Michel Houellebecq : "Les ennemis de la liberté d'expression sont toujours là"

DOCUMENT RTL / REPLAY - L'écrivain, placé sous protection policière, considère que la liberté d'expression "doit permettre de s'attaquer à la religion".

Depuis la parution de son dernier roman, Soumission, et les attentats de Charlie HebdoMichel Houellebecq vit sous protection policière. Cet état ne le dérange absolument pas. "Pour ne pas les faire se déplacer pour rien, ça oblige à faire des listes de courses. À part ça, ça ne change rien. Je ne trouve pas ça gênant", témoigne-t-il.

L'écrivain, défenseur de la liberté d'expression, ne croit pas en un sursaut de la société française malgré les nombreuses manifestations qui ont eu lieu après les attentats des 7, 8 et 9 janvier derniers. "On pratique le parti de ceux qui disent : 'La liberté d'expression c'est très bien mais il ne faut pas blasphémer, il ne faut pas insulter les religions'. Et il a reçu un soutien de poids avec le Pape. Les ennemis de la liberté d'expression sont toujours là", déplore-t-il.


Selon lui, les jihadistes ont gagné une bataille dans les attentats.  "C'est quand même une grosse victoire pour les jihadistes. La France était une de leurs cibles privilégiées. Charlie Hebdo était leur cible la plus célèbre. Ils ont remporté une vraie victoire, a confié Michel Houellebecq. J'étais resté sur l'idée qu'il était assez difficile de se procurer des armes de guerre en France. Apparemment pas tant que ça. Ces gens ont pour projet de déclencher une guerre civile en France. La seule chose qui leur manque, c'est des adversaires. Je pense qu'il y aura d'autres attentats avec la cible permanente, les juifs". 

Je ne pensais pas, vu le caractère qui me paraissait particulièrement gentil du dessin, que les réactions seraient aussi vives

Michel Houellebecq

Michel Houellebecq considère par ailleurs que la couverture du dernier Charlie Hebdo, qui met en scène Mahomet, est un acte de courage. "Je ne pensais pas, vu le caractère qui me paraissait particulièrement gentil du dessin, que les réactions seraient aussi vives", s'étonne-t-il. On peut discuter sur les atteintes à la vie privée et la diffamation. Mais la liberté d'expression doit permettre de s'attaquer à la religion".

Peut-on alors tolérer des spectacles comme ceux de Dieudonné au nom de la liberté d'expression ? "La liberté d'expression doit permettre de s'attaquer à une religion, explique Michel Houellebecq. La religion est un système de pensée donc oui on doit pouvoir l'attaquer." Cela n'autorise en aucun les propos antisémites, rapporte l'écrivain.

"Islamophobe et antisémitisme ne sont pas symétriques. Le symétrique d'islamophobe serait anti-judaïque. Je n'ai jamais écouté un seul spectacle de Dieudonné. En cas d'antisémitisme, oui, on doit pouvoir le sanctionner. De toute façon, l'anti-judaïque doit être trop compliqué pour lui."

Des gens non représentés, qui sentent que la démocratie ne marche plus, se radicalisent

Michel Houellebecq

Son roman Soumissionporté par la polémique, s'arrache en librairie, plus de 200 000 exemplaires écoulés selon son éditeur Flammarion. 2022, Mohammed Ben Abbès, chef de la Fraternité musulmane, bat au 2ème tour de la présidentielle Marine Le Pen avec le soutien du PS et de l'UMP.

Ben Abbès choisit François Bayrou comme premier ministre. Les femmes quittent le monde du travail, le chômage recule, la crise se résorbe, la délinquance s'effondre, l'éducation nationale s'islamise, la polygamie est légalisée.
Un livre islamophobe? Le romancier s'en défend. "Ce qui fait peur dans le livre c'est la première partie, indique-t-il à RTL. Des gens non représentés, qui sentent que la démocratie ne marche plus, se radicalisent. 

L'auteur regrette ses propos peu sympathiques envers l'Islam. "J'aurais mieux fait de me taire. L'Islam est peut-être la religion la plus simple et donc la plus sincère".


Pour terminer sur une note positive, Michel Houellebecq pourrait faire son entrée à l'Académie française. L'écrivain serait honoré mais souhaite que la polémique se tasse avant de rejoindre les rangs des Académiciens. "Ils ont déjà eu des problèmes avec Finkielkraut, je ne sais pas si je vais leur imposer tout de suite. Je pourrais être un candidat valable."

La rédaction vous recommande
par Bernard LehutJournaliste RTL
Suivez Bernard Lehut sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776347147
Michel Houellebecq : "Les ennemis de la liberté d'expression sont toujours là"
Michel Houellebecq : "Les ennemis de la liberté d'expression sont toujours là"
DOCUMENT RTL / REPLAY - L'écrivain, placé sous protection policière, considère que la liberté d'expression "doit permettre de s'attaquer à la religion".
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/michel-houellebecq-les-ennemis-de-la-liberte-d-expression-sont-toujours-la-7776347147
2015-01-27 06:30:00
http://media.rtl.fr/cache/VgAY9-BTWtfyVnzw0LJQXA/330v220-2/online/image/2015/0108/7776147553_michel-houellebecq-aurait-quitte-paris-pour-une-destination-inconnue.jpg