L'Assemblée nationale vote sans surprise la confiance au gouvernement Ayrault

L'Assemblée nationale a voté mardi la confiance au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, a annoncé à la tribune le président de l'Assemblée Claude Bartolone. Sur 544 votants et 527 suffrages exprimés, il y a eu 302 voix pour et 225 contre, a-t-il précisé.

Un vote sans surprise

Les députés PS, les écologistes d'EELV et les radicaux de gauche ont voté la confiance tandis que ceux du Front de gauche se sont abstenus.

Les députés UMP et UDI (Union des démocrates et indépendants) ont voté contre.

Dans une brève allocution, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a remercié les députés pour "la confiance apportée au gouvernement".

"Le gouvernement ne peut pas avancer s'il ne dispose pas de la confiance de la majorité: vous l'avez exprimée nettement. Maintenant nous avons notre feuille de route et ensemble, nous allons réussir!", a-t-il ajouté.

L'Assemblée nationale a, sans surprise, accordé mardi sa confiance au gouvernement de Jean-Marc Ayrault (PS) par 302 voix contre 225.

Sur 544 votants, il y a eu 527 suffrages exprimés.
Le vote de confiance
Le Front de Gauche s'abstient

Les dix élus du Front de gauche - neuf PC et apparentés et un Parti de gauche - se sont abstenus afin de protester contre les premières mesures économiques et sociales prises par le gouvernement.

 "Nous voulons que la gauche réussisse", a dit André Chassaigne (PC), président du groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR) que les élus du Front de gauche forment avec cinq élus divers gauche d'outre-mer.

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

5commentaires
Signaler un abus top vraimentbas le 04/07/2012 à 18h13 Un beau et grand discours d'un peu plus de 1H30. Celà change des charlots de l'UMP qui firent voter n'importe quoi de janvier à mai 2012, avant que le suffrage universel les renvoie à leurs chères études (fussent-ils encore capables de les poursuivre pour certains !!!)
Signaler un abus top WHATSNEW le 04/07/2012 à 03h37 70 MD€ de déséquilibre de la balance commerciale et des coûts de production qui ne baisseront pas avec les mesurettes de cette gauche qui les a déjà augmentés avec les 0.5% qui financent les retraits à 60 ans. Rien sur l'amélioration de la consommation des ménages, et l'augmentation du pouvoir d'achat se fera donc en mangeant des pâtes au beurre 3 fois par semaine. Défiscalisation des heures sup. seulement pour les entreprises de -20 salariés. Voilà ce que la gauche propose. C'est triste !.
Signaler un abus top ptckl41 le 03/07/2012 à 22h54 Les Ecolos devaient s'abstenir mais ont voté la confiance à J M Ayrault, ce sont vraiment des guignols!
Il ont dû négocier pour obtenir une contrepartie.
Signaler un abus top eve78 le 03/07/2012 à 22h44 La vie en rose n'aura été que de courte durée !
Je suis ravie d'entendre les propos de ces socialistes ! leurs électeurs vont payer et pleurer et çà me fait plaisir. Les anti socialistes vont subir aussi mais entendre râler ceux qui les ont mis au pouvoir me comble !
Ce n'est qu'un pâle début, patience la suite est pour bientôt !
Vive la gauche (c'est une galéjade bien sur !!)
Signaler un abus top babouche le 03/07/2012 à 21h10 C'était cousu de fil blan puisqu'il ont la majorité mais quand il disent qu'il n'y aura pas d'austérité il ment au français Il y aurai un plan de rigueur rude je crois et un automne chaud au niveau sociale
Voir tous les commentaires

Publicité

Publicité

Publicité

5