Les Dossiers de RTL.fr - Les Essentiels vidéos

PSA : la signature d'un accord de compétitivité serait "une très bonne nouvelle pour l'industrie"

ÉCLAIRAGE VIDÉO - Christian Menanteau, éditorialiste économie à RTL, se réjouit de la probable signature d'un accord compétitivité emploi chez PSA cette semaine. Toutes les entreprises devraient s'y mettre, selon lui.

PSA : la signature d'un accord compétitivité serait "une très bonne nouvelle pour l'industrie"

Crédit : Christian Menanteau

Un accord compétitivité-emploi devrait probablement être signé dans la semaine chez le constructeur automobile PSA. "Une très bonne nouvelle pour l'économie française", juge Christian Menanteau, éditorialiste économie à RTL.

Selon lui, il ne faut pas voir cela comme une "régression sociale". Il faut se souvenir de l'exemple de Nissan il y a une dizaine d'années. Renault y avait dépêché un "commando de choc" : "21.000 emplois supprimés, des dizaines d'unités de production rayées de la carte", rappelle-t-il. Sauf que les ouvriers japonais, s'ils ont pris le choc en pleine face, ont "décidé du redressement de façon collective".

En France, de tels accords se développent, se réjouit Christian Menanteau. Mais cela se passe généralement "dans des entreprises en mauvaise santé", en guise de "solution de la dernière chance", regrette-t-il. D'après lui, ces accords de compétitivité-emploi doivent émerger aussi dans les entreprises françaises. Ils sont à son sens indispensables pour "redresser durablement l'économie française".

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

9commentaires
Signaler un abus top librereaction le 23/10/2013 à 11h50 La création du syndicat national des salariés est une nécessité indispensable à la vie comme l'électricité ou l'eau. A moins que les Français souhaitent devenir comme la classe ouvrière Américaine ou d'autres des travailleurs pauvres sans autre droit que l'esclavage moderne.Le droit du travail n'est pas incompatible avec la croissance ,encore faut t'il que les Français choisissent bien leurs dirigeants sans rejeter celles et ceux qui essayent de les défendre dans une Union Mouvement Populaire.
Signaler un abus top librereaction le 23/10/2013 à 11h15 Avec Christian, il est indispensable de se laisser porter par le courant,stupide de vouloir en modifier la trajectoire encore plus de remonter le courant qui vous entraine irrémédiablement vers la mer . Il considère que l'énergie que vous mettrez à combattre serait plus utile d'être utilisé pour rebondir vers un meilleur chemin. Si Il a raison sur le fond et la forme il a humainement tord d'accepter que 60 à 80% des salariés resterons ""(assit par terre comme ça) comme le dit A Souchon"".
Signaler un abus top bedeux le 22/10/2013 à 21h32 beatnic le 22/10/2013 à 17h39

Avec vous, même si le cout du travail était nul l'industrie Française ne vendrait rien car vous n'avez de cesse de la démolir avec des propos parfois diffamatoires dans 90% de vos interventions. Rassurez vous, vous êtes quand même un bon Français qui se flagelle tout seul. C'est bien connu l'herbe est plus verte à coté.
Votre rêve: Abandon des charges sociales et tout dans les fonds de pension. Les riches heureux et les pauvres à la mine quoi. Affligeant!
Signaler un abus top beatnic le 22/10/2013 à 17h39 en général cela permet aux boites de gagner du temps...
bosser 39 heures payés 35...
puis on ferme...

normal qui peut encore produire en France?
bien trop cher..
évidemment si psa faisait de la qualité prémium!!
cela passerait!!

mais on est loin du compte!!
psa et rino loin derrierre les allemands!
voir les japonais et corréens généralistes!!!
Signaler un abus top rirejaune le 22/10/2013 à 16h56 un accord de compétitivité c'est comme une pause fiscale..;du baratin
Signaler un abus top macperson le 22/10/2013 à 16h36 Une vraie bonne nouvelle serait
la nationalisation de Citroën.
(offert à Peugeot par Giscard)
Signaler un abus top marc antoine le 22/10/2013 à 16h34 Bof... Pas la panacée.....il faut qu'il y ait de la demande..... la concurrence internationale ne reste pas les bras croisés.......une baisse massive des charges seraient certainement la meilleure solution.......
Signaler un abus top saramara le 22/10/2013 à 16h12 Bonjour, une bonne pour le portefeuille les actionnaires mais pas pour celui des ouvriers et après dans quelles années pour les remercier on les licenciera.
Signaler un abus top roertanmieux le 22/10/2013 à 15h31 la CGT est d'accord???
Voir tous les commentaires
9