"Une place sur terre", avec Benoît Poelvoorde : un film dur et émouvant

Bilan du festival du film d'Angoulême et les sorties de ce mercredi avec deux coups de cœur côté français : "Une place sur terre" avec Benoît Poelvoorde, et "Grand Central" avec Léa Seydoux.

"Une place sur terre" avec Benoït Poelvoorde sort mercredi 28 août
"Une place sur terre" avec Benoït Poelvoorde sort mercredi 28 août

Dans les salles de cinéma cette semaine, deux films marquants : Une place sur terre de Fabienne Godet avec Benoît Poelvoorde, et Grand Central de Rebecca Zlotowski avec Léa Seydoux.

>
Les sorties ciné du mercredi 28 août Crédit Image : RTL Crédit Média : Stéphane Boudsocq Télécharger

"Une place sur terre", un film dur mais touchant

Benoît Poelvoorde est de plus en plus dans ce registre et le rôle de clown triste lui va parfaitement. Il joue ici un photographe volontairement retiré du monde, il gagne de l'argent en faisant des clichés de commande, isolé dans un appartement d'où il observe sa voisine, une jolie pianiste.

Un soir, il assiste, derrière son télé-objectif, à la tentative de suicide de la jeune femme. En allant la secourir, cet homme en retrait va renouer avec la vie.

C'est un très beau film, dur mais touchant, sur l'envie de vivre ou pas, sur l'aide que l'on veut bien recevoir ou pas et en effet, c'est un personnage comme les aime Benoit Poelvoorde. 

Ce n'est pas quelqu'un de fâché, d'aigri sur les autres, c'est un mec un peu solitaire

Benoit Poelvoorde

"On est tous comme ça, des êtres humains un peu blessés, vulnérables, fragiles", raconte le comédien qui explique que "ce n'est pas une question de réussite, ce n'est pas seulement affectif, c'est de se trouver une place pour pouvoir être bien avec les autres".

"Ce n'est pas quelqu'un de fâché, d'aigri sur les autres, c'est un mec un peu solitaire. C'est un déconnecté. Lui va retrouver une place sur la terre en aidant quelqu'un qui n'en veut plus", conclut-il.

>
Une place sur terre - Bande-annonce

"Grand Central", une autre histoire douloureuse

Autre film réalisé par une femme et autre histoire douloureuse. Il raconte une rencontre amoureuse, impossible et donc tragique, entre un garçon chargé du nettoyage d'une centrale nucléaire et la fiancée d'un de ses collègues.

C'est une liaison dangereuse car la passion et les radiations entourent le couple, interprété par Léa Seydoux et Tahar Rahim. Double césarisé pour Un Prophète , Tahar Rahim est devenu un comédien solide au jeu subtil. Il est impressionné par la découverte d'une vie peu connue : celle des intérimaires qui s'occupent de l'entretien des centrales. 

Ça m'a tout de suite fait l'effet de "2001, l'Odyssée de l'espace"

Tahar Rahim

"Un travail ça s'apprend et ça s'apprend vite donc même pour la centrale on prend des intérimaires, explique-t-il, donc on se dit que chair à canon ou pas on peut apprendre à le faire. Par contre les normes de sécurité sont ultra élevées, on a six paires de gants."

"Je pense qu'il faut un apprentissage poussé pour apprendre à manipuler des écrous et des choses comme ça avec six paires. Il fait tout le temps sombre donc on n'a pas la notion, ni du temps, ni de l'espace. Ça m'a tout de suite fait l'effet de 2001, l'Odyssée de l'espace", confie Tahar Rahim.

>
Grand Central - Bande-annonce

La déception de "RED 2"

L'aube rouge, film d'action dans lequel un groupe de résistants américains résiste de façon très résistante à l'invasion leur petite ville.

RED 2, la suite des aventures des vieux agents secrets obligés de reprendre du service. Le premier film en 2010 était très bien avec Bruce Willis, Morgan Freeman, Helen Mirren ou John Malkovitch que l'on voyait s'amuser autant que nous. Dans ce deuxième volet, même si Anthony Hopkins et Catherine Zeta Jones rejoignent le casting, au-delà du cabotinage des comédiens, on ne peut pas dire soit très passionnant ou novateur. Si les héros refusent toujours de partir à la retraite, les scénaristes, eux, ont clairement pris des jours de RTT...

>
Red 2 - Bande-annonce

"One direction : this is us", dans les coulisses de la tournée

One direction : this is us autrement dit "One direction : nous voici". Un documentaire qui suit la folie de la tournée du boys-band anglo-irlandais qui affole les jeunes filles de la planète depuis 2010 et leur participation à l'émission X-factor. On y découvre un phénomène musical et hormonal.

Ce n'est pas très passionnant côté musique mais fascinant de voir 5 garçons confrontés à l'hystérie des fans et des médias : 2.500 personnes à Paris pour l'avant-première

>
One Direction: This is Us - Bande-annonce

"Les garçons et Guillaume à table", vainqueur d'Angoulême

Le palmarès du festival du film francophone d'Angoulême est tombé mardi soir. Le grand vainqueur est Les garçons et Guillaume à table de et avec Guillaume Gallienne. Coup de cœur de tous les festivaliers et double récompense amplement méritée : meilleur film et prix du public

Film formidable qui raconte comment un jeune homme que tout le monde considère comme une fille de la famille va devoir faire un coming-out particulier : révéler son hétérosexualité ! Guillaume Gallienne y joue son rôle et celui sa mère. Il arrivera sur les écrans le 20 novembre.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7771223983
"Une place sur terre", avec Benoît Poelvoorde : un film dur et émouvant
"Une place sur terre", avec Benoît Poelvoorde : un film dur et émouvant
Bilan du festival du film d'Angoulême et les sorties de ce mercredi avec deux coups de cœur côté français : "Une place sur terre" avec Benoît Poelvoorde, et "Grand Central" avec Léa Seydoux.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/laissez-vous-tenter-une-place-sur-terre-avec-benoit-poelvoorde-un-film-dur-et-emouvant-7771223983
2013-08-28 10:51:00
http://media.rtl.fr/cache/UBvRsJdaMiqtDFjpm4hLbg/330v220-2/online/image/2013/0828/7764089118_une-place-sur-terre-avec-benoit-poelvoorde-sort-mercredi-28-aout.jpg