"Terminus Belz" : un polar à huis-clos entre surnaturel et réel

Emmanuel Grand, auteur de "Terminus Belz", est le nouveau talent du polar français. Ce premier roman à la mécanique implacable est une des réussites de cette rentrée littéraire de janvier.

"Terminus Belz" de Emmanuel Grand
"Terminus Belz" de Emmanuel Grand

Emmanuel Grand est un nom à retenir. Ce débutant en littérature policière pourrait bien devenir un grand du genre dans les prochaines années. La première qualité de cet auteur, c'est son aptitude à créer une atmosphère. Il imagine ainsi Belz, une île imaginaire au large de la Bretagne. Ce lieu devient un huis-clos idéal et en même temps cauchemardesque.

>
"Terminus Belz", un polar qui mêle le surnaturel au réel Crédit Média : Bernard Lehut

"Je suis moi-même originaire de la Vendée et je suis très proche de ce milieu marin. L'envie de départ a été de situer ce roman dans un lieu qui était celui d'une île. j'ai pris beaucoup de plaisir à la décrire ainsi que le caractère des personnages", explique l'auteur à RTL.

Une île au centre de l'intrigue

Marko, un jeune immigré clandestin ukrainien est poursuivi par la mafia roumaine depuis qu'il a trucidé l'un de ses passeurs qui tentait de violer une jeune femme qui l'accompagnait. Cette île semble être une planque rêvée, pense Marko.

Erreur, non seulement le tueur lancé à ses trousses se rapproche mais les habitants de Belz n'apprécient pas cet étranger. Seul un vieux patron pêcheur, Caradec, lui ouvre sa maison et lui donne du travail.

Un mélange de surnaturel et de réel

Quand un meurtre d'une rare sauvagerie est commis sur l'île, Marko fait figure de bouc-émissaire. Une hostilité plombée par les superstitions et les légendes locales comme celle de l'Ankou, commence à se développer. "L'Ankou est l'ange de la mort. Cette figure vient cueillir les âmes dans cette légende bretonne. Il y a une matière extrêmement intéressante pour un polar", confie Emmanuel Grand.

Voici l'originalité de ce premier polar. Le surnaturel et le réel se confrontent à la rude vie des marins pêcheurs. Emmanuel Grand excelle dans cet art du télescopage, celui également des traditions bretonnes et des pratiques mafieuses, un grand choc Est/Ouest. Cela donne du ressort et de l'intensité à son intrigue.

Pris en étau ou dans la nasse, son héros Marko sauvera-t-il sa peau? A vous de le découvrir en embarquant pour Terminus Belz, la révélation polar de ce début d'année signée Emmanuel Grand.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7771223545
"Terminus Belz" : un polar à huis-clos entre surnaturel et réel
"Terminus Belz" : un polar à huis-clos entre surnaturel et réel
Emmanuel Grand, auteur de "Terminus Belz", est le nouveau talent du polar français. Ce premier roman à la mécanique implacable est une des réussites de cette rentrée littéraire de janvier.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/laissez-vous-tenter-terminus-belz-un-polar-a-huis-clos-entre-surnaturel-et-reel-7771223545
2014-01-14 11:56:00
http://media.rtl.fr/cache/ZuNtTNx544piRBr-YYOYxQ/330v220-2/online/image/2014/0114/7768828149_terminus-bleze-de-emmanuel-grand.PNG