VIDEO - Terrorisme : gros incident entre Manuel Valls et la droite à l'Assemblée nationale

La séance des questions au gouvernement a été interrompue ce mardi après-midi, et ne reprendra pas. Accusée par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls d'être responsable du "retour du terrorisme" dans le pays, l'opposition a vivement réagi et contraint le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, à lever la séance.

Ecouter, Voir

Crédit : Sina Mir

Les chiffres de la délinquance à l'origine du clash

Le député UMP Eric Ciotti mettait en cause le gouvernement sur les statistiques de la délinquance, qui subissent une forte hausse au cours du mois d'octobre. Manuel Valls, qui dénonce une "instrumentalisation" de "statistiques tronquées", a alors répondu avec fougue à Eric Ciotti. "L'esbroufe c'est vous, l'échec, c'est vous, la hausse de la délinquance, c'est vous, les suppressions de postes de policiers et de gendarmes, c'est vous, le retour du terrorisme dans ce pays, c'est vous, la division des Français, c'est vous", a-t-il lancé.

Des députés UMP, dont l'élu de Paris Pierre Lellouche, se sont alors levés et ont tenté d'approcher des bancs du gouvernement aux cris de "Valls démission". Ils ont été arrêtés par les huissiers jusqu'à ce que le président de l'Assemblée Claude Bartolone décide de lever prématurément la séance.

   
L'UMP demande le départ du ministre

L'incident s'est poursuivi par médias interposés, dans la foulée. Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a estimé que François Hollande, qui doit tenir une conférence de presse dans l'après-midi, devait se poser la question du maintien de Manuel Valls au gouvernement. "Les propos de M. Valls sont intolérables. Perdre son sang-froid, avoir de tels propos injurieux, jamais sous la Ve République un ministre de l'Intérieur ne s'est permis de telles accusations. C'est irresponsable", a-t-il dit à des journalistes.
  
Pour la députée UMP Nathalie Kociusko-Morizet, il s'agit d'un "dérapage majeur", car un ministre "n'a pas à instrumentaliser" un sujet aussi grave que le terrorisme. "Il est à l'envers de tout ce qui est la responsabilité d'un politique"", a-t-elle réclamé, en réclamant au minimum des excuses formelles.

L'ex-Premier ministre François Fillon a réclamé sur Twitter des excuses publiques à François Hollande.
   
Tweet Fillon
Mais le chef du groupe socialiste à l'Assemblée, Bruno Le Roux, Bruno Le Roux, a abondé dans le même sens que Manuel Valls en faisant référence à l'affaire Mohamed Merah, le jeune homme qui a tué sept personnes à Toulouse et Montauban en mars dernier en se réclamant d'Al Qaïda. "Quand on voit ce qui s'est passé à Toulouse avec toutes les défaillances, il y a d'ailleurs une enquête aujourd'hui, je pense que la droite n'a pas à être fière sur aucun des domaines qui touchent à la sécurité des Français".

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

227commentaires
Signaler un abus top bru67 le 15/11/2012 à 19h29 19h47 - gpker - 13/11/12
Touché coulé!!!
Signaler un abus top bru67 le 15/11/2012 à 19h29 19h53 - zodiaque - 13/11/12
Il n'y a que ses mots que vous capable de comprendre , et rien d'autre.
Signaler un abus top LUCIEDELILE le 14/11/2012 à 13h50 Monsieur Valls, est-ce parce que M.Hollande ne vous pas pas soutenu hier que vous faites une demi-excuse ? en tout cas, il y a des choses à ne pas dire quand on se veut être un homme d'état. Le PS a tellement critiqué Sarko qu'il faudrait savoir mettre un peu d'eau dans son vin maintenant ! Preuve s'il en est que vous, pas plus que d'autres, n'êtes pas irréprochable...A vouloir toujours laver plus blanc que blanc, on se prend un inévitable retour de bâton ! à méditer...
Signaler un abus top ZZTAP le 14/11/2012 à 11h45 CE TYPE est un sanguin
exercer des responsabilites aussi importantes pour la securite du pays
n est pas compatible avec un manque de sang froid pour tou dire
INQUIETANT
Signaler un abus top carajuju le 14/11/2012 à 10h14 j'étais hier à l'Assemblée - je précise que la question de Mr CIOTTI était posée à Mme TAUBIRA qui n'a pas probablement voulu répondre, et Mr VALLS s'est "emporté" j'ai été moi-même scandalisée dès les premières paroles de son intervention - je le trouvais sympathique, mais depuis hier j'ai revu ma position - il DOIT FAIRE DES EXCUSES puisqu'il reconnaît que ses paroles ont dépassé sa pensée
Signaler un abus top rirejaune le 14/11/2012 à 09h58 Beet et nene68
Le jour même ou Vals mettait les renforts policiers à Marseille on y assassinait un commerçant et depuis çà continue ..qu'elle réussite éclatante..
Signaler un abus top Thsy91 le 14/11/2012 à 09h48 C'est très grave mais ce n'est sans doute que la partie visible de l'iceberg islamiste.Ce gouvernement qui se réfugie derrière 94% du vote communautaire musulman ayant permis son élection semble ignorer le risque de l'économie souterraine de cités (1 milliard d'euros),le recrutement probable d'une partie des 100 000 dealers et 300 000 guetteurs par des réseaux islamistes .Et surtout que deviennent les révélations d'un ex-patron de la DST concernant le Qatar et ses financements de réseaux ?
Signaler un abus top avana85 le 14/11/2012 à 09h38 Ce n'est pas un dérapage, c'est un vrai CRASH ! Aujourd'hui, il s'excuse ? Trop tard, son véritable visage est apparu. Il a perdu son sang froid ! Pour un politique, c'est TRES grave. Tout en étant un homme de gauche, il était parmi eux, la personnalité préférée des français. Ca va faire mal, il va chuter !
Signaler un abus top eagle89 le 14/11/2012 à 09h25 En se renvoyant la balle, ils nient la responsabilité des islamistes qui se radicalisent et demandent de plus en plus de revendications.
La situation va s'aggraver car c'est l'essence de ce dogme totalitaire mais personne ne le voit car on prend soit de le cacher
(je n'en reviendrais pas si mon message était publié).
Signaler un abus top lila06 le 14/11/2012 à 09h19 Valls ne se maitrise pas.J'avais plutot une bonne opinion de lui mais il a montré qu'il était incapable de se controler.Ambitieux comme il est, cala ne peut que lui nuire

J'habite une petite ville et depuis le mois de septembre,les braquages envers les commerçants se multiplient,tout cela pour des montants dérisoires.La hausse de la délinquance en zone gendarmerie,c'est du concret,monsieur Valls!
Voir tous les commentaires
227