Enquête sur les pratiques abusives des pompes funèbres

En ce mardi de la Toussaint, vous serez nombreux à profiter de ce jour férié pour fleurir les tombes de vos proches disparus. RTL a enquêté sur les services proposés par les entreprises de pompes funèbres. Gare aux arnaques ! Selon une étude de l'UFC Que Choisir, seuls 3% des devis récoltés sont conformes à la nouvelle règlementation. Par ailleurs, toujours cette étude de l'association de consommateurs, la fourchette entre le devis pour l'organisation des obsèques les moins chères et les plus élevées varie de 1.300 à 6.100 euros. La crémation, phénomène en nette augmentation, pâtit d'une implantation pour le moins archaïque des établissements qui la pratiquent.

Ecouter, Voir

Crédit : Christophe Ponzio

Crédit : Marine Machefer

Crédit : Nicolas George

Crédit : Christophe Ponzio

Crédit : Daniel Caron

Les frais d'obsèques se transforment vite en double peine

Depuis un arrêté ministériel du 23 août 2010, chaque opérateur funéraire doit détailler ses prestations dans un devis règlementaire. Cela permet de distinguer clairement les prestations obligatoires des optionnelles. Ainsi, les compositions florales, les faire-parts, la chambre funéraire, les plaques funéraires, les porteurs, l'habillage du défunt ou les soins de conservation font gonfler rapidement la facture mais n'ont rien d'obligatoires !

Le chiffre d'affaires annuel du funéraire approche les deux milliards d'euros, pour un total de 530.000 convois (800.000 prévus pour 2023). Selon la profession, le coût moyen d'une inhumation est de 3.300 euros.

La rançon de la crémation...

L'usage de la crémation en France est autorisé depuis la loi du 15 novembre 1887 sur la liberté des funérailles. Mais les crématoriums ont connu des débuts difficiles, car ce n'est qu'en 1963 que l'Église catholique a autorisé la crémation. Depuis, cette technique est de plus en plus utilisée : 0,9% en 1980, 10,5% en 1994, contre 30% aujourd'hui (159.000 pour 530.000 décès par an). 

La France compte aujourd'hui 160 crématoriums et 240 fours de crémation. Une vingtaine sont en cours de construction. Mais ces établissements (dont la création est décidée par les municipalités) ont été implantés de façon un peu archaïque sans véritable concertation. Il n'existe pas de schémas d'implantation.

La France n'est donc pas desservie de façon homogène et cohérente : quelques départements (pas plus de cinq) ne sont pas équipés, obligeant les proches du défunt à se rendre dans les départements voisins, les délais d'attente s'allongent. Et certains cimetières ne sont pas équipés ou mal équipés en columbariums ou jardins du souvenirs (endroits où les urnes sont déposées).

Obseques-info.com, un site pour bien préparer ses funérailles

Obseques-info.com est un site qui fourmille d'idées et de conseils pour bien réussir et préparer ses obsèques ! Une mine d'or pour se tenir informer également des dernières nouveautés, produits et services liés aux obsèques et aux cérémonies !

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

22commentaires
Signaler un abus top pierrescailloux le 01/11/2011 à 23h33 dans notre moribonde économie le marché du mort subit également les affres de la crise.... en thème !!!!
Signaler un abus top malolou le 01/11/2011 à 16h02 et pourquoi en parler aujourd'hui,c'est tous les jours qu'il faut mettre la pression ,demain personne n'en parlera plus ,si à la prochaine fête de la toussaint,c'est ridicule
Signaler un abus top malolou le 01/11/2011 à 16h02 et pourquoi en parler aujourd'hui,c'est tous les jours qu'il faut mettre la pression ,demain personne n'en parlera plus ,si à la prochaine fête de la toussaint,c'est ridicule
Signaler un abus top yreug le 01/11/2011 à 15h23 Question de vocabulaire : archaïque (vieux) ou anarchique (N'importe comment)?
Signaler un abus top pa1s1ble le 01/11/2011 à 14h34 comment faire et ou aller pour ne pas se faire arnaquer les gens profitent toujours de la faiblesse de l'autre (ici la tristesse) (dans les magasins la pauvreté..)
merci de me tenir informer
Signaler un abus top salmanazar le 01/11/2011 à 13h03 Lucienne.."qu'une tombe c'est un cadeau empoisonné pour les descendants !!"
Content de pas etre de cette famille.
Un cimetière c'est un mémorial , nos tombes & celles des autres c'est une forme de respect pour les défunts!
Le souvenir ça compte, l'entretien des tombes tout sauf un cadeau empoisonné...pôvre..
Signaler un abus top lucienne57 le 01/11/2011 à 11h37 Je suis du même avis que lauréat , je vais même plus loin en disant qu'une tombe c'est un cadeau empoisonné pour les descendants . Quand je vois que même pour des cendres,on essaye de plus en plus a se diriger(sous des prétextes de dignité) vers l'obligation de devoir louer et payer des emplacements , ça me met en colère car où est la dignité quand on ramasse vos restes pour les jeter dans une fosse commune dès que vous ne payez plus la concession? lamentable de se faire dépouiller même mort !
Signaler un abus top morale le 01/11/2011 à 11h13 un contrat obsèques de 4000euros se réduit en peau de chagrin: argent placé en assurance sur 8 ans,il débute à 3550euros et vous ne récupérez même pas la mise au bout de ces 8 ans,c'est ce que mon frère a souscrit sans demander l'avis de la fratrie.vous parlez d'un bon placement!!!!les pompes funèbres ne s'inquiètent même pas de savoir si un testament existe avant de souscrire ce contrat, on encaisse et basta!!!!!
Signaler un abus top gig31nac le 01/11/2011 à 10h53 tiens tiens..
hé sarko y a du pognon à se faire!!
les morts ne votent pas!!
taxe les obséques...
plutot que le coca!!
Signaler un abus top LAUREAT le 01/11/2011 à 10h29 Il semblerait que la crémation soit le choix d'un bon nombre d'entre nous.
Je fais partie de ce nombre et pour des raisons qui me sont propres, tout particulièrement celle de ne pas contribuer à un commerce que je considère honteux.
Le souvenir, il n'y a pas besoin d'une tombe, une simple photo que vous regardez, que vous chérissez.
Et puis les cimetières en région parisienne sont tellement impersonnels.
3200 € pour un contrat INCINERATION
6700 € pour un enterrement classique!!!!!........
Voir tous les commentaires
23