Un jeune devant la justice pour une blague sur le tsunami

Une blague circulant depuis le tsunami au Japon - "Plus il y a d'eau, moins il y a de jaunes" - va conduire un Toulousain de 16 ans devant le tribunal de police de Toulouse, a-t-on appris samedi auprès de son avocate. Le jeune homme d'origine antillaise, qui se défend de toute intention raciste, a déposé dans la boîte aux lettres d'un Laotien un papier sur lequel il avait écrit à la main: "Connaissez-vous la blague du tsunami et du pastis ? Plus il y a d'eau, moins il y a de jaune". Le destinataire du courrier a porté plainte et les policiers sont remontés jusqu'au lycéen de 16 ans qui a reconnu les faits.

Ecouter, Voir

Crédit : Patrick Isson

"Pas de haine dans le message", selon l'avocate

L'adolescent est convoqué le 14 octobre pour "injure non publique à caractère racial" et risque de devoir payer une amende ou des dommages et intérêts à la victime présumée, à moins qu'il ne fasse l'objet d'un simple rappel à la loi.
  
"Ca m'étonne qu'on poursuive quelqu'un pour cela, à l'heure où les tribunaux sont surchargés. La plainte a été retenue alors que ce n'est pas forcément le cas pour des dénonciations de violences qui aboutissent sur une main courante. C'est un peu fort de café", réagit l'avocate Frédérique Knopf Silvestre.
  
Selon elle, il n'y avait pas de haine dans le message, qui ne se voulait pas blessant. Si cet acte a pris une telle tournure, dit-elle, c'est en raison d'un conflit entre le Laotien et son voisin, un ami de l'adolescent. Cet ami du lycéen avait eu une altercation verbale avec le plaignant.
  
"C'est une blague d'adolescent. Si les blondes portaient plainte contre ceux qui racontent des blagues sur elles, que ferait-on ?" interroge l'avocate.

Promo dossier Japon

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

11commentaires
Signaler un abus top savajia le 17/02/2012 à 18h14 Mme l avocate je reponds a votre question si toutes les blondes, les personnes aves des différences physiques, ou ethniques portaient plainte eh bien: le monde serait sûrement moins cruel !Notre monde est sans amour du prochain et tout le monde trouve çà normal alors j espère qu avocat ou non il y a des gens prêt à défendre ces attaques surtout contre la couleur de peau et aprés une catastrophe naturelle qui a tué des gens , des bébés, des vieillards, des animaux...
Signaler un abus top frapilou le 26/09/2011 à 06h00 Il y en a qui ne sont pas contents qu'on mette trop d'eau dans le pastaga.
Signaler un abus top frapilou le 26/09/2011 à 05h53 Le lendemain du tsunami cette blagiuse est sorti dans les bistrots.
Dans les années 60-70 on entendait blagues sur les biaffrais.
Signaler un abus top frapilou le 26/09/2011 à 05h46 Vous connaissez l'histoire des porteurs de valise???
.............BIP.......BIP........BIP
Signaler un abus top jacobsg3 le 25/09/2011 à 23h02 moi je trouve qu'on pousse la brouette un peu loin ,le gosse à fait une plaisanterie certe de mauvais gout ,mais il n'y a rien de catastrophique ,il faudrait peut-etre écouter ce que les autres disent sur nous c'est parfois bien plus lourd ,je pense qu'une bonne enguelade lui fera du bien sans sanctions financières ,ni prison une admonestration de première lui sera plus profitable en lui expliquant le pourquoi du comment avec une période probatoire ;c'est ce que je lui donnerai comme sanction
Signaler un abus top grouink le 25/09/2011 à 19h50 ....mais c'était dit, toutes ses info, nous avons dû les avaler toutes les heures, assené comme une leçon de moral, même si c'est inexact ou approximatif. Cela ne va pas plaire, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, enfin on peut les sélectionner renvoyant une image tronquée. Vous me direz c'est plus de l'info c'est de la propagande, bien voilà...
Signaler un abus top DEGE44 le 25/09/2011 à 19h00 Il est vrai que lorsque l'on lit une telle information, on ne peut qu'être atterré de voir ce à quoi la " justice " s'intéresse. Elle a bien d'autres choses à faire et qu'elle ne se plaigne pas de n'avoir pas assez d'effectifs
Signaler un abus top caloone le 25/09/2011 à 17h56 Quelle époque !
Signaler un abus top demon92 le 25/09/2011 à 12h50 Il n'a qu'a dire au juge qu'il a commis une faute morale, respecter un long moment de silence, demander pardon à sa mère et fermer les yeux à la fin, et ca passera comme une lettre à la poste.
Signaler un abus top Athenaboy le 25/09/2011 à 12h31 Beaucoup d'élèves passent leurs journées à s'invectiver "amicalement" en se traîtant de tous les noms. Ils ont perdu le sens des mots et ne savent pas la portée réelle de leurs insultes qui attaquent la personne. Seulement voilà ces propos ne sont jamais vides de sens et sont passibles de sanctions pénales. Nous les profs passons nos journées à leur apprendre à mesurer leur langage..
Voir tous les commentaires

Publicité

Publicité

Publicité

11