Affaire DSK : "Madame Diallo se sent abandonnée"

Journée peut-être décisive dans l'affaire DSK. Après trois mois d'un incroyable feuilleton judiciaire, un abandon des poursuites semble imminent, alors que le procureur new-yorkais a demandé à revoir ce lundi l'accusatrice de l'ancien patron du FMI. En exclusivité pour RTL, l'avocat de Nafissatou Diallo, Me Kenneth Thompson, réagit aux informations publiées dans la presse américaine qui annonce le classement sans suites du dossier aux Etats-Unis. "Madame Diallo se sent abandonnée par le procureur", explique-t-il. "Elle est blessée, elle est dépressive [...] et a le sentiment qu'on enquête davantage sur elle que sur Dominique Strauss-Kahn". "La vie de madame Diallo est dévastée", conclut-il. La version intégrale de cet entretien sera diffusée lundi matin, à 7h15, dans la matinale de Vincent Parizot.

Ecouter, Voir

Crédit : Jean-Alphonse Richard

Crédit : Jean-Alphonse Richard

"Attaquée par DSK, puis par les médias"

"Mme Diallo est rentrée dans cette chambre sans savoir qu'il y avait quelqu'un. Elle voulait simplement nettoyer la chambre comme elle l'a toujours fait.", explique t-il de nouveau.

"Après avoir été attaquée une première, elle a été attaquée de nouveau par les médias, en étant traitée de tous les noms. Maintenant elle doit affronter le regard de sa fille".

Après trois mois d'un incroyable feuilleton judiciaire, un abandon des poursuites semble imminent dans l'affaire DSK, alors que le procureur new-yorkais a demandé à revoir lundi l'accusatrice de l'ancien patron du FMI.
Procédure Affaire DSK
Promo dossier DSK


RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

107commentaires
Signaler un abus top hpct le 23/08/2011 à 13h32 Anne Sinclair elle est fière d'être cocu et heureuse d'être cocu, ce n'est plus Sinclair mais Mme Cocu
Signaler un abus top hpct le 23/08/2011 à 13h29 si on à de l'argent on peut faire tout ce qui nous plait, mais ailleur si pas d'argent on est dans la misère que la droite et la gauche nous a mis
Signaler un abus top mazda68 le 23/08/2011 à 12h24 Bien fait.
Dommage pour cette pauvre petite femme qui voulait devenir riche un peu trop vite.
Signaler un abus top simpleavis le 23/08/2011 à 10h47 Pour les chagrins: le cursus de DSK:
DSK est admis à HEC, dont il est diplômé en 1971, puis entre à l'Institut d'études politiques de Paris (SCIENCES PO), dont il est diplômé en 1972 (section Service public), et à l'Institut de statistique de l'université Paris-VI (ISUP). Il obtient en 1972 une LICENCE EN DROIT PUBLIC (ce qui est une maîtrise à cette époque) et en 1975 un DOCTORAT ès sciences économiques à l'université Paris X.
En plus du français, IL MAÎTRISE PLUSIEURS LANGUES : L'ANGLAIS, L'ALLEMAND, L'ESPAGNOL ET L'ITALIEN.
Carrière de fonctionnaire et d'avocat d'affaire
Assistant, puis maître-assistant à l'université Paris-X, après son échec au concours d'entrée de l'ENA, il est reçu au concours D'AGRÉGATION DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN SCIENCES ÉCONOMIQUES EN 1977 et est nommé maître de conférences, puis professeur des universités, à l'université Nancy-II avant sa mutation à l'Université Paris X en 1981. En 1982, il rejoint les services du Commissariat au Plan comme chef de service du financement, puis comme commissaire général adjoint jusqu'à son élection à l'Assemblée nationale en 1986. Il cesse ses enseignements lors de sa nomination comme ministre. Il devient AVOCAT D'AFFAIRES. Après sa démission du gouvernement Lionel Jospin, il reprend ses fonctions universitaires et est nommé en 2000 à L’IEP (Science PO) où il enseigne la microéconomie et la macroéconomie jusqu'à sa nomination au FMI.
Il ENSEIGNE ÉGALEMENT à l'ENA, à HEC (Paris) et à l'UNIVERSITÉ STANFORD aux États-Unis en tant que professeur invité18. Il travaille au Centre de recherche sur l’épargne …
Signaler un abus top penseeLIBRE le 23/08/2011 à 10h29 Pour certains que je ne cite plus (ils ne m’intéressent pas nous n’avons pas le même cursus ni les mêmes valeurs) n'ont d'autres commentaires que de vouloir se prendre pour les vérificateurs des dires des autres internautes par Wilkipédia et Google (n’ayant pas de culture). Et puis ENA ou pas mon Dieu ! Faute de pourvoir écrire un COMMENTAIRE SUR LE SUJET leurs jeux se limitent à la critique, la grossièreté et l'insolence ordurière.
Le procureur de Manhattan opte pour un non lieu, il faut attendre le jugement. C’est une bonne chose. Je ne suis pas dupe j’aime l’économiste sa clairvoyance, je suis d’accord pour être une référence morale/sexuelle c’est autre chose, ce n’est pas la mienne, mais entre un coureur de jupon et un violeur il ya un grand pas que je ne peux pas franchir sans preuves irréfragables.
Il serait bien que sur ce forum les commentaires se fassent sur le fond et non sur des congratulations et un lâché de boules puantes sur les autres internautes. C’est une question d’éducation.
Signaler un abus top OKET le 23/08/2011 à 10h08 Abandonnée à cause de ces nombreux mensonges
Signaler un abus top WHATSNEW le 22/08/2011 à 21h16 18h34 - penseeLIBRE - 22/08/11

DSK n'a jamais fait l'ENA par contre il y a donné des cours. Son cursus est bien supérieur à l'ENA, il faut le reconnaître.

Ne racontez pas n'importe quoi comme à votre habitude.
Signaler un abus top quenenni le 22/08/2011 à 19h58 18h34 - penseeLIBRE - 22/08/11
##
Vous êtes sûr d'avoir pris les bonnes pilules?
Signaler un abus top jacobsg3 le 22/08/2011 à 19h33 une question on parle de FN cela veut-il dire femme noire ,autrement je ne comprends pas ce que le parti se Narine le PEN a à voir là dedans ,je pense d'ailleurs que cette femme a eu le nez creux de ne pas s'occuper de cette histoire qui sent mauvais
Signaler un abus top Vonreisner le 22/08/2011 à 18h55 On lui reproche d'aller au civil "pour de mesquines questions d'argent".
Je me demande comment cette femme de chambre pourrait faire autrement que de suivre les conseils de ses (coûteux) avocats qui à un moment ou à un autre souhaiteront être payés pour leur travail.
Ce n'est surement pas avec ses salaires de femme de chambre, même si, comme on peut l'espérer, le groupe Accor lui verse le sien pendant son arrêt forcé.
Quant à soupçonner le procureur d'être influencé par a position sociale de DSK, je suis bien sûr qu’aucun édile au monde n'oserait interférer dans une décision judiciaire pour tirer d'embarras l'un des siens...
D'ailleurs ça ne s'est jamais vu !
Voir tous les commentaires
110