Les Dossiers de RTL.fr - Tour de France 2011

TDF : Pierre Rolland, 25 ans après Bernard Hinault

Incroyable mais vrai, Pierre Rolland a réussi à lâcher Alberto Contador et Samuel Sanchez dans les dernuers kilomètres de l'Alphe-d'Huez. Très, très fort !

Incroyable mais vrai, Pierre Rolland a réussi à lâcher Alberto Contador et Samuel Sanchez dans les dernuers kilomètres de l'Alphe-d'Huez. Très, très fort !

Crédit : AFP/L.Bonaventure

Longtemps au service de Thomas Voeckler lors de ce Tour de France 2011, Pierre Rolland a marqué les esprits vendredi en s'imposant lors de la 19ème étape du Tour de France 2011, au sommet de l'Alpe-d'Huez après un fantastique numéro. Le coureur de 24 ans a déposé, excusez du peu, les Espagnols Contador et Sanchez dans les deux derniers kilomètres de l'ascension pour signer sa première grande victoire. Cerise sur le gateau, le coureur de la formation Europcar endosse la maillot blanc du meilleur jeune et intègre le Top 10. Une bien belle promesse pour les années à venir.

Ecouter, Voir

Crédit : Nicolas Georgereau

Crédit : Nicolas Georgereau

Crédit : Christophe Pacaud

Crédit : Le Service des Sports

Crédit : Ludovic Vandekerckhove

"Thomas m'a donné carte blanche"

Sur des pentes qu'il connaît par coeur, Pierre Rolland s'est offert vendredi une victoire de prestige et le maillot blanc après avoir obtenu le feu vert de son leader, au terme d'une journée qui couronne le superbe Tour de France de l'équipe Europcar et confirme l'ascension d'un grand espoir.

Rolland, désormais 10e du classement général, a parfaitement manoeuvré dans la montée vers l'Alpe d'Huez pour y battre Samuel Sanchez et Alberto Contador, pas moins. Gregario de luxe de Thomas Voeckler jeudi dans le Galibier, Pierre Rolland a finalement pu jouer sa carte vendredi au moment où son leader a compris que le maillot jaune lui échappait pour de bon.

"Thomas m'a donné carte blanche, il m'a dit: 'vas-y Pierrot joue ta carte, va chercher le maillot'", raconte Pierre Rolland, parti avant le pied de l'Alpe d'Huez, qu'il avait souvent montée l'année dernière en préparation du Tour.

"Je connaissais tout par coeur."

Contador est vite revenu sur lui avant de le déposer mais le coureur d'Europcar n'a pas abdiqué. "Contador est revenu puis il a fait une attaque à la Contador. Un coup, deux coups... Ce n'était pas possible de suivre mais j'ai réussi à rester à une vingtaine de secondes", poursuit-il.

Avec l'aide de Sanchez, toutefois, Pierre Rolland a refait son retard. "On m'a soufflé à l'oreillette que Sanchez revenait. J'ai profité de son travail mais il avait intérêt à rouler car il jouait le classement général et le maillot à pois. Moi j'avais l'étape à aller chercher", explique-t-il.

Pierre Rolland ne s'est alors pas laissé intoxiquer par les deux Espagnols qui espéraient qu'il prenne les devants: "J'étais capable d'attaquer au virage n°1 même si je n'étais pas sûr de pouvoir les lâcher."

Bernaudeau : "C'est énorme"

 Il l'a fait et voilà Pierre Rolland premier Français à s'imposer au sommet de l'Alpe d'Huez dans le Tour depuis Bernard Hinault en 1986 -- son année de naissance. "C'était évident qu'il allait attaquer. Il a été très fort ce gamin, il faut le féliciter", l'a complimenté Alberto Contador.

Très fort, enfin, après plusieurs mois de doute. Recruté par Europcar en 2009 par Jean-René Bernaudeau et alors présenté comme le grand espoir du cyclisme français, Pierre Rolland tarde à confirmer, avec notamment une saison 2010 médiocre. "Il y avait beaucoup de choses à digérer", dit-il.

Mais 2011 est d'un autre tonneau. "Dans Paris-Nice j'étais avec les tous meilleurs dans l'étape la plus dure, pareil au Criterium du Dauphiné", rappelle celui qui a su se recadrer après un Tour 2010 raté.

"Dès que j'ai su que j'étais sélectionné, Jean-René m'a dit de me concentrer seulement sur le Tour. Je me suis inspiré des grands champions. Mon entraîneur m'a fait faire des choses incroyables et il m'a dit que je serais bien en deuxième et troisième semaine."

"C'est énorme. Il n'a pas gagné une étape du Tour mais l'Alpe d'Huez", explique son manager Jean-René Bernaudeau. "Quand on perd le maillot et qu'on voit ce qui nous arrive ce soir..." Il y a un an, Jean-René Bernaudeau luttait encore pour trouver un sponsor: "C'est beaucoup. La dose de plaisir compense la dose d'emmerdes, qui était à un moment très importante dans ma vie."

Le résumé vidéo de l'étape :



Tour de France : le classement de la 19ème étape 




RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

0commentaire

Soyez le premier à réagir à cet article !

Publicité

Retrouvez nos maisons d’exception en ile-de-france Retrouvez nos appartements d’exception en ile-de-france Offres Immobilières

Le prochain QUINTE 18 avril 2014

Chevaux
PRIX ALETHEIA

HIPPODROME DE PARIS-VINCENNES

20h25

Trot

Tous les pronostics de nos experts RTL sont sur notre site hippique : OnRefaitLesCourses.fr

Tirelire en jeu : 7 450 000 €

Je parie avec RTL
Jouer comporte des risques : dépendance, isolement... Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

Publicité

Publicité

0