs deux jambes. Dans le film, Marc Watney compte beaucoup sur ce véhicule. La NASA a développé un modèle de "rover" pouvant aller à la fois sur un astéroïde, sur Mars et ses lunes et pouvant servir à toutes sortes de missions.

Moteur ionique, panneaux solaires et batteries

Dans le film comme dans la réalité, les vaisseaux dans lesquels se déplacent les astronautes sont équipés de moteurs ioniques, qui produisent leur force de propulsion en projetant des ions à très grande vitesse et permettent de se déplacer très vite dans l'espace. Dans le film comme sur l'ISS, les équipes se fournissent en énergie grâce à des panneaux solaires et à un générateur d'électricité appelé RTG.

Cette "batterie de l'espace" utilise la chaleur naturelle du plutonium-238 pour produire de l'électricité. Elle est conçue pour prévenir tout risque de fuite radioactive, mais dans la réalité, la radiation de l'environnement de Mars est plus forte que celle d'un RTG. Plusieurs missions tentent actuellement d'étudier cette radiation afin d'imaginer les moyens d'en protéger les astronautes qui se poseront sur Mars. À terme, la NASA espère envoyer des hommes sur la planète rouge en 2030. Une entreprise "dangereuse", reconnaît l'agence, avant laquelle il reste encore du chemin à parcourir. 

>
The Martian | Official HD Trailer #2 | 2015
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Cinéma Matt Damon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779508241
Le film "Seul sur Mars", une formidable vitrine pour la NASA
Le film "Seul sur Mars", une formidable vitrine pour la NASA
EN IMAGES - Par son réalisme et la portée qu'il peut avoir auprès du grand public, le film offre une opportunité de communication inégalée à la NASA, qui envisage des missions habitées sur Mars.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/le-film-seul-sur-mars-une-formidable-vitrine-pour-la-nasa-7779508241
2015-08-27 11:30:00
http://media.rtl.fr/cache/PzY_KohEVaJ8Tn5hPBY4rA/330v220-2/online/image/2015/0608/7778648797_matt-damon-se-retrouve-seul-sur-la-planete-rouge-dans-seul-sur-mars.jpg