Les Dossiers de RTL.fr - Fiona

Mort de Fiona : la mère et le beau-père sont passés aux aveux

Fiona, 4 ans, a disparu en mai 2013

Fiona, 4 ans, a disparu en mai 2013

Crédit : DR

Contrairement à ce que la mère avait d'abord expliqué, Fiona n'a pas mystérieusement disparu dans un parc, mais serait morte sous les coups de son beau-père lors d'une soirée arrosée avec des amis.

La mère et le beau-père de Fiona sont passés aux aveux. Cécile Bourgeon a craqué la première, mercredi en fin d'après-midi. Pressée depuis 24 heures par les questions des policiers, elle a d'abord commencé par reconnaître que sa fille n'avait pas disparu dans le parc Montjuzet le dimanche 12 mai dernier, comme elle l'avait soutenu. En réalité, Fiona est morte 48 heures auparavant, dans la nuit du vendredi au samedi.

"La mère de Fiona a reconnu qu'elle était morte accidentellement à la suite de coups et elle a été enterrée", a expliqué son avocat Me Gilles-Jean Portejoie.

Le compagnon évoque une simple fessée

Berkane Maklouf, le compagnon désigné comme l'auteur des coups mortels a lui aussi fini par céder mais il nie avoir frappé la fillette. L'homme évoque une simple fessée, là où Cécile parle d'un bleu à la tempe et d'une fillette prise de vomissements. D'après Berkane, ce sont ces vomissements qui seraient à l'origine de la mort de Fiona : l'enfant se serait étouffée.

Le corps dans la périphérie de Clermont-Ferrand

Ensuite la mécanique criminelle du couple s'enclenche. Le corps est transporté dans la périphérie de Clermont-Ferrand et enterré. Cécile et Berkane montent ensuite en quelques heures le scénario d'un enlèvement. Les policiers auraient d'ailleurs retrouvé dans leur ordinateur la trace de recherche avec les mots-clés "kidnapping" et "enfant". Le dimanche 12 mai, Cécile déclare la disparition de sa fille, Berkane répond même aux premiers journalistes. Fiona, elle, était déjà morte depuis deux jours.

Les enquêteurs sont désormais à la recherche du corps de la fillette dans la région de Clermont-Ferrand. Les fouilles débutent ce jeudi matin dans une forêt à proximité de la capitale auvergnate.

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

17commentaires
Signaler un abus top liloubess le 26/09/2013 à 08h38 cela fait déjà plusieurs cas où des enfants confiés à la mère, meurent sous les coups des compagnons et que les mères font du cinéma au lieu d'avouer les faits. Les juges devraient se demander s'ils font bien de confier systématiquement les enfants aux mères ???
Le cynisme dont a fait preuve cette femme sont à prendre en compte et j'espère qu'elle sera bien sanctionnée et qu'on lui retirera les 2 autres enfants qu'elle a !!
Signaler un abus top franlyss le 26/09/2013 à 08h26 Ah,pourtant la mère de la pauvre petite Fiona avait bien mis en pratique l'accueil de l'autre et le vive-ensemble
Signaler un abus top rumpus le 26/09/2013 à 08h24 On ne peut qu'être révoltés. Mais qu'ont donc fait les services sociaux pour laisser des enfants chez des marginaux de la pire espèce (trafiquants et consommateurs de drogue, alcooliques, etc...).
Signaler un abus top GPS23 le 26/09/2013 à 08h18 Entendre les commentateurs dire "la maman" pour parler de cette femme me hérisse. Qu'a-t-elle d'une maman qui est le symbole de l'amour. C'est une pauvre créature, soumise à un monstre violent et drogué.
Signaler un abus top alicedesmerveilles le 26/09/2013 à 08h16 ça vous étonne moi pas j'ai toujours pensé que les larmes de cette femme sonnaient faux elle n'est pas la première à faire le coup, les policiers ont du avoir le même sentiment
Signaler un abus top mamyalix le 26/09/2013 à 08h16 Quest-ce qu'elle a dû endurer cette petite bichette .Pas de pitié pour ces deux sauvages .ça fait froid dans le dos quand on voit ce qu'ils ont pu raconter avec un tel aplomb
Signaler un abus top ladywaterloo le 26/09/2013 à 08h10 Je trouve dommage que ces mises en gardes à vue n'arrivent que maintenant, je suppose que la maman enceinte aurait fait en sorte d'être hospitalisée, mais vraiment dès le début, pas grand monde ne croyait à "une disparition", l'alerte enlèvement n'a d'ailleurs pas été déclenchée.
Signaler un abus top zazzy le 26/09/2013 à 08h03 marlauwi : je pense que toutes les vraies mères n'ont jamais cru la génitrice de Fiona (paix à cette enfant) en la voyant et l'écoutant à la TV au moment de la prétendue disparition. Je sais qu'il y a des douleurs dites "muettes", mais alors ces douleurs se lisent sur les traits du visage. Quand elle faisait semblant de pleurer à la TV c'était criant : mensonge écrit gros comme ça sur le visage et dans les yeux !
Signaler un abus top liloubess le 26/09/2013 à 07h44 je suis outrée du comportement de cette mère !! comment a t-elle pu monter toute cette comédie, venir à la télé en pleurs quand elle savait sa fille morte sous les coups de son compagnon ??? continuer à vivre avec ce type ??? c'est honteux, inacceptable. J'espère qu'elle va payer très cher pour tout ça. En attendant, une pauvre petite a été encore maltraitée, et comment les juges peuvent-ils toujours confier les enfants aux mères ???
Signaler un abus top Peillot 80 le 26/09/2013 à 07h38 Perpet, sans possibilité de libération
Voir tous les commentaires
17