Espionnage : François Hollande contredit Fleur Pellerin

François Hollande, président de la République

François Hollande, président de la République

Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Pour Fleur Pellerin, les soupçons d'espionnage américain sur l'UE ne doivent pas perturber la négociation sur les accords de libre-échange entre les États-Unis et l'Europe. L'exact opposé de ce qu'a affirmé François Hollande lundi.

Elle semblait convaincue, lundi matin, au micro de BFMTVFleur Pellerin l'assurait, à contre-courant des discours répétés depuis samedi : les soupçons d'espionnage des Etats-Unis sur l'Union européenne ne devaient pas remettre en cause les accords de libre-échange actuellement négociés entre les deux rives de l'Atlantique. 

Il ne faut pas mélanger tous les sujets.Fleur Pellerin

"Vous êtes d’un côté dans une négociation commerciale qui porte sur un accord de libre-échange, et de l’autre sur une affaire qui est d’ordre diplomatique et politique", commentait la ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Économie numérique. "Il ne faut pas mélanger tous les sujets", ajoutait-elle, soulignant l'absence, qui plus est, de "preuves" dudit espionnage.

La une de "Der Spiegel"

La une de "Der Spiegel"

Crédit : DR

Ce discours allait à l'encontre d'autres, prononcés dès samedi et la publication des informations du Der Spiegel. Sur l'antenne de RTL, dimanche, Daniel Cohn-Bendit proposait d'arrêter "tout de suite les négociations pour un accord de libre échange" avec l'administration Obama, et même d'aller plus loin en dénonçant "tous les accords passés avec les Américains".


Problème : sur ce sujet-là, François Hollande est plus en phase avec le député européen d'EELV qu'avec sa propre ministre. "On ne peut avoir de négociation, de transaction, sur tout domaine, qu’une fois obtenues ces garanties (que l'espionnage a cessé, ndlr)", a indiqué lundi le chef de l'Etat.

Ce n'est pas la première fois que Fleur Pellerin est, semble-t-il, coupable d'excès de vitesse verbal. Début mai, la ministre déléguée aurait moyennement apprécié le rejet de l'offre de rachat de Dailymotion par Yahoo!. Selon France Info, elle "aurait trouvé hallucinante l'attitude de l'ingérable Arnaud Montebourg", en première ligne à l'époque contre l'offre du géant américain. 

Peu après, Fleur Pellerin avait défendu le ministre du Redressement productif. "L'État était légitime à faire connaître sa position dans le dossier, parce qu'il est l'actionnaire de référence d'Orange. L'accord avec Yahoo! n'était pas suffisamment équilibré : il aurait pu conduire à une absorption totale et à une disparition de Dailymotion", avait-elle dit. Un mois plus tard, citée par Le Monde, elle avait pourtant promis que "ce n'est pas une stratégie du gouvernement que de s'immiscer dans des négociations". 

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

42commentaires
Signaler un abus top vraimentbas le 03/07/2013 à 17h35 Je disais hier, que "F.HOLLANDE ne lui a donc pas fait une FLEUR à cette occasion: va--elle reste dans le cortège des PÈLERINS socialistes qui soutiennent leur chef spirituel à l'Élysée ?"
Ce message, finalement plus drôle que certaines âneries entendues sur RTL par des prétendus humoristes en mal d'inspiration, fut censuré hier !
RTL est peut-être la 1ère Radio de France (des vieux surtout), bien que cela reste à prouver : elle est surtout la radio de l'intolérance et du parti-pris.
Signaler un abus top pifpafpof le 02/07/2013 à 15h21 monsieur HOLLANDE connaît bien ses méthodes !
Signaler un abus top pifpafpof le 02/07/2013 à 15h21 monsieur HOLLANDE connaît bien ses méthodes !
Signaler un abus top paticha45 le 02/07/2013 à 12h53 Ce soit-disant livre-échange ne porte pas sur un abaissement des droits de douane, mais sur une "harmonisation" des normes ; c'est à dire que les américains entendent nous imposer les leurs, notamment sur le boeuf aux hormones, le poulet à la javel, les OGM etc, etc...

Si la réglementation est très contraignante en droit du travail, elle est plutôt faible et mal contrôlée en ce qui concerne la protection du consommateur.

On n'a pas fini d'avaler des cochonneries.


Signaler un abus top paticha45 le 02/07/2013 à 12h48 Une fois de plus, dans ce gouvernement, on dit tout ...
et son contraire !


Signaler un abus top bernardantoine le 02/07/2013 à 10h48 On ne peut pas préserver les emplois en France en pratiquant le libre échange.
Signaler un abus top fantasya le 02/07/2013 à 10h00 Il pratique le management a la vespasienne ....
C'est pour cela que ça s'en pas vraiment bon....
Début son élection, chaque ministre parle de tout et de rien...
Pas étonnant que ce soit la débâcle gouvernementale...
Signaler un abus top saalni le 02/07/2013 à 08h20 couac !couac !! encore et encore .........Comment voulez vous donner une vision au pays ?
Signaler un abus top winchboat17 le 02/07/2013 à 07h14 Au 3ème top la bande s'autodétruira...(musique).
Mauvais feuilleton pour le gouvernement, qui découvre avec surprise les méthodes de l'espionnage. Il n'était pas au courant, comme l'affaire Cahuzac?
Signaler un abus top katger le 02/07/2013 à 06h38 quel cinema hollande !!!
Voir tous les commentaires

Publicité

Publicité

Publicité

42