Écologie : le gouvernement veut réaffirmer ses ambitions

Jean-Marc Ayrault à la sortie du Conseil des ministres le 3 juillet, accompagné de Philippe Martin, ministre de l'Ecologie et Frederic Cuvillier, ministre des Transports.

Jean-Marc Ayrault à la sortie du Conseil des ministres le 3 juillet, accompagné de Philippe Martin, ministre de l'Ecologie et Frederic Cuvillier, ministre des Transports.

Crédit : AFP / FRED DUFOUR

Une semaine après l'éviction de Delphine Batho, Jean-Marc Ayrault présentera, mardi, un plan d'investissements d'avenir sur l'environnement.

Jean-Marc Ayrault dévoilera, mardi 9 juillet à Paris, un plan d'investissements d'avenir sur dix ans, qui, s'il regroupe en partie plusieurs chantiers déjà lancés, doit permettre au gouvernement de réaffirmer ses ambitions en matière environnementale après les attaques de l'ex-ministre Delphine Batho.

François Hollande avait chargé le Premier ministre de concocter ce plan, le 6 mai, lors d'un séminaire gouvernemental pour lancer l'an II du quinquennat. Le chef de l’État souhaite un plan articulé autour de "quatre grandes filières : le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

Pas de grand emprunt

Dans un contexte budgétaire très contraint, il ne doit pas se résumer à un inventaire à la Prévert mais plutôt être "l'occasion de présenter une doctrine d'investissement qui privilégie l'efficacité sur l'affichage, au service de tous les territoires", a de son côté prévenu Jean-Marc Ayrault.

Le Premier ministre s'en était pris, dans une interview à L'Usine nouvelle, au "précédent gouvernement" et au "mensonge" d'avoir "laissé entendre qu'on pourrait faire plus de 250 milliards d'investissements dans les vingt prochaines années !". "C'est irréaliste financièrement et techniquement", avait-il fustigé. Ce plan regroupera ainsi pour partie des chantiers déjà engagés comme sur le très haut-débit.

Côté financements, le gouvernement privilégierait la quête de ressources via des ventes de participation de l'Etat dans des entreprises et une part d'épargne, plutôt qu'un grand emprunt.

Des ambitions intactes

Après le limogeage de Delphine Batho et ses virulentes attaques contre la "rigueur qui ne dit pas son nom" conduite par le gouvernement, l'enjeu est aussi de montrer que l'environnement n'est pas une "variable d'ajustement", selon les termes de l'ancien maire de Nantes. Le Premier ministre devrait ainsi faire des annonces pour montrer que la politique environnementale ne se limite pas au budget du ministère de l’Écologie et que les ambitions écologiques du quinquennat demeurent intactes.

Jean-Marc Ayrault recevra d'ailleurs, la veille de la présentation du plan, le numéro un d'Europe Ecologie-les Verts (EELV), Pascal Durand, pour évoquer ces investissements d'avenir. Les partenaires écologistes du PS attendent des "actes concrets" en faveur de l'écologie, notamment de savoir "quelle part (dans ce plan) sera affectée à la transition écologique", a expliqué Pascal Durand.

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

43commentaires
Signaler un abus top toutvoir le 09/07/2013 à 15h47 attention titusette les poules s'évadent , alors-là champion, une cavale de poules c'est terrible
Signaler un abus top titusette le 09/07/2013 à 13h39 après les chiens les chats voici les poules. qui vont arriver chez le voisin qui se donne du mal afin d avoir un beau jardin.les poules sont dévastatrices ça gratte partout.ils faut leur tailler les plumes des ailes sinon elles s évadent. les purger. les lotissements ou quartiers vont devenirs des basse cour et attirer les querelles de voisinage. n importe quoi mr le maire. ou habitez vous
Signaler un abus top denbas le 08/07/2013 à 14h21 Oui ... continuons à acheter chinois !!!
Signaler un abus top cribra le 08/07/2013 à 13h32 Tous vos commentaires sont justes.
Moi, je n'en peux plus.
Je n'en ferai qu'un : DEHORS !
Signaler un abus top prevoyant le 08/07/2013 à 07h03 Ah il a des ambitions écologiques le gouvt? Donc , le limogeage de Batho est bien un complot! La messe est dite!
Signaler un abus top quenenni le 07/07/2013 à 18h14 dylan28 le 07/07/2013 à 12h54
Comment, mais comment 51% des votants ont-ils pu se laisser abuser à ce point?
##
Vous connaissez la "tortue piquet"?
On voit parfois une tortue posée sur le ventre sur un piquet de clôture, elle agite vainement pattes et tête.......
Et on se demande quels sont les abrutis qui l'ont posée là!
Signaler un abus top tenfaispasonlesaura le 07/07/2013 à 17h37 De les voir sourire benoîtement donne envie de vomir!!!!!!!
Signaler un abus top nswaust le 07/07/2013 à 17h10 Je le trouve croquignol le nouveau, il faudra qu'il apprenne à mettre correctement sa moumoute
Signaler un abus top ErwannHelory le 07/07/2013 à 16h08 C'est quoi l'ambition de ce «gouvernement»? Être le plus débile que la France ait jamais eu depuis l'apparition de l'homme de Neandertal? Lequel a survécu comme le montre la photo.
Signaler un abus top passezmuscade le 07/07/2013 à 15h11 A PoliticMan 12h18

Fermer Fessenheim... rappelez vous les promesses de Hollande, pas de fermeture d'usine rentable sans repreneur ... on va la vendre à qui ????
et on vient d'y faire des travaux !!! mise en conformité cela s'appelle !!!!!!
Voir tous les commentaires
43