Eddy Mitchell : "Tuer le temps, c'est un boulot"

Le chanteur aux 53 ans de carrière était l'invité de "Laissez-vous tenter" ce lundi 4 novembre. Retraité de la scène, il s'amuse toujours autant dans son 35ème album, "Héros".

Eddy Mitchell
Crédit : RTL
Eddy Mitchell
Laissez-vous Tenter >
Laissez-vous tenter du 4 novembre 2013 avec Eddy Mitchell, invité pour son nouvel album "Héros" Crédits : Laurent Bazin et le Service Culture | Durée : | Date :
1/

Véritable dinosaure du monde musical, Eddy Mitchell sort un album dédié à la Country et la Soul. Des musiques qui ne l'ont jamais quitté : "Je n'arrive pas à m'en défaire, mais aussi parce que je n'en ai pas envie"

Un "Tribute to" Otis Redding

Cet album est un hommage à l'un des plus grands soul-man de l'histoire, Otis redding. Eddy Mitchell s'est donc fait plaisir sur ce disque, avouant que la musique est plus qu'un simple passe-temps pour cet homme de 71 ans : "Tuer le temps, c'est un boulot".

L'album s'ouvre sur une chanson qui aborde les fins de mois difficiles. Lui qui a l'habitude de signer des textes ressemblant à des chroniques sociales, semble être de plus en plus pudique avec le temps. "Vous savez, ce sont surtout des mini-constats. Il n'y a aucun message ou de conseil dans mes chansons". Dans ce nouvel opus, l'une des choses déplorées par le chanteur est essentiellement la naïveté perdue des adultes.

En 1960, il n'y avait pas que des choses formidables

Eddy Mitchell

Le passé comme source d'inspiration

Cette chanson rappelle les souvenirs d'une enfance où l'on compte les sous : "La fin du mois commençait le 15", se souvient le chanteur. Élevé humblement, il n'en garde pas pour autant un mauvais souvenir. Au contraire, Eddy Mitchell se rappelle d'une "enfance très heureuse".

Le Parisien de naissance est aussi revenu sur les années 60, celles qui l'ont vu débuter, qui n'étaient "pas aussi formidables qu'on le dit aujourd'hui". En effet selon lui, la nostalgie fait que seuls "les bons moments" reviennent en mémoire et occulte donc le reste, plus négatif : "En 1960, il y avait De Gaulle, la guerre d'Algérie etc. Il n'y avait pas que des choses formidables, telles que les filles avec des robes et des queues de cheval".

On retrouve dans l'album la classe de l'artiste, avec son mélange de tendresse et d'humour. D'après lui, vieillir est un jeu d'enfant : "C'est facile quand on est bien entouré et que l'on fait ce que l'on a envie de faire. Je ne suis pas passéiste du tout, au point de regarder en arrière, j'attends toujours demain en tout cas."

Je trouve que le côté artiste de cinéma est dépassé

Eddy Mitchell

Les héros qui ont donné leur nom à ce disque sont des grands musiciens plus que des acteurs : "Je trouve que le côté artiste de cinéma est dépassé. Avec Transformers et tous ces films, ce sont eux les vrais héros. Ce n'est pas très amusant. Par contre, les musiciens restent des gens hors du commun.

En parlant de musiciens, Johnny Hallyday, amis de cinquante ans d'Eddy Mitchell est très emballé par ce nouveau disque, qu'il a eu la chance d'écouter en avant-première : "Il est formidable l'album d'Eddy, c'est tout ce qu'il aime et tout ce que j'aime. J'ai eu la priorité d'écouter son album à Megève. Il y a du blues, de la country et du rock et des ballades, c'est un super album", déclare Johnny Hallyday.

Retour sur scène : pas au programme

Pas toujours très tendre avec la nouvelle génération, le chanteur est conquis par Nolwenn Leroy, à ses côtés dans "La Complainte des phoques en Alaska" : "Elle a vraiment un univers et une voix. Elle a une vraie personnalité, ce qui la rend unique."

Lorsque la question d'un retour sur scène est posée, Eddy Mitchell n'y va pas par quatre chemins et répond en toutesimplicité : "Euh... Non, je n'ai pas le temps, et je n'ai pas une grande envie. Pour l'instant ça ne me démange pas. " 

>
Eddy Mitchell dans LVT du 04 novembre 2013 Crédit : Laurent Bazin et le service culture RTL
La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous