Faible augmentation du prix du gaz attendue au 1er janvier 2013

Le prix du gaz ne devrait pas vraiment évoluer au 1er janvier 2013

Le prix du gaz ne devrait pas vraiment évoluer au 1er janvier 2013

Crédit : AFP / Archives

Ce sera peut être l'une des bonnes nouvelles pour le début de l'année 2013. Selon Les Echos, le tarif du gaz devrait rester quasi stable au 1er janvier, avec une hausse inférieure à 1%. Le Conseil d'Etat pourrait toutefois changer la donne selon le quotidien économique.

"Calcul des tarifs du gaz le 1er décembre"

"L'application de la formule de calcul des tarifs du gaz pour les particuliers devrait aboutir à une hausse inférieure à 1% au 1er janvier 2013", indique le journal Les Echos. "Le calcul doit être effectué un mois avant la date de révision du tarif, soit le 1er décembre, mais les grandes lignes de l'évolution sont déjà déterminées".

Selon lui, "elles dépendent notamment des contrats d'approvisionnement passés par GDF Suez, indexés à 74% sur le prix du pétrole, resté globalement stable au cours des six derniers mois".

Mais le Conseil d'Etat pourrait chambouler la donne, souligne-t-il.

L'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), association qui regroupe des opérateurs alternatifs d'énergie concurrents de GDF Suez, a déposé le mois dernier un recours en référé devant le Conseil d'Etat contre la décision du gouvernement de limiter à 2% la hausse des prix du gaz en octobre.

L'association, qui avait menacé le gouvernement à plusieurs reprises d'effectuer une telle action en justice, a expliqué que le "gel partiel" des tarifs réglementés du gaz menace le développement de la concurrence et "affecte significativement la santé financière" de ses membres.

En entérinant une hausse de tarifs de 2% au 1er octobre (alors qu'ils auraient dû augmenter de 6,1% selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE) pour couvrir les coûts de GDF Suez), "le gouvernement a pris la décision de continuer à politiser les tarifs réglementés", expliquait-elle, en annonçant son intention de déposer un recours.

Or, selon Les Echos de vendredi, si le Conseil d'Etat donne satisfaction à l'Anode (qui regroupe ENI France, Gaz de Paris, Planète Oui et Poweo Direct Energie) "l'arrêté tarifaire du 1er octobre pourrait être annulé et une hausse finalement imposée en janvier".

L'association a déjà obtenu l'an dernier l'annulation par le Conseil d'Etat d'un gel des tarifs réglementés du gaz, qui avait été décidé par l'ancien gouvernement Fillon. Et il a décidé dans la foulée que GDF Suez pourrait facturer un rattrapage à ses clients (qui s'élevera à 38 euros en moyenne) pour compenser son manque à gagner.

(Avec AFP)

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

15commentaires
Signaler un abus top yodasch le 31/12/2012 à 18h55 Ils peuvent augmenter "faiblement" le gaz car je viens de lire que le producteur mondial russe n°1 : Gazprom baisse ses prix aux 5 autres pays producteurs de Gaz, comme quoi on ne nous dit pas tout et que nous sommes les dindons de la farce!
Signaler un abus top sicenetoi le 26/11/2012 à 18h08 Ce 1% c'(est le 1er avril avant l'heure non ? heureux les innocents qui croient à cette fadaise !
Signaler un abus top librereaction le 26/11/2012 à 09h41 Avec les énergies renouvelables ,la France peut se passer d'importer du gaz et du pétrole ;elle retrouve par effet mécanique une croissance de 2%. Avec la règle d'or et la bonne gestion des coûts de fonctionnement , tous les comptes sociaux retrouvent un équilibre si EDF reste raisonnable sur le prix de l'électricité. En moins de 5 ans la crise est dernière si la France forte reste ouverte aux déploiements des énergies renouvelables dans les PME PMI et pas uniquement en monopole EDF.
Signaler un abus top marla974 le 23/11/2012 à 13h34 Et ca va être la classe moyenne qui va mettre la main au porte-monnaie! De droite ou de gauche les gouvernements passent et se ressemblent. Ras-le-bol.
Signaler un abus top PEUPEUSSE le 23/11/2012 à 13h07 mais ce sera encore une augmentation de trop ! combien avons nous eu d'augmentations depuis qq années ? et je suis certaine qu'avant le printemps, une nouvelle hausse sera effectuée : NOUS SOMMES DES OTAGES DU CHAUFFAGE QUEL QU'EN SOIT LE MODE et il faut arrêter cela, certes "les plus démunis" bénéficient de tarifs préférentiels, mais "nous" les petits qui n'ont droit à rien et sont bons pour payer pour tout et tous ? MARRE MARRE...
Signaler un abus top al-chris le 23/11/2012 à 12h01 ENCORE. Il a déjà augmenté en octobre (2%). Merci à Hollande à son équipe de bras cassés qui préfèrent satisfaire les minorités et ne pas s'occuper du problème de l'énergie.
Signaler un abus top Simeleon le 23/11/2012 à 10h46 Le RMI et les retraites vont augmenter comme le gaz en janvier 2013 ??? Que dit le conseil d' état ?
Signaler un abus top beatnic le 23/11/2012 à 10h28 09h51 - hvico - 23/11/
la raison?
les tarifs sociaux augmentés!!

personne paye le vrai prix du gaz en cité!!!
et ils sont de plus en plus nombreux!!
200 000 de plus chaque année + les enfants à venir!!

donc le français moyen est là pour casquer!!
meme quand le prix du pétrole baisse!! lol!!

une raison de plus pour voter marine!! lol!!
Signaler un abus top hvico le 23/11/2012 à 09h51 indexé sur le cours du pétrole ?

le pétrole baisse, le gaz monte, c'est normal.

ce sont les maths modernes
Signaler un abus top roertanmieux le 23/11/2012 à 09h44 bonne nouvelle!!!!!!!
je suis content!!!!!!
enfin euheuh pour vous!!!!
Voir tous les commentaires
15