"Assassin's Creed", "Splinter Cell"... Les 4 ingrédients d'Ubisoft pour adapter ses jeux vidéo en films

ÉCLAIRAGE - Pour transformer ses jeux vidéo en film, Ubisoft a créé un vrai studio de cinéma aux objectifs ambitieux. Cela va-t-il suffire à satisfaire les joueurs habitués à voir leurs jeux préférés se faire massacrer à l'écran ?

Michael Fassbender va incarner le héros du film "Assassin's Creed"
Crédit : © Twentieth Century Fox France
Michael Fassbender va incarner le héros du film "Assassin's Creed"

Assassin's Creed, Splinter Cell, Ghost Recon... Ces jeux vidéo à succès vont être adaptés en film. Il est toujours délicat d'adapter un titre prévu pour console sur grand écran. Les précédents essais n'ont pas vraiment été couronnés de succès, à l'image des déceptions Lara Croft ou Prince of Persia. Pour éviter le bide, les Français d'Ubisoft ont décidé d'adopter une nouvelle stratégie. Au lieu de vendre les droits de la franchise à un autre studio, l'entreprise a créé il y a quelques années sa propre structure pour développer elle même les films.

Le PDG d'Ubisoft Motion Pictures s'appelle Julien Baronnet, un ancien d'EuropaCorp - le studio de Luc Besson derrière le succès de Taken. Il a dévoilé sa stratégie à Premiere.fr. Retour sur 4 ingrédients que le studio compte mélanger pour obtenir la recette du succès.

1. Un acteur fort

Michael Fassbender sera la star d'Assassin's Creed. Un choix effectué avant même de lancer le développement du long métrage. Le comédien principal est supposé avoir une place prépondérante dans le processus de création. "On lui a promis qu'il pourrait travailler avec les scénaristes, qu'on allait l'associer à tous les choix créatifs clés", explique Julien Baronnet. Pour des acteurs capables de choisir leurs projets avec soin comme Fassbender, la perspective est intéressante. Pour Splinter Cell, c'est Tom Hardy qui a été casté. Mais attention, le choix de l'acteur avant tout est une tactique qui vaut seulement pour adapter les jeux avec un personnage iconique, explique le PDG.

2. Respecter les valeurs du jeu

Pour séduire les gamers, les films estampillés Ubisoft vont respecter les valeurs du jeu vidéo adapté, selon Julien Baronnet. Ainsi, le fameux "saut de la foi", qui fait partie de la marque de fabrique d'Assassin's Creed, devrait se retrouver à l'écran d'une manière où d'une autre. Reste à voir si ce genre de passage obligé ne va pas ressembler à un copier coller du jeu vidéo. "Il faut que ça soit fait d'une telle façon qu'il soit crédible et innovant", balaie le PDG du "studio" d'Ubisoft. Il parle d'un équilibre entre "l'univers du jeu et ses codes" et des personnages et un scénario cinématographique.

3. Viser un public plus exigeant

À part les joueurs et les amateurs de blockbusters, Ubisoft veut séduire "une population qui aime les films indépendants". Pour cela, le choix des acteurs et du réalisateur est important selon Julien Baronnet. Michael Fassbender est effectivement à même d'être apprécié à la fois par les fans de films d'auteur - il a joué dans 12 Years A Slave ou Shame - et amoureux de films à gros budget - il joue aussi dans X-Men et Prometheus. Ubisoft Motion Pictures revendique une prise de risque, en engageant Justin Kurzel sur Assassin's Creed, qui n'avait réalisé qu'un seul film au moment de son recrutement.

4. Un budget faramineux

La structure d'Ubisoft compte bien mettre le paquet sur le budget de ses adaptations. Ainsi, pour Assassin's Creed, le budget annoncé est de quasiment 200 millions de dollars. C'est l'équivalent d'un blockbuster comme Iron Man 3 ou X-Men. L'entreprise a pris le temps de recruter une équipe créative de choc, en acquérant le studio d'effets spéciaux Hybride en 2008, et en engageant l'équipe du court métrage oscarisé Logorama.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780033402
"Assassin's Creed", "Splinter Cell"... Les 4 ingrédients d'Ubisoft pour adapter ses jeux vidéo en films
"Assassin's Creed", "Splinter Cell"... Les 4 ingrédients d'Ubisoft pour adapter ses jeux vidéo en films
ÉCLAIRAGE - Pour transformer ses jeux vidéo en film, Ubisoft a créé un vrai studio de cinéma aux objectifs ambitieux. Cela va-t-il suffire à satisfaire les joueurs habitués à voir leurs jeux préférés se faire massacrer à l'écran ?
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/assassin-s-creed-splinter-cell-les-4-ingredients-d-ubisoft-pour-adapter-ses-jeux-video-en-films-7780033402
2015-10-09 13:15:00
http://media.rtl.fr/cache/il5cxfdRiP9sBsPArcA8fg/330v220-2/online/image/2015/1009/7780035029_michael-fassbender-va-incarner-le-heros-du-film-assassin-s-creed.jpg