Noyade à Biarritz : "On les voyait dériver, mais on ne pouvait rien faire", dit un témoin

De fortes vagues à Biarritz le 22 décembre 2013.

De fortes vagues à Biarritz le 22 décembre 2013.

Crédit : AFP / GAIZKA IROZ

TÉMOIGNAGE - Une femme est toujours recherchée après avoir été emportée par une vague à Biarritz. Un témoin a assisté à la scène et l'a filmé sur son téléphone. Les images sont terribles.

Deux personnes ont été emportées dimanche 5 janvier par une forte vague à Biarritz. Une femme est portée disparue et un homme d'environ une trentaine d'années est parvenu à regagner la plage seul.

Les recherches avec un hélicoptère ont repris ce lundi matin. Huit départements, de la Bretagne au Pays Basque, sont toujours en vigilance orange vagues submersions.

Un témoin filme l'accident

Ce dimanche, des vagues de quatre à cinq mètres s'écrasent au pied du rocher du phare de Biarritz. Un escalier descend vers une grotte ouverte sur la mer. Cette promenade donne directement sur l'océan. À cet endroit, la pierre vibre sous les pieds lorsque les vagues s'écrasent contre ce mur.

Nicolas a vu une vague happer les deux personnes. Il a filmé la scène sur son téléphone. Le jeune homme raconte la scène au micro de RTL : "Là où ils étaient, on n'y va jamais. On leur a dit, mais on était à cinq-six mètres d'eux donc, avec le vent et les vagues, ils ne nous entendaient pas".

Il explique que "deux-trois vagues leur ont pété dessus, mais elles n'étaient pas énormes. Ils étaient équipés avec les bottes et le ciré, mais d'un coup, il y en a eu une énorme qui est arrivée et ils ne l'ont pas vue. Ils étaient en train de parler entre eux et en plus, ils étaient dos à la mer. Ils sont passés par-dessus bord. On les voyait dériver, mais on ne pouvait rien faire", conclut-il.

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

6commentaires
Signaler un abus top MC23 le 07/01/2014 à 09h15 Si seulement ça pouvait servir d'exemple à beaucoup d'inconscients !!!!! triste pour sa famille mais elle est seule responsable !
Signaler un abus top mondedefou le 07/01/2014 à 08h23 Quand on est assez con pour se promener au bord de l'océan quand il est déchainé,on assume.Maintenant ça coûte cher en recherche alors que les médias nous avaient bien recommandés de ne pas s'approcher de l'eau.le peuple est coaché comme des enfants et est aussi désobéissant que les enfants.
Signaler un abus top anmima le 06/01/2014 à 17h24 je ne comprends pas l'irresponsabilité des gens, ils se font un malin plaisir à courir le danger, alors que les sauveteurs risquent leur vie !
Signaler un abus top Bobbylive93 le 06/01/2014 à 16h57 On n'arrête pas de le dire, sur tout les tons, dans tous les médias, chaque année... "Il ne faut pas aller se promener trop près de la côte quand il y a des tempêtes" !
Mais rien n'y fait, il y en a toujours qui se crient plus malins...
Tant pis pour eux !!!
Signaler un abus top PEUPEUSSE le 06/01/2014 à 16h52 pourtant ce sont des adultes qui ont commis cette faute sciemment, puisque le site était interdit, maintenant ce sont les sauveteurs qui "triment" et mettent leurs vies en péril pour retrouver ces personnes décédées, malheureusement, mais un peu de leur faute ?
Signaler un abus top voilaCfee le 06/01/2014 à 16h27 Un témoin filme l'accident; bien tout n'est pas perdu
Voir tous les commentaires
6