VI Nations : la France évite la cuillère de bois

Louis Picamoles, 3ème ligne du XV de France

Louis Picamoles, 3ème ligne du XV de France

Crédit : Franck Fife AFP

Le XV de France a une nouvelle fois montré deux visages dans son match nul face à l'Irlande. Dominés dans le combat et en panne d'inspiration en première mi temps, les Bleus sont entrés aux vestiaires la tête basse (13-3). Mais en seconde période, les hommes de Philippe Saint André sont revenus au courage, notamment grâce à une belle prestation de Louis Picamoles.

La France a sauvé les meubles
Le XV de France, en arrachant le match nul 13 à 13 contre l'Irlande, a mis fin samedi à Dublin à une série de trois défaites en trois matches dans le Tournoi des six nations. Face à l'Ecosse samedi prochain au Stade de France, il restera au XV de France un espoir de décrocher une premier victoire dans le Tournoi des six nations, après avoir été battu successivement en Italie (23-18), par le pays de Galles (16-6) puis en Angleterre (23-13).
  
Sans convaincre - loin de là - les Bleus, qui avaient déjà été tenus en échec par l'Irlande lors du Tournoi-2012 (17-17), éloignent le spectre d'une humiliante Cuillère de bois, qui aurait été la première depuis 1957. Cependant, apparaissant sans ressource ni inspiration, le XV de France a présenté un visage bien inquiétant à Lansdowne Road.
 
Michalak sifflé par le public
Sous une bruine et un vent persistants, ils ont été dominé dans quasiment tous les secteurs - hormis la mêlée fermée - par des Irlandais réalistes à défaut d'être brillants. Il faut dire que leur confiance, déjà bien ténue, a été mise à l'épreuve dès la 11e minute, par un essai du capitaine Jamie Heaslip sur un ballon porté derrière une touche. Le jeune ouvreur Paddy Jackson (21 ans), pour sa deuxième sélection, s'est chargé d'alimenter le score au pied pour creuser l'écart avant la mi-temps (13-3). 
 
L'assurance de Jackson a d'ailleurs tranché avec le manque de certitude de son vis-à-vis Frédéric Michalak, dont les performances continuent à s'étioler au fur et à mesure de la compétition. Le Toulonnais, titularisé par le manager Philippe Saint-André après avoir été laissé sur le banc face à l'Angleterre, a raté deux tentatives face aux poteaux, pour deux réussites, et n'est jamais parvenu à dynamiser le jeu français.
  
Ovation pour O'Driscoll

La seconde période a été d'une indigence rare pour le niveau international. Il fallait attendre les 10 dernières minutes pour que la bruyante colonie de spectateurs français trouvent justification à leur déplacement. Sentant le vent d'une quatrième défaite, les Bleus multipliaient les séquences dans les 22 m irlandais et inscrivaient un essai en force par le troisième ligne Louis Picamoles, encore excellent, qui jouait vite une pénalité obtenue grâce au travail de la mêlée française.
  
Dans la foulée, Picamoles sauvait un essai en aplatissant avant l'ailier Keith Earls un coup de pied à suivre. Le centre Brian O'Driscoll, pour probablement sa dernière sortie sous le maillot vert à Dublin, a vu une nouvelle fois la victoire lui échapper d'un cheveu, comme lors des deux derniers matches, contre l'Angleterre (12-6), puis en Ecosse (12-8).

Tout savoir sur le Tournoi des VI Nations 2013 :


Les capitaines des VI Nations du Tournoi 2013

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

14commentaires
Signaler un abus top Patin-Couffin le 12/03/2013 à 21h41 Salut les costauds!!
Il faut y croire,la victoire peut se profiler!
J'ai regarder le match à 30 minutes de la fin !
Quel remonter spectaculaire,il faut penser au XV de France et rien d'autres et la victoire sera là!!
Signaler un abus top iggypop78 le 11/03/2013 à 10h27 Dommage qu'ils aient fait match nul car je voulais que PSA s'en aille !!
Signaler un abus top pepsilaco le 10/03/2013 à 09h23 Les rugbymens, ce ne sont pas des petits poids !
Et le prochain match, c'est l'Ecosse.
Marrant non ? Ha ! je suis plié.
...
Ben si, l'Ecosse ! Les petits poids !
J'écosse les petits pois !
Hein ?
Ah ! bon d'accord.
Oui, oui, vous inquiétez pas je...je suis déjà recouché.
Signaler un abus top perissac le 10/03/2013 à 09h11 ce n'est pas une victoire;loin s'en faut!!!!!
Mais il y a eut un sursaut d'orgueil,il faudra faire mieux la prochaine fois,contre L'écosse.
allez les petits!!!!!!!
Signaler un abus top loustic1962 le 10/03/2013 à 09h10 rugbymans nuls,footeux nuls,tennismans nuls, gouv' nul. france nulle. voila se que c'est d'avoir passer les rugbymans professionnel il y a qques années ils ont attraper la grosse tete a cause du fric
Signaler un abus top Mistersmall le 10/03/2013 à 08h51 01h17 - Patryk38 - 10/03/13

Vous avez tout à fait raison, mais je crois toujours qu'ils vont s'améliorer...... Ceci dit je n'ai pas regardé le match en entier, mais j'ai quand même apprécié le sursaut d'orgueil des 5 dernière minutes. La prochaine fois je pense que je ferai comme vous ou j'ai encore la possibilité de couper le son !
Signaler un abus top Patryk38 le 10/03/2013 à 01h17 J'ai bien peur au contraire que "nos rugbymans" soient déjà devenus des footeux sur-friqués et incompétents. Les avez-vous vu descendre du car avec leur casque de musique vissé sur les oreilles comme les footeux ? Ça promet des lendemains qui déchantent...
Mistersmall : On peut savoir pourquoi vous vous obstinez à regarder France 2, vu qu'à chaque match, vous vous plaignez des commentateurs ? Moi j'ai simplement regardé Ecosse/Pays-de-Galles et je me suis régalé :)
Signaler un abus top mariedartois le 09/03/2013 à 23h31 J'espère que nos rugbymans ne vont pas devenir comme nos fouteux sur-friqués. Penser à la gagne avant de mouiller le maillot. Du temps de ROGER COUDERC je me souviens que son "allez les petits" j'avais une dizaine d'années et nos rugbymans n'étaient pas sur payés ils n'étaient peut être pas payés du tout je me souviens pas prenaient beaucoup de plaisir à jouer en mouillant le maillot, et ils gagnaient
Signaler un abus top Hpcomme le 09/03/2013 à 21h34 21h29 - RAMSES-2-et-demi - 09/03/13

je partage et rajouterai : "savent-ils courir ?"
Signaler un abus top RAMSES-2-et-demi le 09/03/2013 à 21h29 Dès que les Français ont le ballon, au lieu de jouer à la main pour contourner la défense, ils foncent dans le tas droit devant eux, et se retrouvent donc évidemment aussitôt par terre, ou alors, pan ! long dégagement au pied, ou coup de pied à suivre. Et là évidemment, on redonne donc le ballon aux adversaires qui peuvent ainsi réattaquer aussitôt.
Y a quelqu'un qui pourrait m'expliquer cette façon de jouer complètement idiote ?
C'est le rugby actuel ?
Ben alors ça sera sans moi.
Voir tous les commentaires

Publicité

Retrouvez nos maisons d’exception en ile-de-france Retrouvez nos appartements d’exception en ile-de-france Offres Immobilières

Le prochain QUINTE 20 avril 2014

Chevaux
PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE (GROUPE III)

HIPPODROME D'AUTEUIL

15h08

Obstacle

Tous les pronostics de nos experts RTL sont sur notre site hippique : OnRefaitLesCourses.fr

Tirelire en jeu : 7 550 000 €

Je parie avec RTL
Jouer comporte des risques : dépendance, isolement... Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

Publicité

Publicité

14