Inégalités salariales : Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions

Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem

Crédit : AFP / Fred Dufour

La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions dans les six mois aux entreprises qui ne luttent pas efficacement contre les inégalités de salaires hommes/femmes.

Ecouter, Voir

Crédit : Bénédicte Tassart

"Insupportables"
"Les inégalités de salaires à poste égal ne représentent que 9%. Ce sont les plus insupportables", déclare la ministre interrogée dans l'édition de vendredi du Parisien/Aujourd'hui en France à l'occasion de la Journée de la Femme.
 
"Quand nous sommes arrivés au pouvoir, la moitié des entreprises n'avait même pas encore fait l'effort de rédiger un diagnostic, comme la loi l'exige", assure-t-elle. "En décembre dernier, nous avons changé les procédures de contrôle sur les entreprises pour les rendre plus efficaces."

"Il y aura des sanctions dans six mois si rien ne se passe", martèle Najat Vallaud-Belkacem, précisant que ces sanctions "pourront aller jusqu'à 1% de la masse salariale". "Cela devrait être dissuasif!", s'exclame-t-elle. Évoquée pendant la campagne présidentielle par François Hollande, "la suppression des exonérations (des cotisations sociales ndrl) reste une piste sérieuse", affirme-t-elle encore.

Votre avis
Info

Journée internationale des Droits des femmes : la France a-t-elle des progrès à faire ?

.

.

.

Sondage ouvert le 08/03/2013

* sondage à valeur non scientifique Tous les sondages RTL
RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

108commentaires
Signaler un abus top albcad le 06/05/2013 à 15h00 La paupérisation d'un métier s'accompagne de sa féminisation. Nous allons accentuer par ces lois et sanctions cette tendance. Et ce n'est pas une vue de l'esprit.
C'est un changement social qu'il faut. Quel homme va risquer de stopper sa carrière pour élever ses enfants ?
Soyons clair. Je suis un farouche partisan de l'égalité, mais il faut agir de façon plus fondamentale ; la Suède, la Norvège, la Russie, Israël, et bien d'autres y sont arrivés. Pourquoi pas la France ?
Signaler un abus top odbo le 25/04/2013 à 17h31 C'est bien, c'est bien, on appelle cela de la gestion de crise: plombons encore plus la compétitivité des entreprises avec des amendes, c'est le moment !!!
On pleurera après sur les chiffres de l'emploi et on dira que c'est la faute de l'autre comme d'hab !!!
Signaler un abus top supersumo le 25/04/2013 à 17h14 Moi c'est simple à la place du patron je n'embauche plus, les sanctions financières et le racket fiscal, ça suffit
Signaler un abus top gegelbroc le 25/04/2013 à 17h13 Et en plus ça la fait rigoler cette inutile !
elle n'a qu'a partager tous ses biens avec nous puisque elle veut l'égalité
Signaler un abus top milkout le 25/04/2013 à 16h42 nous ne subissons que des sanctions depuis l'arrivée de ce president et de son gouvernement!!!!!
nous sommes punis
Signaler un abus top Thsy91 le 11/03/2013 à 22h05 Et l'inégalité des régimes spéciaux ???
Signaler un abus top lalex33 le 11/03/2013 à 19h46 de dos je l ai prise pour cecile duflot
Signaler un abus top vally007 le 11/03/2013 à 15h59 Mesdames,si vous vous estimez trop payées peut-être devriez-vous vivre au moyen-age et laisser tout décider à votre place ou encore une option,vivre en afghanistan...Les chiffres des + grands sociologues parlent : cadre ou non cadre : 25 % de salaire en moins et -35 % à la retraite parcours entrecoupés,temps partiel,aléas...)Plutot que d'être négatives ou de se laisser entretenir pour certaines, soyez - soumises et + dans la réalité car la décence,la dignité exigent solidarité avec les + faibles
Signaler un abus top anoele le 11/03/2013 à 08h03 Elle devait être l'invitée de S.Bern vendredi et finalement aujourd'hui... ! si on invite des ministres dans des émissions de divertissement maintenant c'est un peu exagéré !!!
Signaler un abus top anoele le 11/03/2013 à 07h56 Du n'importe quoi ! beaucoup de femmes sont contentes aujourd'hui d'avoir leur mercredi pour s'occuper de leurs enfants donc forcément leur salaire est plus ou moins diminué de cet avantage ! après quand les enfants sont grands elles peuvent se rattraper professionnellement !
Voir tous les commentaires
108